PERSONNALITE DE LA SEMAINE

Juan Manuel Santos


Chronos des actualités du 19 juillet au 9 août 2016

Un nouveau format pour le Chronos : Chers lecteurs de Latinos Hebdo, à partir de ce numéro, le Chronos de l’actualité présente son nouveau format : une information par jour de la semaine. Tout en conservant la rubrique « Personnalité de la semaine », cela permettra de mettre l’accent sur les principaux événements de l’actualité dans une variété de pays. En cette période de ralentissement des activités, vous trouverez ci-dessous le Chronos des trois dernières semaines. Les deux  prochains Chronos (le 20 août et le 7 septembre) compteront deux semaines, puis nous reprendrons le Chronos à la semaine. Personnalité de la semaine : Juan Manuel Santos, président de la Colombie

Semaine du 19 au 26 juillet 2016

Mardi 19 juillet ǀ ARGENTINE ǀ  L’augmentation des prix et des tarifs en parallèle à la chute encore plus abrupte des économies informelles continuent à provoquer des protestations et des coupures de rue dans la Ville et la Province de Buenos Aires. En organisant 100 soupes populaires, les habitants demandent des aliments et des logements au président Mauricio Macri. La manifestation, commencée sur la place située face au Congrès National, a été organisée de manière conjointe par les trois CGT (Confédération Générale du Travail). Les augmentations des services publics ont été neutralisées par la justice. La réactivation de la protestation sociale provoque la première grande crise du gouvernement Macri qui, sur la défensive, attend que la Cour suprême lui permette les augmentations.

Mercredi 20 juillet ǀ COLOMBIE  ǀ  La Cour constitutionnelle autorise le plébiscite qui doit approuver l’accord de paix avec les FARC. Le président Juan Manuel Santos devrait bientôt annoncer devant le Congrès son intention de convoquer le plébiscite et la date à laquelle il serait effectué. Celle-ci sera fixée une fois que sera signé l’accord final de paix avec le FARC. Au moins 4,5 millions de votes valables seront suffisants pour approuver ou de rejeter ce qui a été décidé dans le processus de paix.

Jeudi 21 juillet ǀ VENEZUELA ǀ Le gouvernement de Nicolas Maduro et son opposition ont accepté le Vatican comme médiateur. Le secrétaire général de l’Union des nations sud – américaines (Unasur), l’ancien président colombien Ernesto Samper, a d’annoncé que toutes les parties ont convenu de l’incorporation d’un représentant du Vatican à la commission des facilitateurs du dialogue, les anciens présidents Martin Torrijos du Panamá, Leonel Fernandez de la République dominicaine, et José Luis Rodriguez Zapatero d’Espagne.

Vendredi 22 juillet  ǀ COLOMBIE  ǀ Les victimes collectives ont été identifiées comme les communautés ethniques et non ethniques, les groupes, les organisations et les mouvements sociaux. Dans cet esprit, le gouvernement, à travers l’Unité pour les victimes, a créé un programme de réparation collective soutenu par la Banque mondiale et d’autres institutions afin que les groupes concernés puissent avoir accès à la réparation intégrale.

Samedi 23 juillet ǀ ARGENTINE ǀ La province de Buenos Aires, où vit un tiers de la population totale du pays, a enregistré, en 2015,  l’assassinat de 98 femmes aux mains de leurs partenaires, ce qui équivaut à 42 % des 235 cas enregistrés à l’échelle nationale par le Registre national de Meurtres de Femmes de la  Cour suprême. En 2015, les postes de police de Buenos Aires ont reçu 197.035 plaintes pour violence conjugale, une moyenne de 535 chaque jour. Le gouvernement provincial a lancé un ambitieux « Plan de genre« .

Dimanche 24 juillet  ǀ MEXIQUE ǀ Quelques heures après l’attaque qui a provoqué la mort du maire de San Juan Chamula et de quatre voisins ainsi que 15 blessés après que des centaines de personnes eurent encerclé la mairie, les autorités mexicaines ont annoncé la détention de six personnes.

Lundi 25 juillet ǀ PÉROU ǀ  Le mouvement « Ni una menos » prend vigueur. Deux sentences judiciaires récentes, qui ont laissé en liberté des hommes accusés d’agresser leurs anciennes partenaires, ont provoqué la colère de groupements de citoyens qui ont convoqué par Internet une marche nationale pour le 13 août contre les violences  sexuelles et les maltraitances physiques ainsi que contre une législation qui, selon eux, ne protège pas suffisamment  les femmes.

Mardi 26 juillet ǀ MEXIQUE ǀ Le pays a vécu les deux mois les plus violents depuis 2012. Il  a enregistré en 2015, plus de 20.525 meurtres, un taux de 17 homicides pour 100.000 habitants, similaire à 2014, selon les chiffres du Système national de sécurité publique (SNSP), un organisme du ministère de l’Intérieur.

Semaine du 27 juillet au 2 août 2016

Mercredi 27 juillet ǀ CHILI ǀ Les Chiliens font pression pour obtenir des changements fondamentaux aux AFP (les Administrateurs de Fonds de Pension), le système de retraite, un problème qui touche la plupart des familles.  Les AFP, créées en 1981 pendant la dictature d’Augusto Pinochet, sont un mécanisme privé d’épargne forcée, qui ne reconnaît pas l’effort de travail des retraités, dans un pays où la pension moyenne nationale est de 250 euros par mois.

Jeudi 28 juillet ǀ ARGENTINE ǀ La production du pays s’est contractée de 3,6 % au premier semestre. Une étude privée détermine une baisse de 8,2 % en juin par rapport au même mois de l’an dernier.

Vendredi 29 juillet ǀ NICARAGUA ǀ Le Tribunal Électoral, contrôlé par le président Daniel Ortega, dépouille l’opposition de ses sièges parlementaires. Le président impose au pays un régime de parti unique et prend tout le pouvoir.

Samedi 30 juillet  ǀ BRÉSIL ǀ À 5 jours de leur ouverture, les Jeux Olympiques présentent « crainte et frisson  » aux athlètes qui se préparent à y participer. Le village olympique présente de graves défaillances de fonctionnement mais les responsables brésiliens disent que tout sera prêt.

Dimanche 31 juillet ǀ VENEZUELA ǀ Le gouvernement de Nicolas Maduro a ordonné à toutes les entreprises, tant publiques que privées, de mettre leurs employés à la disposition de l’État pour travailler dans le développement agro-alimentaire du pays pendant 60 jours. L’Exécutif assumera le paiement du salaire de base.

Lundi 1er août  ǀ COLOMBIE ǀ  Le Gouvernement et les FARC ont accepté d’inclure la perspective de genre dans le cadre des discutions de paix de La Havane. Aussi les femmes vont-elles devoir mener une double lutte :  faire appliquer une réforme agraire qui inclut la participation des femmes et le rejet de la violence sexuelle, clés  dans l’accord de paix qui inclut les questions de genre humain. 52% des 6,5 millions de personnes déplacées par le conflit sont des femmes dont beaucoup ont perdu leur mari, mort ou disparu.

Mardi 2 août ǀ VENEZUELA ǀ Le Conseil National Électoral (CNE) a déclaré terminées les deux premières étapes de l’activation du référendum révocatoire qu’exige l’opposition contre le président Nicolas Maduro. L’opposition a rempli l’exigence de 1 % des signatures du registre électoral des 24 provinces pour permettre le référendum.

Semaine du 3 au 9 août 2016

Mercredi 3 août ǀ ARGENTINE ǀ Le cas d’une femme incarcérée pour avortement mobilise des artistes, des journalistes et des hommes politiques pour demander sa libération au moyen d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Belén, 27 ans, a été condamnée à huit ans de prison pour « homicide aggravé « , alors qu’il y a deux ans, elle était venue à l’hôpital de la province de Tucuman pour obtenir des soins médicaux pour des saignements vaginaux sévères.

Jeudi 4 août ǀMEXIQUE ǀ Des groupes conservateurs protestent contre la décision du Secrétariat d’Éducation Publique du pays d’incorporer des textes éducatifs qui sensibilisent au respect à la diversité sexuelle. Ces groupes considèrent ces livres comme « pervers« . Le pays, selon un rapport de la Commission des Citoyens contre les Crimes de Haine par Homophobie (CCCOH) est arrivé à occuper le second rang des meurtres homophobes au niveau mondial.

Vendredi 5 août ǀ ARGENTINE ǀ Le syndicalisme uni contre le président ! Les trois CGT péronistes – la CGT Azopardo, la CGT Oficial et CGT Azul y Blanca – émettent un document conjoint dur contre la gestion du président Mauricio Macri.

Samedi 6 août  ǀ HONDURAS ǀ  C-Libre, le Comité pour la libre expression du Honduras a présenté son Rapport 2015. Il y apparait que la plupart des agressions commises contre les journalistes et les défenseurs des droits humains proviennent du Pouvoir exécutif, de la justice, de la police et de l’armée dans cet ordre. Présente lors de la présentation, Dunia Montoya expliqua que la police l’avait torturée : « Nous sommes un objectif à abattre, d’autant plus si nous sommes indépendants et informons la vérité ».

Dimanche 7 août ǀ MEXIQUE ǀ Au moins 40 personnes ont trouvé la mort dans les États de Puebla (centre) et  Veracruz (est) dans des glissements de terrain causés par la tempête tropicale Earl, ont annoncé les autorités. Selon le gouvernement de l’État de Puebla, 29 personnes ont été tuées lorsque leurs maisons ont été ensevelies. Dans l’État de Veracruz, onze personnes sont mortes dans des circonstances semblables.

Lundi 8 août ǀ BRÉSIL ǀ Les directeurs de l’entreprise de construction Odebrecht, mis en examen pour corruption dans le cadre du scandale Petrobras, affirment avoir donné près de 7 millions d’euros en pots-de-vin à José Serra, actuel ministre des Affaires étrangères du président par intérim Michel Temer. Cet argent devait servir à financer la campagne présidentielle de Serra en 2010. Si cela se confirmait et Serra était mis en examen, ce serait le quatrième ministre de Temer à tomber en moins de trois mois.

Guy MANSUY

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie