IHEAL - PARIS

Du 27 septembre au 11 octobre


Cycle de conférences «2018. Année électorale en Amérique latine» organisé par l’IHEAL

En 2018, six élections présidentielles rythment la vie politique latino-américaine. Du Brésil au Mexique, en passant par le Costa Rica, la Colombie, le Paraguay, et éventuellement, le Venezuela, ces élections annoncent une recomposition du paysage politique à l’échelle régionale. Dans le but d’analyser cette dynamique électorale, l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (IHEAL) invite spécialistes et chercheurs à débattre avec le public autour de trois tables rondes les 27 septembre, 4 et 11 octobre prochains.

Photo : La Prensa Francesa

L’affaiblissement des gouvernements progressistes, issus de la vague rose (Dabène, 2012), se conjugue à de nombreuses alternances à droite et à la montée des candidats indépendants lors des dernières élections présidentielles : Juan Orlando Hernández au Honduras (janvier 2014), Mauricio Macri en Argentine (décembre 2015), Pedro Pablo Kuczynski au Pérou (juillet 2016), et Sebastián Piñera au Chili (mars). La première conférence s’est tenue le 27 septembre sur le thème «Campagnes électorales et systèmes électoraux» avec la participation de Maya Collombon (Sciences Po Lyon), Camille Floderer (Sciences Po Aix-en-Provence) et Claire Duboscq (IHEAL). Il s’agissait de traiter du printemps nicaraguayen et des élections au Costa Rica et au Mexique en particulier.

La seconde conférence du cycle «2018 : Année électorale en Amérique latine» se tiendra le 4 octobre de 17h à 20h et étudiera quant à elle le traitement médiatique et la communication politique pendant les élections latino-américaines de 2018 en général, et en particulier au Honduras, au Nicaragua, en Colombie et au Mexique, en présence d’Hélène Roux (Université Paris 1, IEDES/UMR Développement et Sociétés et journaliste), de Yeny Serrano (Université de Strasbourg), d’Erica Guevara (Paris 8, CEMTI et Sciences Po, CERI-OPALC) et de Romain Le Cour Grandmaison (Université Paris 1, CRPS-CNRS).

Enfin, le cycle se clôturera le 11 octobre de 17h à 20h également, sur le thème de la montée des nouvelles droites et des recompositions partisanes, en présence d’Olivier Dabène (Sciences Po, CERI-OPALC), de Franck Gaudichaud (Université Grenoble Alpes, CERHIUS-ILCEA4), de Franck Poupeau (CREDA-CNRS) et de Darío Rodríguez (Sciences Po, CERI-OPALC).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’IHEAL.

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie