BOLIVIE

L'aéroport Evo Morales


Bolivie: Oruro, ville morte, refuse que son nouvel aéroport s’appelle «Evo Morales»

Oruro, cinquième ville du pays, est complètement bloquée depuis trois jours. Le nouvel aéroport international, qui a coûté 15 millions de dollars, devait prendre le nom d’un héros local de l’aviation, Juan Mendoza. Mais quelques heures avant l’inauguration, le nom a été changé pour celui d’«Aéroport Juan Evo Morales Ayma». L’indignation des habitants a tourné à la grève générale.

Suite sur RFI >>

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie