L'Amérique latine à l'honneur à la FIL 2016

Foire du livre de Guadalajara


L’ensemble des littératures d’Amérique latine à la XXXe FIL de Guadalajara au Mexique

Guadalajara sera la capitale de l’Amérique latine à la FIL 2016. La Foire internationale du livre de Guadalajara (FIL) fête sa trentième édition – du 26 novembre au 4 décembre prochain – en présence du prix Nobel 2010, Mario Vargas Llosa, éminent écrivain latino-américain, qui est cette année l’invité d’honneur.

« Pendant neuf jours, la ville de Guadalajara deviendra la capitale de l’Amérique latine, alors que 120 auteurs latino-américains seront participants », a déclaré le Recteur général de l’Université de Guadalajara, Itzcóatl Tonatiuh Bravo Padilla, au cours de la conférence de presse donnée ce 6 octobre,  pour dévoiler le programme général de la FIL. Bravo Padilla a rappelé que chaque édition de la foire est l’occasion pour la communauté universitaire d’échanger avec des écrivains, des intellectuels et des experts de différentes disciplines scientifiques, en donnant à titre d’exemple le programme «échos de la FIL », qui doit favoriser la rencontre entre étudiants du secondaire et différents écrivains, sur leur propre campus. Cette année ce sont 142 écrivains de 32 pays différents qui y participeront.

Le président de la FIL, Raúl Padilla López,  a déclaré que le programme de l’Amérique latine serait un motif de réflexion sur l’identité et l’actualité des lettres sur le continent, en rappelant la participation de  120 auteurs, dont  Vargas Llosa, auquel sera par ailleurs  rendu hommage à l’occasion de ses 80 ans, qu’il a fêtés le 28 mars de cette année. « La Foire sera une fête en remerciement aux pays qui ont déjà participé à la FIL comme invités dans les années précédentes, et une célébration de la volonté de liberté et de progrès qui unit nos pays », a déclaré Padilla López. Il a précisé que cette trentième édition accueillerait plus de 650 écrivains, provenant de 44 pays différents, qui participeraient à des forums littéraires, des conférences et des présentations de livres. Parmi eux, l’écrivain roumain Norman Manea, qui recevra le prix FIL 2016 de littérature en langue romane, et ouvrira le salon littéraire en hommage à l’écrivain Carlos Fuentes. Selon la directrice de la FIL, Marisol Schulz Manaut, le pavillon de l’Amérique latine sera un prisme multicolore, et l’épicentre de la présence de ce continent. « Il proposera dans son enceinte des échanges, des tables rondes thématiques, une exposition dédiée aux langues originaires d’Amérique, une librairie latino-américaine, et une exposition d’artisanat ».

Igor Lozada Rivera Melo, secrétaire de liaison et de diffusion culturelle de l’Université de Guadalajara, a indiqué qu’à cette occasion la FIL développerait le « Festival Latino-américain des Arts » avec un programme qui inclut la présentation de projets de théâtre, de musique, d’arts visuels, de cinéma et de danse de pays comme le Mexique, le Chili, l’Argentine, la Colombie, le Brésil et l’Uruguay, entre autres. Le programme académique, organisé par le Centre universitaire des Sciences sociales et humaines (CUCSH), en collaboration avec d’autres campus universitaires, proposera 27 activités avec la participation de plus de 200 invités en provenance d’Amérique latine et d’autres régions du monde. « Ce programme met l’accent sur l’analyse de l’Amérique latine dans sa situation et sa complexité, mais s’intéresse aussi à d’autres parties du monde, et bien sûr, au Mexique », a déclaré Karla Planter Pérez, secrétaire administrative du CUCSH. Lors de la conférence de presse ont été également évoqués le programme FIL enfants, qui offrira 80 représentations de 28 compagnies nationales et étrangères, ainsi que le programme FIL Jeune, qui prévoit, entre autres, des rencontres avec … Benito Taibo, Hector Aguilar Camin, Javier Sicilia et Norman Manea.

D’après Reporte Jalisco
Traduit par Catherine Traullé

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie