Venezuela

Un référendum informel


Dimanche 16 juillet l’opposition appelle les Vénézueliens à un référendum informel

L’opposition appelle les Vénézuéliens à un référendum informel dimanche sur le projet controversé de réforme constitutionnelle de Nicolas Maduro, deux semaines avant les élections constituantes du 30 juillet.

Photo : La voz Digital

Le Venezuela continue à se déchirer et la crise s’approfondie encore plus fort. Malgré que le président Nicolas Maduro a augmenté de moitié de salaire de base et il est sortie de prison le dirigeant d’opposition Leopoldo Lopez sorti de prison, il est désormais assigné à résidence. Celui-ci avait été condamné, il ya trois ans, à quatorze ans de prison pour incitation à la violence après les manifestations de 2014. La situation reste très tendue avec un lourd bilan de 93 morts après deux mois de protestation de rue et malgré les médiations des nombreux personnalités et récemment de l’église catholique, la polarisation reste extrême.

« Les Vénézuéliens qui en ont marre de ce gouvernement sont unis dans la rue et c’est ce qui compte », déclarait Margarita Trejo, militante du MUD, la coalition de l’opposition et qui travaille activement pour le plébiscite du 16 juillet. Elle déclarait encore à la correspondante du journal Le Monde, Marie Delcas * « L’scrutin n’aura qu’une valeur symbolique.. ce qui est important, c’est que des millions de Vénézuéliens descendent dans la rue pour faire la queue dans nos bureau de vote et montrer au gouvernement que ne nous voulons pas de la Constituante »

Camille FERON

  • Le Monde du 13 juillet 2017