Colombie - Littérature

Une saga drôle et déjantée


Virus tropical, un roman graphique au cœur d’une famille colombienne par Powerpaola

Paola nous plonge dans une saga drôle et déjantée, riche en couleurs et en anecdotes croustillantes. À travers une écriture graphique forte et spontanée, elle nous fait revivre son enfance en Équateur et en Colombie, au cœur d’une famille attachante, mais dont elle n’a qu’une envie : se détacher. Un premier roman graphique qui révèle une artiste à suivre…

Photo : Agrume

Paola arrive au monde comme par mystère. Lorsqu’elle s’aperçoit que son ventre a gonflé, sa mère, qui ne peut plus avoir d’enfant, se fait d’abord diagnostiquer toute une panoplie de maladies tropicales, avant qu’un médecin lui affirme qu’elle est enceinte. Quant à son père, il espère bien avoir enfin un petit garçon, mais il se réjouira quand même de la naissance de sa dernière fille, qu’il surnommera affectueusement Paola Coca-cola. Le lecteur va suivre cette héroïne attachante jusqu’à l’âge adulte, et vivre avec elle les moments marquants de son enfance et de son adolescence, ses amitiés et ses premières amours.

À travers un trait fin et foisonnant, expressif et riche de détails, Powerpaola nous plonge au cœur d’une famille colombienne haute en couleurs. Construit en courts chapitres thématiques (la famille, l’argent, la religion, le travail, l’amour, etc.), Virus tropical se lit comme une saga familiale drôle et décalée, peuplée de personnages cocasses et un brin déjantés : un père prêtre qui organise des messes clandestines, une mère qui lit l’avenir dans les dominos, une grande sœur débauchée, une seconde sœur très pieuse… Au milieu de cette famille, la jeune Paola cherche à trouver sa place, et sa singularité. Écrit dans un style rythmé et très dialogué, Virus tropical sait émouvoir et amuser en associant le mélodrame et l’humour.

Powerpaola est née en Équateur où elle a vécu jusqu’à ses 13 ans, avant de retourner vivre sur la terre de ses ancêtres : la Colombie. Elle a toujours rêvé de devenir illustratrice, mais c’est en lisant My New York Diary de Julie Doucet qu’elle a un véritable déclic. D’abord publiées dans des fanzines et sur des blogs, ses bandes dessinées rencontrent un succès immédiat et sont aujourd’hui publiées chez différents éditeurs en Amérique latine.

D’après les éditions L’Agrume

Blog de Powerpaola : powerpaola.blogspot.fr

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter depuis le 11 mars

Articles par mois

Articles par catégorie