CAMPUS IHEAL

Le sandinisme 2.0


Parution d’un nouveau numéro des Cahiers des Amériques latines consacré au Nicaragua

Les Cahiers des Amériques latines sont une publication de référence dans le paysage latino-américaniste international depuis la fin des années 1960. Ouverte à toutes les sciences humaines et sociales, la revue constitue un support de transmission des savoirs universitaires, mais aussi un espace de réflexion et de débat sur l’actualité latino-américaine. Le dernier numéro en date est consacré au Nicaragua et à la situation actuelle du pays notamment.

Photo : IHEAL

Depuis le printemps 2018, le Nicaragua vit une crise politique d’une ampleur sans précédent. Des manifestations qui ont éclaté mi-avril à la suite de l’annonce d’une réforme des retraites ont été suivies d’une répression politique massive, et ceci, alors même qu’à la tête du pays se trouve Daniel Ortega, figure centrale de la révolution sandiniste des années 1980, revenu au pouvoir en 2007. Pour qui se rappelle du symbole progressiste qu’a représenté cette révolution, il est difficile de comprendre ces évènements…

En décortiquant les dessous de la rhétorique de gauche du régime actuel, et en explorant différentes sources d’opposition internes, ce dossier, rédigé sous la direction de Maya Collombon et Dennis Rodgers, dévoile la matrice d’un sandinisme version «2.0». Il fait ressortir son agenda économique foncièrement néolibéral, fondé sur un pacte oligarchique avec les élites traditionnelles du pays mais aussi des politiques d’extraction et d’exploitation des ressources naturelles et minières, soutenu par un projet de renforcement d’un État autoritaire.

Au sommaire également de ce nouveau numéro consacré au Nicaragua, El Relevo, un poème de Gioconda Belli, une introduction au Sandinisme 2.0, entre reconfigurations autoritaires du politique, nouvel ordre économique et conflit social, par Maya Collombon et Dennis Rodgers. Florence E. Babb étudie quant à elle les «sandalistes» recyclés : de la révolution aux stations balnéaires dans le nouveau Nicaragua. Pamela Neumann s’est intéressée à la violence de genre et à l’État patrimonial au Nicaragua, et a étudié les avancées et les reculs de la Loi 779. Entre mobilisation sociale et tactiques de contrôle dans le néosandinismo, Luciana Chamorro et Emilia Yang traitent du cas de #OcupaINSS, suivi d’une analyse des conflits autour du projet de canal interocéanique au Nicaragua –framing, counterframing et stratégies gouvernementales– par Anne Tittor.

Vous trouverez également dans ce numéro une étude de Marion Di Méo intitulée Contester en situation post-autoritaire : le « mouvement étudiant » chilien (années 2000), ainsi qu’une analyse de l’utilisation politique de la catastrophe dans les médias (Chili, 1906-2010) par Mauricio Onetto Pavez et enfin le travail de Xavier Calmettes autour des relations entre le Venezuela et Cuba, au-delà des discours, du poids de l’histoire et des réalités étatiques (1958-2015).

D’après les Cahiers des Amériques latines

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie