Une épopée maritime


« La glace et le sel », dernier roman de l’écrivain mexicain José Luis Zárate

José Luis Zarate, cofondateur de l’un des tout premiers fanzines électroniques latino-américains, est un pionnier des littératures fantastiques au Mexique. Il a publié plusieurs romans et nouvelles de science-fiction, qui lui ont valu de nombreux prix : son dernier livre, La glace et le sel, signe une épopée maritime exaltante. 

Photo : Actes Sud

Le Déméter entre dans le port de Whitby en pleine tempête. À bord du navire sans équipage, le capitaine gît, sans vie, attaché au gouvernail tandis que, dans la cale, dorment de mystérieuses caisses pleines de terre. C’est ainsi que Dracula, dans le roman de Bram Stoker, arrive à Londres. À partir des quelques lignes retrouvées dans la poche du capitaine, José Luis Zárate reconstruit la tragédie de la traversée. La brûlure du soleil, la morsure du sel, la promiscuité exacerbent les sensations. Le capitaine, rongé de désir, rêve de goûter à la peau et au corps de ses hommes. Le vampire boit leur sang, mais le désir est une soif que rien n’étanche. Du pont à la cale, des appétits refoulés à la jouissance sans entraves, José Luis Zárate revisite brillamment la figure du vampire, cette insatiable machine désirante.

Éditions Actes Sud
José Luis Zárate, La glace et le sel, éd. Actes Sud, 2017, 176 p. Traduit de l’espagnol par Sébastien Rutés. Vendu 15,80 €.  
 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie