événements un peu partout à souligner

Du 2 au 9 février 2018


« À vos agendas » semaine 5

Chaque semaine nous réservons un espace dédié aux événements et invitations. Il suffit de nous envoyer un courrier électronique avec des informations susceptibles d’intéresser nos internautes en indiquant simplement le titre de votre manifestation, le lieu, la date et l’heure, un visuel et un contact. Voici la sélection de la semaine du 26 janvier au 2 février.

Déposez votre annonce

VENDREDI 26 JANVIER – PARIS

L’Assemblée des citoyens argentins en France publie une lettre ouverte au président Emmanuel Macron

À l’occasion de la visite à Paris du président Mauricio Macri, l’association d’Argentins en France a envoyé une lettre ouverte au président Emmanuel Macron. « Nous, résidents argentins en France, avec le soutien des citoyens et organisations françaises signataires ci-dessous, voulons vous faire part de notre inquiétude concernant la régression des avancées démocratiques dans notre pays, depuis son investiture à la tête de l’État, le 10 décembre 2015. Le bilan nous semble accablant… »  Lire la lettre

LUNDI 29 JANVIER – 19 h – PARIS

Remise du prix Caillois de littérature à trois auteurs reconnus : Fresan, Deville, Billeter

À la Maison de l’Amérique latine, remise du prix de littérature Roger Caillois, un prix littéraire créé en 1991 par la Société des lecteurs et la Maison de l’Amérique latine. Il récompense un auteur latino-américain, un auteur francophone et un traducteur, une revue ou une collection. Le prix 2017 va à l’Argentin Rodrigo Fresán, au Français Patrick Deville et au Suisse Jean-François Billeter. En association avec la librairie Gallimard. À la Maison de l’Amérique latine, 217, Bd Saint-Germain, Paris, à 19 h.

DU 27 JANVIER AU 4 FÉVRIER – MARSEILLE

Revolución Gráfica d’Oaxaca avec deux artistes mexicains et un espagnol à La Friche la Belle de Mai

Il s’agit des dessinateur, peintre, sculpteur et tatoueur Dr. Lakra, d’Abraham Diaz, représentant la jeune génération de la bande dessinée mexicaine, accompagnés par le dessinateur et graveur espagnol Toño Camuñas. À la Friche la Belle de Mai, Tour-Panorama, 3e étage. En ouverture de cette exposition aura lieu le festival Vendetta #5 avec une sélection d’éditeurs de la scène graphique internationale.
L’Amérique latine représente pour le Dernier Cri une source d’inspiration. Invité pour réaliser trois expositions au Mexique puis en Colombie, le Dernier Cri noue des liens avec les artistes locaux. Ces rencontres se font grâce à la tenue des expositions mais aussi à travers les workshops, les projections et les concerts, partageant ainsi leur vision artistique. Contact

MARDI 30 JANVIER – 19 h – PARIS

Poetas peruanos, de la generación del setenta à la Maison de l’Amérique latine de Paris

Rencontre en espagnol avec Sonia Luz Carrillo, Elqui Burgos, Ricardo Falla et Jorge Nájar. Trois grands mouvements caractérisent le paysage littéraire péruvien du XXe siècle, nommés « générations des années 1920, 1950 et 1970 ». Rencontre-récital, à l’occasion de la visite à Paris de Sonia Luz Carrillo et Ricardo Falla, l’opportunité d’écouter la poésie des quatre invités, mais aussi de connaître la dynamique de la génération des années 1970, groupe important de poètes qui a marqué notre littérature. À la Maison de l’Amérique latine. 217, Bd Saint-Germain, Paris, à 19 h.

MERCREDI 31 JANVIER – 18 h 30 – VILLEURBANNE

À Villeurbanne, l’AFAL invite à une conférence-débat sur l’éducation au Chili

Les associations AFAL (Association France Amérique latine) et SUTE (Syndicat unique des travailleurs de l’éducation du Chili) invitent à la conférence-débat : « Les problèmes de la privatisation sur l’éducation au Chili », donnée par Luis Yanez, président du SUTE. À Villeurbanne, au Palais du Travail. 9, place Lazare-Goujon.

MERCREDI 31 JANVIER – 19 h – PARIS

La Poubelle des Merveilles, roman de Sergei : rencontre et dédicace

Dans le delta du Rio de la Plata, une île appelée Maravilla, considérée depuis longtemps comme un dépotoir, devient le théâtre d’une métamorphose qui brave la raison des sociétés bien pensantes. Pablo Cuchilla, un fils de la jungle, conduira la révolution qui établit un nouvel ordre social autonome… L’utopie survivra-t-elle ?  Interludes musicaux, chansons, piano et violoncelle. À la Maison de l’Amérique latine. 217, Bd Saint-Germain, Paris, à 19 h.

JEUDI 1er FÉVRIER – 15 h – LYON

Conférence sur l’art mexicain : de la fin des héros mystifiés aux mythologie personnelles

Conférence donnée par Christine Frérot de l’École des hautes études en sciences sociales. Les artistes revisitent leur culture en y agrégeant des visions personnelles teintées des apports du surréalisme, du fantastique mexicain, du pop-art. Leurs visions sont parodiques, humoristiques, provocatrices et blasphématoires. Ils convertissent les objets du quotidien en icônes, s’approprient l’art populaire, les images du religieux, la statuaire précolombienne, réactualisent les pratiques indiennes. À l’auditorium Focillon, musée des Beaux-Arts de Lyon. 20, place des Terreaux. Contact

JEUDI 1er FÉVRIER – 19 h – PARIS

Lima l’horrible, de Sebastián Salazar Bondy, et le directeur des éditions Allia

Sebastián Salazar Bondy est un poète, journaliste, dramaturge et essayiste péruvien, membre fondateur du Mouvement social progressiste et figure de proue de la Génération de 50. Présentation du livre avec la participation de Gérard Berréby (directeur des Éditions Allia), Jean-Luc Campario (traducteur), Ina Salazar (professeure) et Alejandro Susti (poète et critique littéraire). Lima est un joyau, une ville faste et luxuriante, mieux : une terre promise. Ou bien ce ne serait qu’un mythe, symbole d’un pays dont l’histoire aurait été falsifiée ? Lima, horrible par manque d’identité, de simplicité et d’authenticité…  Maison de l’Amérique latine, à 19 h, en partenariat avec le Centre culturel péruvien CECUPE. Contact

VENDREDI 2 FÉVRIER – 18 h – LYON

Lectures par des comédiens du TNP et des étudiants de l’ENS dans le cadre de l’exposition Los Modernos

Tout comme les peintres et sculpteurs présentés dans l’exposition, les écrivains et poètes français et mexicains se sont nourris mutuellement, au fil de voyages et d’échanges. Venez écouter leurs textes lus par les comédiens du TNP et les étudiants de l’ENS en écho avec les œuvres exposées. Au musée des Beaux-Arts de Lyon : 20, place des Terreaux. Contact

VENDREDI 2 FÉVRIER – 18 h – GENÈVE

À la Librairie Albatros à Genève, présentation du livre Milagro Sala, l’étincelle d’un peuple

Présentation du livre Milagro Sala, l’étincelle d’un peuple, de Alicia Dujovne Ortiz (Éditions des Femmes, 2017). Un récit littéraire et documentaire des mouvements populaires, leur criminalisation dans une Argentine néolibérale. À la librairie Albatros : 6 rue Charles-Humbert, 1205 Genève. Alicia Dujovne Ortiz réside en France et a participé à nombreuses rencontres pour la promotion de ce dernier livre. Plus d’informations

LECTURE SUR SITE

Rapports de l’association Prison Insider sur l’état des prisons dans la province de Buenos Aires en Argentine

Prison Insider (PI, une association française) a pour objet de faire connaître les conditions de détention et de promouvoir les droits et la dignité des personnes privées de liberté dans le monde. « Notre arme est pacifique et s’appelle l’information. Contre la violence des inégalités, de l’injustice et de la vengeance, faisons la promotion du droit et de la dignité. » PI a publié une fiche sur les conditions de détention dans les prisons de la province de Buenos Aires, rédigée par le Système pénitentiaire bonaerense (SPB), une section argentine de l’ancien Observatoire international des prisons (OIP). Les rapports sont disponibles sur la fiche pays ICI.

DU 8 AU 10 FÉVRIER

Festival de cinéma latino-américain à la Chapelle-Saint-Luc, près de Troyes

Festival de ciné latino au Centre culturel Didier Bienaimé, 25 bis avenue Roger Salengro à La Chapelle-Saint-Luc. Tous les films en VOSTF. Jeudi 8 février à 20 h : Chala, une enfance cubaine (Titre original Conducta), de Ernesto Daranas, suivi d’un débat avec Cédric Lépine, critique de cinéma. Vendredi 9 février à 20 h : La terre et l’ombre (La Tierra y la Sombra) du Colombien César Acevedo. Samedi 10 février à 17 h 30 : Une seconde mère (Qué Horas Ela Volta?), de la Brésilienne Anna Muylaert. Samedi 10 février à 20 h : Dans ses yeux (El secreto de sus ojos) de l’Argentin Juan José Campanella. 5 € la séance.

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie