La Colombie en vedette

Festival de Biarritz


La Colombie à l’honneur au Festival Biarritz Amérique latine : fictions, documentaires et musiques s’étalent sur une semaine

La Colombie sera l’invitée du prochain festival Biarritz Amérique latine qui se déroulera du 25 au 30 septembre, au Pays basque. Après des années noires où la lutte contre la guérilla des FARC occupait la plus grande partie des espaces de la presse écrite comme des journaux télévisés consacrés à ce pays, un accord de paix a été signé, mettant fin à des dizaines d’années de violence.

Photo : Groupe Recoveco

Ce focus, en présence de quatre figures de son cinéma : Luis Ospina, Víctor Gaviria, Oscar Ruíz Navia et Ciro Guerra, sera complété par un certain nombre d’adaptations au cinéma des œuvres de Gabriel García Márquez. Cela nous mènera aux rencontres littéraires, avec la présence, entre autres, du Colombien Juan Gabriel Vásquez, puis aux rencontres de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine à Paris sur le thème : « Colombie, la fabrique de la paix ». Tout cela sera complété par l’exposition El río de nuestra vida, le long du fleuve Magdalena avec le photographe Nereo López et le prix Nobel de littérature, Gabriel Garcia Márquez, et un concert d’Antonio Rivas (maître du vallenato).

Côté cinéma, il y aura comme chaque année trois compétitions : dix fictions de longs métrages, où l’on pourra revoir les films latinos de Cannes, comme La familia de Gustavo Rondón Córdova (Venezuela), Los Perros de Marcela Said (Chili), et La defensa del dragón de Natalia Santa (Bolivie), dix courts métrages et dix documentaires toujours intéressants et très suivis. Tout cela dans l’ambiance bon enfant du village où il y a des concerts, des cours de danse et des rencontres avec les artisans.

Le festival s’est doté d’un nouveau délégué général, Jacques Arlandis qui possède, comme nous l’indiquions dans la newsletter du 26 juin dernier, une profonde connaissance de l’Amérique latine. Docteur en économie, licencié en sociologie et diplômé de l’École supérieure de commerce de Paris, il rejoint l’Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe, avant de se voir confier, en 2002, la direction de la prestigieuse École nationale supérieure Louis-Lumière. Il crée en 2010 Lavega Productions pour développer des projets cinématographiques, fictions et documentaires en particulier, en partenariat avec des producteurs indépendants latino-américains. Comme réalisateur, il est l’auteur et producteur de La Carte et le Territoire, sur les pas d’Élisée Reclus dans la Sierra Nevada de Santa Marta. Rendez-vous dès lundi à Biarritz pour une belle fête sur l’Amérique latine. Mais en n’oubliant pas les dégâts causés par les ouragans et la situation politique dramatique de certains pays.

Alain LIATARD

Catalogue et programme ici