Dernière tournée du président français en Amérique latine

François Hollande au Chili


Chili et Colombie : le président François Hollande en Amérique latine

En cette fin janvier, le président François Hollande a été reçu en visite officielle au Chili (21 et 22) et en Colombie (23 et 24) « pour resserrer les liens entre l’Europe et l’Amérique latine« . La visite en Colombie est un soutien  pour la paix et marque le début de l’année croisée Colombie – France 2017. Le rendez-vous chilien lance l’Année de l’Innovation entre la France et le Chili.

Photo : Musée de la Mémoire – Chili

« Le Chili représente tant une douleur qu’un espoir »

S’adressant à la présidente Michelle Bachelet, ces mots du président Hollande se réfèrent d’abord au coup d’État de 1973. Les deux présidents ont visité le Musée de la mémoire et des droits de l’homme de Santiago. Accompagné d’Isabel Allende, fille du président Salvador Allende et sénatrice, le président français a tenu à rendre un hommage à Salvador Allende sur sa tombe au cimetière général de Santiago. Espoir aussi, une vision positive qui souligne « ce que nous avons été capables de faire, l’accueil des exilés chiliens et l’accompagnement du pays vers la démocratie. Le Chili est aujourd’hui un pays stable du point de vue politique, dynamique du point de vue économique et ouvert au monde. Un exemple pour tous ».

S’adressant à la présidente Michelle Bachelet, il a exprimé « toute la solidarité du peuple français » face aux gigantesques incendies qui affectent le Chili (1). Passant au politique, il déclare que « Vous avez courageusement conduit de nombreuses réformes qu’il fallait faire. Nous partageons tous les deux cette volonté en faveur de l’éducation, de la justice sociale, du droit des femmes si importantes pour vous », rappelant ainsi que Michelle Bachelet a été la directrice de l’agence ONU-Femmes des Nations unies avant d’être élue. De son côté, la présidente chilienne souligne que « la relation bilatérale avec la France permet aux deux pays d’avancer et renforcer la coopération dans des domaines tels que la santé, la culture, le genre, le tourisme, la défense et l’éducation ».

2017, Année de l’Innovation entre le Chili et la France

Les deux présidents ont finalement lancé l’opération « 2017, l’Année de l’Innovation ». Comme l’explique Jean-Claude Reith, conseiller de coopération à l’ambassade de France et directeur de l’Institut français au Chili, « nos chefs ont voulu cibler notre travail autour de secteurs clés comme les énergies renouvelables, la biologie marine, le développement durable, la gestion de l’eau, l’observation de la Terre. Il s’agit de valoriser les quelques deux mille opérations liant les établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et chiliens. Près de quatre cents chercheurs français viennent chaque année collaborer avec leurs homologues chiliens et soutenir l’activité de nos quatorze laboratoires communs, donnant lieu à près de mille publications scientifiques conjointes » (2). Première activité : la visite par le chef de l’État du champ photovoltaïque El Bolero en plein désert d’Atacama, opéré par l’entreprise française EDF Énergies Nouvelles et la japonaise Marubeni.

Accompagné d’une trentaine de chefs d’entreprise, le président français a bien sûr promu des accords commerciaux avec les deux pays. Pour le président français, « Le protectionnisme est la pire des réponses. Il empêche les échanges, nuit à la croissance et affecte l’emploi… » (3). Comme une réponse aux déclarations du président Trump…

Jac FORTON

(1) Plus de 130 000 hectares détruits par 43 incendies… Plusieurs spécialistes français des incendies de forêts sont partis au Chili « pour aider et conseiller » les services d’urgence chiliens.   (2) Dans le Boletín científico  de juillet 2016.     (3) Cité dans le journal Ouest France en ligne du 21 janvier 2017.
 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie