EXPOSITION À PARIS

Ricardo Mosner


L’artiste argentin Ricardo Mosner expose ses sculptures à l’ambassade d’Argentine à Paris

Dans le cadre de l’exposition de Ricardo Mosner qui vient de s’inaugurer à l’ambassade d’Argentine à Paris nous revenons sur notre édition de mars dernier où nous consacrions plusieurs pages sur cet  artiste peintre, graveur, dessinateur, sculpteur et homme de théâtre… Il expose jusqu’au 13 octobre prochain.

Né à Buenos Aires, en Argentine en 1948, c’est en 1971 que Ricardo Mosner arrive en Europe. Lors de ses premières années européennes, il trouvera d’abord l’occasion d’exprimer sa créativité dans le théâtre. De jeunes artistes des années 1970 réalisent un mix-média, mélange de danse, de musique et d’art de rue, produisant ainsi un spectacle visuel et musical qui satisfait le jeune artiste alors privé d’un atelier convenable pour les arts plastiques.

Ricardo Mosner séjournera durant trois ans en Hollande, pays très ouvert et libre dans ces années. Ses spectacles de théâtre y seront très bien accueillis. De retour à Paris, il commence à exposer ses peintures et dessins dans des galeries d’art et il développe son œuvre en travaillant aussi la gravure et la sculpture. Il participe à de nombreuses expositions collectives dont : la Biennale de Paris, la Triennale des Amériques, la Biennale de Sculpture aux Pays-Bas, les Ateliers de l’ARC au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, l’Amérique latine au Grand-Palais, les Murs Peints au Centre Georges Pompidou, entre autres. En 2004, Ricardo Mosner fonde El Colectivo, groupe d’artistes argentins de Paris, où on retrouve des noms consacrés comme Antonio Seguí, Julio Le Parc, Jack Vanarsky, Robert Plate, Mario Gurfein. Mosner en sera le directeur artistique. Cette association a fréquemment servi de catalyseur pour l’art argentin en France, où plusieurs expositions ont été présentées avec succès.

L’une des spécifi cités de l’oeuvre de Ricardo Mosner est le lien étroit qu’elle entretient avec la littérature. À cet égard, il a illustré des oeuvres d’écrivains et de poètes, mais Mosner a également produit des livres écrits et illustrés, joignant ainsi la plasticité du texte au langage du dessin. Dans le domaine de l’édition, il convient de signaler sa monographie Ricardo Mosner, l’inventaire publiée aux éditions Yeo-AREA, ainsi que les livres : Paroles Libertaires où ses peintures illustrent une sélection de textes avec une préface d’Étienne Roda-Gil ; Nougaro illustré par Mosner, tous deux chez Albin Michel. La Poésie Antillaise, 19 poèmes illustrés par Ricardo Mosner aux éditions Mango ; Ubu Roi d’Alfred Jarry et Le Chat Noir, Edgar Allan Poe et autres contes de terreur, tous deux avec des peintures de Mosner, aux éditions Gallimard. Il a également réalisé une multitude de cahiers et de livres d’artistes. Parmi ces ouvrages de bibliophilie, on trouve : Retratos Rioplatenses, aux éditions Clot ; Píntate un Tango, Ricardo, aux éditions Marina et Portraits Mosnériens avec Jacques Jouet aux éditions Virgile. Il a assuré la direction artistique de la nouvelle revue Tango (2010-2012) et aussi dessiné de nombreuses affi ches pour le théâtre, des spectacles musicaux et des expositions.

Homme de théâtre, Ricardo Mosner participe depuis trente ans à l’émission de radio Des papous dans la tête diff usée sur France Culture, en compagnie d’écrivains et intellectuels français. Il réalise aussi des performances et des lectures avec le duo de piano et bandonéon de Volco & Gignoli.

Cécira ARMITANO