Les rendez-vous de proximité

Du 12 au 18 février 2018


« À vos agendas » – Semaine 7

Chaque semaine nous réservons un espace dédié aux événements et invitations. Il suffit de nous envoyer un courrier électronique avec des informations susceptibles d’intéresser nos internautes en indiquant simplement le titre de votre manifestation, le lieu, la date et l’heure, un visuel et un contact. Voici la sélection de la semaine du 12 au 18 février.

Déposez votre annonce

DU 12 AU 25 FÉVRIER – de 11 h à 18 h – BORDEAUX

Le Musée d’art contemporain de Bordeaux présente les œuvres de l’artiste colombienne Beatriz González

Beatriz González convoque l’histoire, la politique, l’humour, le privé et le public, dans le cadre de l’Année France-Colombie 2017. Artiste emblématique de la scène artistique d’Amérique latine, son travail dépasse les limites de la peinture par la multiplicité des supports utilisés. Elle fait d’une image issue de la presse une série de tableaux qui expriment la douleur provoquée par la violence et la mort. Elle s’intéresse à la représentation des icônes de la culture populaire, des cultures indigènes et de l’art précolombien. Dans la Nef du musée, 7 rue Ferrère, Bordeaux (fermé lundi). 7 €. Plus d’infos

MARDI 13 FÉVRIER – 20 h – PARIS 11e

Natalia Lafourcade, après le succès de son album Musas, une sublime déclaration d’amour, au Bataclan

Elle est une chanteuse avec un style contemporain singulier. Elle est née à Mexico en 1984 et elle a étudié la guitare, le piano et le chant. À 14 ans, elle commence sa carrière musicale en composant et en chantant ses chansons. Son première album solo fut Natalia Lafourcade (2002), suivi par Casa (2005) enregistré avec son groupe La Forquetina qui reçu un Grammy award Latin. Elle sort en 2013 Mujer Divina, hommage à Agustín Lara qui reçut deux Grammys Latins. Deux ans plus tard, Hasta la Raíz reçoit un Grammy en 2016 et cinq Grammys Latins en 2015. Elle sera à Paris pour une date unique avec le groupe Los Macorinos. Voix chaude, sensibilité et un immense talent. Au Bataclan, 50 dd Voltaire, Paris 11e. Plus d’infos

MERCREDI 14 FÉVRIER – 19 h – PARIS 7e

Récital de poésie par le poète chilien José María Memet, à l’occasion de la parution du livre Meli witran mapu

José María Memet possède un large registre poétique qui englobe la poésie engagée, sociale, celle de l’expérience, des droits de l’homme, le temps et la mémoire, la défense du peuple et de la culture mapuche. Diffusion d’une vidéo de 12 minutes pour présenter le festival de poésie Chile Poesía. Présentation suivie d’un échange avec le public et d’une dédicace de son dernier livre. À la Maison de l’Amérique latine, 217 Bd St-Germain, Paris 7e. Plus d’infos

JEUDI 15 FÉVRIER – 19 h – PARIS 7e

La Tribune de la musique présente le musicien péruvien Rolando Carrasco Segovia

De la fusion des cultures indigènes et espagnoles a surgi toute une gamme de possibilités d’expression artistique : le charango, le chillador, le violon, la bandurria, la charanga et le requinto andin. Il a fait partie de différents groupes de musique baroque, contemporaine et traditionnelle et travaillé à la publication de plusieurs recueils de partitions de musique péruvienne.  Soirée animée par Oscar Barahona. À la Maison de l’Amérique latine, 217 Bd St-Germain, Paris 7e. Plus d’infos

JEUDI 15 FÉVRIER – de 18 h à 22 h – PARIS 7e

L’exposition « Profane » de l’artiste Inti Castro, l’un des plus grands noms du street art sud-américain

Les œuvres de Inti Castro sont sur les murs tout autour du monde. L’artiste s’inspire de la tradition picturale populaire, mais aussi préhispanique et indigène, qu’il veut partager et faire voyager. Basé entre la France où il a réalisé de nombreux murs et l’Espagne, Inti sillonne désormais le monde, de la rue aux galeries, où ses œuvres éclatantes si reconnaissables sont rares et recherchées. Galerie Itinerrance : 24 bis, boulevard du Général Jean Simon, Paris 13e. Plus d’infos

VENDREDI 16 FÉVRIER – 21 h – PARIS 7e

L’Argentin Oscar « El Inca » Miranda : une plongée dans l’univers de la nouvelle génération de virtuoses du charango

Des Andes au Rio de la Plata, Oscar « el Inca » Miranda est devenu celui qui exprime le mieux, avec la flûte, l’âme musicale andine, un subtil mélange de tradition et de modernité ; son jeu impressionne par la diversité des sons et des couleurs qu’il est capable de produire et par l’émotion contagieuse qu’il distille dans chaque morceau. À la Maison de l’Amérique latine, 217 Bd St-Germain, Paris 7e. Réservation obligatoire au 01 45 72 09 08.

 

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie