Actualités


Semaine du 13 au 19 novembre 2013

1 – CUBA – Le Conseil des ministres de Cuba a annoncé la cessation immédiate de « la prestation de cinéma (qui comprend des salles 3D) et des jeux d’ordinateur  » procurés avec leurs propres moyens. En même temps, a entériné l’ »illégalité de la vente au détail de marchandises importées ou la revente de produits acquis sur le réseau commercial de l’État « . Les autorités nient que ces mesures représentent un recul dans la mise à jour du modèle économique et affirment que, au contraire, ce sont des « corrections nécessaires » pour protéger les travailleurs indépendants.

2 – BRÉSIL – Plus de la moitié de la population brésilienne est d’origine noire ou de couleur. La Commission Justice et Constitution de la Chambre, a approuvé un projet de loi qui prévoit qu’au moins un cinquième des sièges du Congrès National et des Assemblées législatives des États soient réservés à des personnes de couleur. Il est nécessaire d’amender la Constitution, en étant approuvé par l’assemblée plénière du Congrès. Après, elle doit être ratifié par le Sénat et ensuite entériné par deux tiers des voix. Soit par 308 des 513 députés actuels. Si la loi a été adoptée, le Congrès devrait avoir 173 députés de couleur. Aujourd’hui, ils sont moins de 10 %.

3 – AMÉRIQUE LATINE – Le nombre d’immigrants hautement qualifiés a presque doublé dans la dernière décennie aux États-Unis et en Europe (12 à 20 millions de personnes), selon un rapport de l’UNESCO. Ils provenaient principalement des pays en développement. Beaucoup de professionnels latino-américains voient de meilleures opportunités ailleurs, dans un exode qui a vu des migrations allant jusqu’à 90 % dans certains pays des Caraïbes. Cet exode coïncide avec l’augmentation dans l’enseignement supérieur des latino-américains qui sont passés de 23 à 40 millions entre 1996 et 2007, selon la Banque Mondiale.

4 – ARGENTINE – Quelque 1500 dossiers secrets de la dernière dictature militaire en Argentine (1976-1983) ont été trouvés, stockés dans le sous-sol d’un immeuble de l’Armée de l’Air, à Buenos Aires. Parmi ces documents, ceux de plus de 300 intellectuels et artistes classés selon le degré de « dangerosité » :   des écrivains comme Julio Cortázar et María Elena Walsh, des chanteuses comme Mercedes Sosa, le tango compositeur Osvaldo Pugliese et des acteurs comme Hector Alterio et Norma Aleandro.

5 – MEXIQUE – La réforme du secteur énergétique du Mexique pourrait aller au-delà de la proposition faite en août par le président mexicain, Enrique Peña Nieto. Son parti, la révolution institutionnelle (PRI) et le Parti d’action nationale (PAN, droite) sont en train de négocier une réforme plus large. Ils veulent permettre au secteur privé participer à l’industrie énergétique du pays, grâce à des accords de licence, ce qui le Gouvernement de Peña Nieto avait précédemment écarté, selon les informations du quotidien américain The Wall Street Journal.

6 – COLOMBIE – Le gouvernement de Juan Manuel Santos et les Forces armées révolutionnaires [photo] de Colombie (FARC) ont terminé un nouveau chapitre dans les négociations de paix tenues à La Havane. L’accord sur la participation politique après celui sur le développement rural, est vu comme un des progrès substantiels. Sur l’agenda attend le trafic de la drogue, le désarmement, les droits des victimes et la fin du conflit. Les dirigeants politiques -sauf l’opposition Uribe – ont salué l’accord, même si aucun détail n’est connu à cause de l’accord de confidentialité entre les négociateurs. Les annonces montrent principalement que les FARC formeront un parti politique après la démobilisation.

7 – GUATÉMALA – Les survivants des massacres de l’exil ont élevés une plainte contre le Guatemala devant la Cour Interaméricaine des droits de l’homme (CIDH), basée à Washington. Le procès pour génocide et crimes contre l’humanité contre l’ex-dictateur Efrain Rios Montt et son ancien chef du renseignement -le général à la retraite Mauricio Rodriguez Sanchez- ne peut reprendre qu’en 2015.

8 – VENEZUELA – Après l’incendie d’un avion mexicain intercepté au Venezuela, le président vénézuélien, Nicolas Maduro, n’a donné aucune explication au sujet de l’opération. Cependant, le gouvernement a déclaré à la radio et à la télévision que sont maintenant 30 avions abattus par ses forces armées pour leurs liens présumés avec des réseaux de drogue.

9 – HONDURAS – L’annonce faite par le Salvador pour l’achat de 10 avions de combat d’occasion A-37 au Chili a provoqué une réaction immédiate du Honduras. Le gouvernement a averti que l’acquisition répond à la « prétention » salvadorien à établir « une paix armée » avec un « scénario de guerre hypothétique » dans la région pour le différend territorial entre le Honduras et le Salvador. Cela fait allusion à l’îlot de Conejo, une île de 0,5 kilomètres carrés située sur le golfe de Fonseca sur la côte Pacifique.

10 – CHILI – Le poète Pablo Neruda souffrait d’un cancer de la prostate quand il a décédé quelques jours après le coup d’Etat. Celle-ci est la conclusion d’un rapport commandé par la justice chilienne à une équipe d’experts internationaux réunis à Santiago. Ils ont déterminé que le poète n’avait pas de produits chimiques dans son corps qui permettraient de conclure à un empoisonnement. Le parti communiste et l’entourage de l’écrivain continuent à penser qu’il n’est pas mort de cause naturelle.

11 – MEXIQUE – Ygnacio Lopez Mendoza avait entamé en octobre une grève de la faim devant le Sénat mexicain. En tant que maire de Santa Ana Maya dans le Michoacan, il cherchait attirer l’attention des autorités fédérales sur le manque de ressources de la mairie.  Il a été tué après avoir dénoncé le paiement de quotes-parts de maires de la région au crime organisé. Il avait rendu public qu’il était arrivé à un accord avec le Gouvernement d’Enrique Peña Nieto, pour améliorer la distribution de ressources publiques. Âgé de 60 ans, le maire du Parti travailliste était sur le point d’accomplir sa deuxième année de mandat.

 12 – BRÉSIL-PÉROU – La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, s’est entretenu avec le président péruvien Ollanta Humala lors d’une visite de sept heures à Lima. Le but était de signer trois accords bilatéraux et participer à un forum d’affaires. Ainsi, pouvoir renouer le lien suspendu en 2012, après que deux projets d’infrastructure dans l’énergie et l’achat d’avions de guerre brésiliens ont été rejetés. Avec cette visite, les deux pays ont commémoré dix ans d’une alliance stratégique initiée par les présidents Luis Inacio Lula da Silva et Alejandro Toledo.

13 – AMÉRIQUE LATINE – Près d’un quart des Latino-Américains – quelque 130 millions de personnes – sont obèses. Certaines des plus grandes économies de la région, tel le Mexique, le Chili et l’Argentine, présentent le plus fort pourcentage d’adultes en surpoids. La prolifération des régimes alimentaires malsains et les calories excédentaires, l’insuffisance d’exercices et les modes de vie sédentaires, ont fait que l’Amérique latine soit de plus en plus obèse. Cette situation menace le fondement de leurs systèmes de santé. Selon l’étude de l’Organisation panaméricaine de la santé, les dépenses résultant du diabète – la principale maladie liée à l’obésité – atteignent 65,000 millions de dollars par an.

14 – BRÉSIL  – Rui Falcão [photo], président du Parti des travailleurs (PT) et député à São Paulo, a été reconduit dans ses fonctions de président du parti par plus de 800.000 membres, soit 70 %  des votants. Rui Falcão était soutenu par l’ancien président Lula da Silva qui, pour la première fois, en tant que fondateur du parti avait mis de côté son indépendance proverbiale pour ces élections. Tout cela en raison du fait que les cinq autres candidats préféraient un  parti plus près de gauchistes et progressistes.

15 – ÉQUATEUR – La Cour National de justice (CNJ) d’Equateur a condamné d’une indemnisation de 6.400 millions d’euros le pétrolier américain Chevron pour avoir pollué les eaux de la région de l’Amazonie équatorienne entre 1964 et 1992. La guerre de Chevron contre l’Equateur va se poursuivre devant les tribunaux des Etats-Unis.

16 – SALVADOR – Le Bureau du Procureur général du Salvador a ordonné, dans un geste sans précédent, à un tribunal de la capitale de poursuivre de 21 anciens fonctionnaires pour des infractions de corruption. Celles-ci auraient coûté à l’Etat quelque 1 000 millions dollars. Parmi les accusés il y a l’ancien ministre de l’Economie, Miguel Lacayo, le président de la compagnie nationale d’électricité CEL, Guillermo Sol Bang, et José Antonio Rodriguez Rivas avec Pedro José Escolan, beaux-frères des ex présidents salvadoriens Francisco Flores et Armando Calderón Sol (qui ont gouverné entre 1994 et 2004). Ce scandale affecte essentiellement le parti de droite de l’Alliance républicaine nationaliste (ARENA) comme les personnes les plus impliquées.

17 – BRÉSIL – Lors d’une session considérée comme historique et controversée, la Cour suprême fédérale du Brésil a décidé d’incarcérer 12 des 25 coupables condamnés dans la procédure de corruption politique connue comme cas mensalão. Entre autres, il s’agit des dirigeants historiques du Parti des travailleurs (PT): José Dirceu, ministre du premier gouvernement de l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, le député José Genoino et l’ex trésorier Delúbio Soares. Les juges, cependant,  insistent sur le fait qu’ils ont jugé en toute conscience, en suivant strictement les lois pénales et sans se laisser influencer par des pressions extérieures. Depuis, José Dirceu et huit autres condamnés dans l’affaire mensalão se sont livrés à la police.

18 – ARGENTINE – Le Sénat argentin a adopté une loi contre la cyber-intimidation sexuelle. Pour le code pénal argentin, à partir de maintenant, est passible de six mois à quatre ans de prison l’adulte qui « à travers une fausse identité et l’utilisation de tout média électronique, commet des actions destinées à influencer un mineur pour effectuer des activités sexuelles explicites ou à connotation sexuelle « . Les harcèlements sexuels en ligne des moins de 18 ans sont passibles de six ans de prison.

19 – VENEZUELA – L’Assemblée nationale a voté la loi qui donne au président Nicolas Maduro la possibilité de légiférer pendant un an à partir de la semaine prochaine. Tout s’est passé comme prévu. Les « chavistes » ont pu sauver avec succès la première discussion du projet de Loi d’Habilitation grâce à la contribution inestimable de Carlos Flores, adjoint parlementaire du dissident Maria Mercedes Aranguren, dépouillé de son immunité pour corruption présumée. « Le socialisme ne peut jamais s’affermir avec  la corruption. Je suis venu pour demander d’autres pouvoirs habilitants, pour accélérer et livrer bataille à fond pour une nouvelle éthique politique« , a déclaré le chef d’Etat.

20 – SALVADOR – Le bureau de l’organisation humanitaire ProBúsqueda –  dédié à la localisation des enfants disparus pendant la guerre civile d’El Salvador (1980-1992) – a été attaqué par un groupe de trois hommes armés qui ont essayé de détruire les archives de ProBúsqueda. Ce bureau garde les données de 1.200 mineurs disparus. Son siège et certains de ses dossiers ont été brûlés. Le président Mauricio Funes et le Médiateur pour les droits de l’homme, David Morales, ont répudié ce qui est arrivé et ont promis de traduire les coupables en justice. On soupçonne quelques officiers d’alors qui ont enlevé des enfants mineurs d’âge, mais l’Armée n’a pas ouvert les archives pour une loi d’amnistie. La guerre civile salvadorienne a fait plus de 75.000 morts et 8.000 disparus, dont 1.200 sont des enfants.

21 – MEXIQUE – Un programme de bourses d’études pour des étudiants de Mexico pourrait cacher une fraude qui concerne des politiciens du PRD, la gauche mexicaine. L’Assemblée locale créée en 2011 pour fournir des bourses à 45.000 jeunes, mais, deux ans plus tard, seulement 2.700 en ont reçu et la plupart du budget, 250 millions de pesos (19 millions de dollars) a disparu.

22 – MEXIQUE – Les groupes d’autodéfense des municipalités Tepalcatepec et Buena Vista -au Michoacán- ont pris Tancítaro, une ville de plus de 6700 habitants, située dans la partie occidentale de l’État. Accompagné par les résidents de la municipalité, selon les gardes communautaires, l’intervention a eu pour but de libérer la cité des abus continus du cartel des Chevaliers des Templiers, qui domine une partie de la société. Un des principaux chefs des neuf groupes d’auto-défenses du Michoacán, le Dr. José Manuel Mireles, a rapporté qu’ils avaient repoussé l’attaque et tué neuf narco-trafiquants.

23 – CHILI – La candidate socialiste et ex-présidente, Michelle Bachelet, est arrivée largement en tête du premier tour de la présidentielle, mais devra affronter sa rivale de droite Evelyn Matthei, lors d’un second tour fixé au 15 décembre. Selon des chiffres officiels Michelle Bachelet (62 ans), a réuni 46,68 % des voix contre 25 % pour Evelyn Matthei (60 ans), première femme candidate de la droite de l’histoire du pays. Avec 11 % des voix, arrive en troisième position le socialiste dissident Marco Enriquez-Ominami (40 ans). Les Chiliens votaient également pour renouveler la totalité de la Chambre des députés et plus de la moitié du Sénat (20 sénateurs sur 38). D’après des résultats provisoires, la coalition de la Nouvelle Majorité, conduite par Michelle Bachelet et regroupant démocrates-chrétiens, socialistes et, pour la première fois depuis quarante ans, les communistes, aurait conquis la majorité au Congrès. Une majorité simple qui n’est toutefois pas suffisante pour faire adopter des lois importantes, qui requièrent une majorité qualifiée, de quatre septièmes. Quatre anciens dirigeants de la révolte étudiante qui ébranlèrent le Chili en 2011 ont obtenu des sièges de députés, dont la « passionaria » communiste Camila Vallejo, 25 ans. Le président Piñera a indiqué que 56 % des 13,5 millions d’électeurs ont voté. Pour la première fois, le vote n’était pas obligatoire et l’inscription sur les listes électorales était automatique.

Guy MANSUY

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie