La Caraïbe et le Mexique

Du cinéma à Paris et à Lyon


Projections des Caraïbes à Paris et deux célèbres cinéastes mexicains au Festival Lumière de Lyon

Deux manifestations cinématographiques sont à la une cette semaine. À ne pas manquer 0 Paris le festival Caraïbes outre mer au cinéma Les 7 Parnassiens à Paris, et à Lyon dans le cadre du grand festival Lumière la présence des réalisteurs mexicains

Un cinéma venu des Caraïbes

Port-au-Prince, dimanche 4 janvier, François Marthouret (2015) : Haïti, 4 janvier 2004, célébration du bicentenaire de la déclaration d’indépendance. Depuis des mois, des manifestations étudiantes et populaires protestent contre la dictature du  président Aristide. Tout oppose Lucien, étudiant en philosophie convaincu du succès de la manifestation vers la démocratie, à son jeune frère Little Joe, voyou recruté par les Chimères pour réprimer la marche des étudiants. Ce jour va sceller le destin des deux frères (Allociné).

Comment conquérir l’Amérique en une nuitDany Laferrière (2004) : Gégé, un jeune Haïtien, décide de partir pour Montréal, où il retrouve Fanfan, son oncle casanier. Tous deux confrontent leurs souvenirs, leurs illusions, et leur vision de l’Amérique, autour d’un repas auquel ont été conviées deux Québecoises (Allociné).

Dans ce cadre, un point de rencontre sur Doc Amazonie Caraïbe a eu lieu le 10 octobre. Il s’agit d’un programme de développement du secteur du documentaire de création dans la grande région Amazonie et Caraïbe. Le programme propose des ateliers de développement de projets de films documentaires en direction de jeunes auteurs, réalisateurs et producteurs, ainsi que des rencontres de coproduction, pour les projets les plus aboutis, qui mettent en relation les auteurs avec des producteurs et diffuseurs afin que les films développés voient le jour. Est également sur les écrans Ouvrir La Voix d’Amandine Gay, un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de l’identité « femme » et « noire ».

Au Festival Lumière de Lyon

À Lyon, dans le cadre du Festival Lumière qui se déroule du samedi 14 au dimanche 22 octobre 2017, sont organisés une nuit « Guillermo del Toro » le samedi 14 octobre autour de quatre de ses films – Cronos, Hellboy, Le Labyrinthe de Pan et Pacific Rim – l’avant-première de son dernier film, Lion d’or à la Mostra de Venise, The shape of water, une master class le lundi 16 octobre à 15 h et un choix d’une dizaine de films, des Diaboliques de Henri-Georges Clouzot à La Planète des vampires de Mario Bava. De quoi satisfaire tous les aficionados du cinéaste mexicain. Un autre cinéaste mexicain sera présent à Lyon, Alfonso Cuáron, oscarisé pour Le Fils de L’homme et Gravity. Il a choisi un moyen métrage profond et poétique, La fórmula secreta de Rubén Gómez (1964), qu’il commentera les dimanche 15 et lundi 16 octobre.

Ce festival est devenu le rendez-vous mondial du cinéma de patrimoine. Une fois par an, c’est à Lyon, ville natale du cinématographe, que le monde du cinéma célèbre sa vitalité et sa mémoire, à travers une visite contemporaine des œuvres du passé (films restaurés, rétrospectives, invités, hommages…). Grâce à l’ensemble des salles de cinéma participantes, le festival rayonne dans toute l’agglomération lyonnaise et touche un large public. L’an dernier, 160 500 festivaliers ont assisté à 397 séances dans 60 lieux de la métropole lyonnaise ; des séances présentées par des acteurs, des cinéastes, des historiens, des critiques, et par des « Ambassadeurs Lumière ». Un prix Lumière est remis chaque année à une personnalité du cinéma pour l’ensemble de son œuvre. C’est le cinéaste chinois Wong Kar-wai qui recevra le prochain prix Lumière, succédant à Catherine Deneuve en 2016, Martin Scorsese en 2015, Pedro Almodóvar en 2014, Quentin Tarantino en 2013, Ken Loach en 2012, Gérard Depardieu en 2011, Milos Forman en 2010 et Clint Eastwood en 2009.

Alain LIATARD

Festival Lumière ici – Cinéma Les Parnassien ici