Cuba et le Mexique dans la semaine du 25 au 31 janvier 2017

Raúl Castro et Enrique Peña


Raúl Castro et Enrique Peña Nieto, personnalités de la semaine

Mercredi 25 janvier ǀ  CUBA ǀ   Le président Raúl Castro, s’est dit disposé à avoir un « dialogue respectueux » avec son nouvel homologue Donald Trump si « la souveraineté et l’ indépendance  » de Cuba n’ étaient pas remises en cause, a-t-il lancé  au Sommet des États latino-américains et caribéens (Celac) qui s’est déroulé en République dominicaine.

Mercredi 25 janvier ǀ  MEXIQUE ǀ  Le président Enrique Peña Nieto a condamné le projet de son homologue Donald Trump de construire un mur à la frontière entre les deux pays, et s’est engagé à défendre les migrants mexicains aux États-Unis. Voir notre article principal.

Jeudi 26 janvier ǀ CHILI ǀ   Les feux de forêt du pays, les plus importants de l’histoire, ont fait dix morts parmi les pompiers et les secouristes et ravagé près de 290 000 hectares, attisées par des températures très élevées et des vents violents. Des avions de lutte contre incendies sont arrivés de plusieurs pays. Voir notre article principal.

Vendredi 27 janvier ǀ  PÉROU ǀ  Des inondations et des glissements de terrain causés par des pluies torrentielles ont fait onze morts au Pérou et des dizaines de milliers de personnes sinistrées, ont annoncé les autorités.

Vendredi 27 janvier ǀ COLOMBIE ǀ Le gouvernement et la guérilla des FARC ont présenté un plan de substitution des cultures illicites pour éradiquer 50 000 hectares en 2017 dans tout le pays, premier producteur mondial de cocaïne. Le gouvernement et les FARC ont précisé, dans un communiqué conjoint, que ce Programme national intégral de substitution des cultures d’usage illicite (PNIS) correspond au point numéro quatre de l’accord de paix.

Samedi 28 janvier  ǀ GUATEMALA ǀ  Les assassins de Danilo Zapón López et Federico Salazar, deux des onze journalistes tués l’année dernière, ont été arrêtés. Le commanditaire de ces deux crimes serait un député ! De plus, le pays est secoué par un nouveau scandale de corruption : l’ancien directeur de la police nationale, un ancien ministre et un ancien vice-ministre de l’Intérieur ont été arrêtés pour malversation de fonds dans la gestion de la location de voitures blindées.

Dimanche 29 janvier ǀ ARGENTINE ǀ  Un décret du président Mauricio Macri rendant « jours fériés mobiles » les dates du 24 mars (date du coup d’État du général Videla en 1976), et du 2 avril (Jour du vétéran de la guerre des Malouines) a provoqué une levée de boucliers jusque dans son propre parti. « Pour éviter de diviser le pays », il a vite signé un autre décret annulant le premier. Les associations des droits humains dénonçaient « une tentative de vider cette date de sa signification et d’empêcher les grandes manifestations populaires qui se réalisent ce jour-là ».

Lundi 30 janvier  ǀ BRÉSIL ǀ   Le commissaire fédéral Igor Romario Da Paula déclare « qu’il est encore possible de détenir Lula » avant qu’il ne se déclare candidat présidentiel pour les élections de 2018. L’ancien président Lula da Silva dénonce « l’utilisation de la structure de l’État pour une persécution politique ».

Mardi 31 janvier  ǀ ARGENTINE ǀ   En un an, depuis l’élection du président Mauricio Macri, les consommateurs d’énergie électrique de la zone métropolitaine de Buenos Aires ont vu leur facture augmenter de 800 à 1 200 % !

Photo : Diario de Palenque et info.fr

Guy Mansuy