Mexique

Littérature


Pino Cacucci : “Viva la vida”

On a tout dit sur Frida Kahlo, depuis que les projecteurs de la mode l’ont rattrapée il y a une dizaine d’années. On croit tout savoir sur elle, ses souffrances, son génie et son mariage avec Diego Rivera. Il faut une certaine audace pour rajouter un livre aux biographies et autres catalogues commentés de son œuvre.

Pino Cacucci relève le défi et réussit brillamment à modifier l’idée que nous pouvions avoir de cette femme, éternelle victime mais lutteuse perpétuelle. En prenant le parti de parler pour elle, à la première personne, autre audace assumée, il nous fait parcourir ce destin extraordinaire de telle sorte qu’il nous paraîtrait presque normal, commun, tout en étant supérieurement au-dessus du lot. Qu’est-ce qui fait le génie ? Vaste question à laquelle on n’aura jamais de réponse, mais qui ici obtient un début d’éclaircissement. Rien que ça ! Frida, comme n’importe lequel de nous, révèle des traits qui ne sont qu’à elle, et en plus, elle observe ce monstre de créativité et de vitalité qui est aussi son mari, elle est à la fois dans et hors de la création, géniale elle-même, proche de plusieurs autres génies, spectatrice comme nous et actrice toujours prête à agir et à réagir face aux hommes et au destin, le sien surtout évidemment.

Ce texte est fait pour être joué ou dit, il se lit aussi, avec intérêt bien sûr, avec émotion, on pensait entrer en terrain connu et on est dans la découverte. Il accompagnera à merveille la visite de l’exposition consacrée à Frida Kahlo et Diego Rivera au musée de l’Orangerie à Paris, du 9 octobre au 13 janvier 2014.

Christian ROINAT

 

Pino Cacucci : Viva la vida, traduit de l’italien par Benito Merlino, Christian Bourgois, 71 p., 10 €.

Pino Cacucci a déjà publié chez Christian Bourgois plusieurs livres dont le Mexique est le sujet principal : Puerto Escondido, Demasiado corazón, Nahui et Ce que savent les baleines.

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie