L'Amérique latine en images

Expos photos pour les Belles


Expositions autour de l’Amérique latine : l’agence lyonnaise Item partenaire des Belles Latinas

Fondé en 2001, le Collectif Item est une structure de production de photographie documentaire. Indépendant et solidaire, le collectif permet à chacun de préserver et valoriser une démarche d’auteur, de maîtriser la production des images et leur diffusion. Il est aujourd’hui composé de douze photographes. Parmi les expositions proposées par Item, quatre sont consacrées à un thème sur l’Amérique latine. Pour nos partenaires des rencontres littéraires lors de la prochaine édition des Belles Latinas d’octobre, il est possible, s’ils le souhaitent, d’organiser des manifestations supplémentaires autour de l’une de ces expositions.

Photo : En attendant le canal du Nicaragua/Adrienne Surprenant/ITEM

Conscienza : Des histoires Latinas – photos de Franck Boutonnet et texte de Philippe Somnolet

C’est un essai photographique documentant une vision poétique et politique de l’Argentine qui n’oublie pas une ère de répression sanglante, qui regarde son passé en face, lui demande de rendre compte de ses erreurs, voire de ses crimes, qui ne se résigne pas même dans un présent incertain, qui lutte et finalement s’organise pour un futur qu’elle espère plus juste et égalitaire pour tout le monde. Le mot Conscienza se réfère à une vision métaphorique de toutes ces luttes et résistances, des plus importantes aux plus discrètes, dont Franck Boutonnet a pu être témoin.

Give Youth a chance – photos de Romain Etienne

L’exposition propose un parcours subjectif dans les rues de Bogotá. Elle permet de découvrir un visage méconnu des barrios, celui d’activistes culturels, fatigués de la guerre et de la violence ordinaire, qui se battent pour inventer de nouveaux modèles. À Bogotá, dans les quartiers dits difficiles, là où l’État et la Ville sont absents et où les gangs règnent, des initiatives citoyennes émergent. Elles tentent de créer avec la jeunesse un nouveau pacte social, fondé sur le respect, la confiance, l’écoute, l’estime de soi…

Estructural : du rêve au cauchemar – Photos de Jérémy Suyker

Brasília se veut un lieu sans distinction de classe donc sans ségrégation. Mais le rêve est vite rattrapé par la réalité. Dans la plupart des zones satellites aujourd’hui, la pauvreté atteint des sommets. Estrutural est une réalité honteuse qui s’étend sur 200 hectares entre un axe autoroutier et le Parc national de Brasília. La décharge a vu naître une favela qui l’enserre comme un ruban de misère. Alors que l’activité de triage des déchets doit être transférée vers un site propre sans la moindre contrepartie pour les habitants, en 2017, le photographe Jeremy Suyker séjourne à Estrutural avec cette question en tête : pourquoi les autorités négligent les quelque 40 000 habitants et dont la majorité dépend de l’économie de la décharge ?

Yo soy Fidel ! – Photos de Franck Boutonnet

Le 25 novembre 2016 à 22h29 disparaissait Fidel Castro, à l’âge de 90 ans. Il restera comme une figure marquante de l’histoire du XXe siècle. Les uns le voyant comme un despote, les autres le considérant comme un héros révolutionnaire. Incinéré dès le samedi 26 novembre, le convoi transportant l’urne funéraire a traversé le pays sur plus de 1000 kms, remontant le chemin parcouru par Fidel Castro et la guérilla en janvier 1959 avec la «caravane de la liberté». Franck Boutonnet a suivi le convoi de Camaguey à Santiago de Cuba pour documenter les réactions populaires et les hommages rendus.

Histoire d’une occupation oubliée – Photos de Jérémy Suyker

Au Brésil la concentration des terres par de grands propriétaires est à la base de toutes les inégalités. Pour lutter contre cet état de fait, des organisations paysannes se mobilisent depuis plusieurs années pour réclamer une réforme agraire. En juin 2017, le photographe Jeremy Suyker s’est rendu dans l’état du Para pour documenter la vie d’un village de paysans sans terre. Ce reportage relate le quotidien des 120 familles du camp Frei Henri sur une parcelle de neuf hectares, leur combat contre un système féodal archaïque et leur détermination à toute épreuve.

En attendant le Canal au Nicaragua – Photos d’Adrienne Surprenant

En juin 2013, le président Daniel Ortega promet la fin de la pauvreté : il signe une concession de 50 ans, renouvelable 50 ans, à l’entreprise Hong Kong Nicaragua Canal Development, pour que celle-ci construise un canal interocéanique trois fois plus grand que celui du Panama. Les Nicaraguayens qui seront directement affectés ne savent pas à quelles conditions leurs terres sont vendues, ni quand ils devront partir. En 2014, Adrienne Surprenant a été à leur rencontre, parcourant la route du futur canal, d’un océan à l’autre.

ITEM L’ATELIER

3, impasse Fernand Rey – 69001 LYON – +33 (0)4 78 72 18 40

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie