Les rendez-vous de proximité

Du 3 au 11 février 2018


« À vos agendas » semaine 6

Chaque semaine nous réservons un espace dédié aux événements et invitations. Il suffit de nous envoyer un courrier électronique avec des informations susceptibles d’intéresser nos internautes en indiquant simplement le titre de votre manifestation, le lieu, la date et l’heure, un visuel et un contact. Voici la sélection de la semaine du 3 au 11 février.

Déposez votre annonce

VENDREDI 2 FÉVRIER – 19 h – PARIS 3e

La Maison du Chili a le plaisir de vous inviter à la lecture de Carlos Soto Román, en présence de l’auteur

L’écrivain chilien Carlos Soto Román est l’auteur de plusieurs livres de poésie. Ses deux derniers sont 11 et Set de procedimientos alternativos. 11 a été écrit sur la base de documents tels que les rapports « Vérité et réconciliation » (Rapport Rettig) et « Prison politique » (Rapport Valech sur la torture). Lecture en espagnol. À la Maison du Chili, 5 rue Perrée, Paris 3e. Plus d’infos

DU 2 AU 10 FÉVRIER – CLERMONT-FERRAND

Clermont-Ferrand, capitale du court métrage mondial dont une dizaine viennent d’Amérique latine

Le Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand vous entraîne vers des univers dont seule la jeune création cinématographique a le secret. C’est découvrir des œuvres détonantes, littéralement hors du ton. Croisements inattendus, regards originaux, art consommé du risque. Plus d’infos

LUNDI 5 FÉVRIER  – 19 h  – PARIS 7e

Conférence sur les orchidées en Colombie : une nouvelle espèce, la  Maxilaria maria luisae

Lors de cette conférence, Maria Luisa Hincapié et Mar Laura Piña, exposeront les raisons pour lesquelles la Colombie est le pays comptant avec le plus grand nombre d’orchidées au monde ainsi que le cas de la découverte d’une nouvelle espèce d’orchidée, la Maxilaria maria luisae. Coopération artistique et scientifique entre le Muséum national d’Histoire naturelle, l’association Enlaces Artísticos et la Asociación Bogotana de Orquideología. À la Maison de l’Amérique latine, 217 Bd St-Germain, Paris 7e. Plus d’infos

DU 6 FÉVRIER AU 3 MAI – PARIS 14e

El Colectivo Desnudo : ce qui a été « vu, revisité, interprété, imaginé ou représenté » sur le nu artistique

La proposition faite aux artistes argentins invités par Ricardo Mosner, curateur de l’exposition, est que le sujet est nu et se réfère à ce qui a été « vu, identifié, revisité, interprété, intériorisé, imaginé ou représenté à travers différentes techniques du nu artistique ». Les supports suggérés sont la peinture, la sculpture, la photographie ou la bande dessinée. À la Maison de l’Argentine, Cité Universitaire, 27 Bd Jourdan, Paris 14e. Plus d’infos

DU 2 AU 7 FÉVRIER 21 h –  PARIS 7e

L’artiste mexicain Francisco Rangel, hyper-réaliste de comics connus de tous, à la Galerie Deux6 à Paris

Des figurines de personnages de comics connus de tous – Batman, Spiderman, Hulk… – démembrées, désarticulées, sont peintes par l’artiste sur des dessins d’enfants. Francisco Rangel met en lumière ce que le psychologue Jean Piaget désigne comme l’étape du développement de la fonction symbolique chez le jeune enfant. Une période cognitive très importante pendant laquelle il perçoit son « Je » face à l’Autre. Galerie Deux6, 66 avenue de la Bourdonnais, Paris 7e. Plus d’infos

JEUDI 8 FÉVRIER 19 h PARIS 7e

Lupuna a Través ! Présentation d’artistes péruviens via la création d’une chaine YouTube par Lupuna

Lupuna est un des premiers promoteurs de la peinture contemporaine de l’Amazonie péruvienne en France. Projection d’un film et participation de GAbO, Franklin Guillén et Gerardo Urbina, péruviens qui ont fait le choix de développer leur carrière en France. Afin de célébrer cette rencontre entre les deux cultures, Lupuna a entrepris de leur consacrer une série d’interviews et de créer la chaine Youtube « Lupuna a Través ». Présenté par Jorge Morón, journaliste de Francia Hoy. À la Maison de l’Amérique latine, 217 Bd Saint-Germain, Paris 7e. Plus d’infos

JEUDI 8 FÉVRIER – 19 h – PARIS 3e

Présentation du dernier livre d’Elsa Osorio, Double fond : une journaliste en France qui découvre les horreurs de la dictature argentine

Une femme, médecin sans histoire, est retrouvée noyée près de Saint-Nazaire. La jeune journaliste locale ne croit pas à la thèse du suicide et remonte le fil : elle découvre l’horreur de la dictature argentine… Une militante révolutionnaire qui a échangé sa liberté contre la vie de son enfant… Tortionnaires mafieux, violence, passion amoureuse dans un intense suspense psychologique. À 19 h, à la Maison de la poésie, 157 rue Saint-Martin, Paris 3e, métro Rambuteau. 5 €. Rencontre animée par Kerenn Elkaïm. Plus d’infos

DU 8 FÉVRIER AU 31 MARS – PARIS 

Les Songes mexicains des artistes Colette Urbajtel et Manuel Álvarez Bravo, à la galerie Agathe Gaillard à Paris

La Galerie Agathe Gaillard accueille une très belle exposition consacrée aux photographes Colette Urbajtel, française dont la terre d’élection est le Mexique, et Manuel Álvarez Bravo, photographe de renommée mondiale et père fondateur de la photographie mexicaine, premier Latino-Américain à être entré dans la prestigieuse collection du MOMA de New York. Grâce à des clichés aussi simples que poétiques, il capture l’âme de son pays. Son talent a inspiré Colette Urbajtel, qui deviendra sa femme et son assistante, qui cherche à faire resurgir la beauté de son pays d’adoption dans ses photographies. Du mardi au samedi de 14 h à 19 h. Galerie Agathe Gaillard, 3, rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e. Plus d’infos

DU 8 AU 10 FÉVRIER

Festival de cinéma latino-américain à la Chapelle-Saint-Luc, près de Troyes

Festival de ciné latino au Centre culturel Didier Bienaimé, 25 bis avenue Roger Salengro à La Chapelle-Saint-Luc. Tous les films en VOSTF. Jeudi 8 février à 20 h : Chala, une enfance cubaine (Titre original Conducta), de Ernesto Daranas, suivi d’un débat avec Cédric Lépine, critique de cinéma. Vendredi 9 février à 20 h : La terre et l’ombre (La Tierra y la Sombra) du Colombien César Acevedo. Samedi 10 février à 17 h 30 : Une seconde mère (Qué Horas Ela Volta?), de la Brésilienne Anna Muylaert. Samedi 10 février à 20 h : Dans ses yeux (El secreto de sus ojos) de l’Argentin Juan José Campanella. 5 € la séance.

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie