CINÉMA d'animation

L'Amérique latine à Annecy


Un court métrage argentin primé au festival international du film d’animation d’Annecy

Depuis des années, les délégations latino-américaines sont fidèles au festival du film d’animation d’Annecy, avec des dizaines de réalisateurs et de producteurs faisant le déplacement pour concourir dans la compétition et présenter leurs œuvres au public.

Photo: Festival Annecy

Le festival du film d’animation d’Annecy s’est clôt le 16 juin, désignant comme l’un des gagnants de la catégorie court-métrages un film argentin, Pulsión de Pedro Casavecchia.

Pour cette 59ème édition, les latino-américains étaient encore une fois présents : près de deux centaines de professionnels du film animé se sont rendus dans la Perle des Alpes, avec en premiers de cordée les Brésiliens et Argentins ; sur la dizaine de films latino-américains en lice, 4 étaient argentins.

Dans la catégorie court-métrage, le film lauréat de Casavecchia était en lice avec une dizaine d’autres, mais fut seul latino aux côtés de Hideouser and Hideouser de la mexicaine Aria Covamonas. Plusieurs films chiliens, mexicains, équatoriens ont tenté leur chance dans la compétition mais sans remporter de prix.

Hormis les professionnels du secteur audiovisuel, plusieurs entreprises (et donc des investisseurs potentiels) ont aussi fait le déplacement. Cependant, malgré ces chiffres qui semblent importants, les productions sud-américaines n’ont constitué que 2% du total des œuvres en compétition. Ceci détonne avec l’édition 2018 du festival qui a connu une forte présence sud-américaine, du fait que le Brésil était l’invité d’honneur.

Les différentes activités de networking développées lors du festival entre les différentes délégations ont permis de générer des échanges entre producteurs de différents pays pour créer des fonds bilatéraux et aussi de connecter les délégations intrarégionales.

Alice DREILLARD

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie