4e DIALOGUES LITTÉRAIRES AU SUD

Francesas au Chili et au Pérou


Pour cette quatrième édition, le festival Bellas Francesas fait dialoguer les littératures françaises et latino-américaines

Le coup d’envoi de l’édition 2016 de Bellas Francesas a été donné le vendredi 22 avril à Santiago du Chili, avant de voyager pour la première fois à Lima, au Pérou. Au programme, cinq jours de dialogues littéraires entre trois auteurs et un éditeur français, ayant spécialement effectué le déplacement, et nombre de leurs homologues chiliens et péruviens. Une initiative bien ancrée qui fait aujourd’hui pleinement partie des quatre festivals annuels de Nouveaux Espaces Latinos.

La quatrième édition de Bellas Francesas d’avril dernier n’aurait pas dû aboutir. Malgré les préparatifs commencés en septembre 2015, les écrivains invités, confirmés début décembre – fin janvier, nous avions abandonné les travaux. Les trois premières éditions ont compté sur le soutien du Conseil national de la culture du Chili (CNCA) via le concours Ventanilla Abierta. Pour des raisons de modification de bases pour l’année en cours, les ressources pour garantir le financement du budget nécessaire nous obligeaient à abandonner nos préparatifs. Février c’est l’été, la période estivale et celle des vacances.  Pourtant, après quelques jours d’abandon, coup de théâtre, le CNCA et l’Institut Français du Chili sont arrivés à financer une partie importante du projet.

Rappelons que depuis leur création en 2013 et suite à plusieurs tentatives de rencontres littéraires, Bellas Francesas font voyager la littérature française en Amérique latine et favorisent la découverte ainsi que la diffusion des livres entre les deux continents. L’événement consiste à inviter des écrivains et des éditeurs francophones notoires à dialoguer avec des écrivains latino-américains ayant participé au festival Belles Latinas en France qui, depuis 2002, a invité presque 250 écrivains latino-américains, tous traduits et publiés en français. Véritable alter ego de Belles Latinas, ces échanges bouclent la boucle en renforçant les liens entre les deux régions et prouvent que la littérature française, loin de se cantonner aux classiques du genre, est bel et bien vivante.

La quatrième édition du festival, qui coïncide avec la Journée mondiale du Livre, s’est déroulée sur cinq jour : les vendredi 22 et samedi 23 avril à Santiago du Chili puis les lundi 25 et mardi 26 à Lima, au Pérou. Les trois premières éditions, centrées au Chili, avaient été suivies de rencontres dans le Cône sud, en Argentine et en Uruguay. Pour la première fois cette année, elle s’est exportée à Lima, dans le cadre du Premier festival du Livre et des Idées organisé par le Ministère de la Culture du Pérou et la Chambre péruvienne du Livre célébrant la Journée mondiale du Livre et des droits d’auteurs.

Francesas à Providencia au Chili : DE gauche à droite : Jacques Aubergy,  María Fernanda García, Sébastien Ruzés, Stéphane Chaumet et Sylvain Robak. (Photo – Fondation Culturelle de Providencia)

 

Bellas Francesas signe une réussite d’une collaboration entre l’équipe de Nouveaux Espaces Latino-américains en France, les responsables des Instituts Français à Paris et en Amérique latine et le réseau des Alliances françaises au Cône sud. Le festival compte également sur le soutien du Conseil national de la Culture et les Arts (CNCA) du Chili et de prestigieuses institutions culturelles et éducatives implantées dans les pays visités. Cette année, la littérature française était représentée par les auteurs Stéphane Chaumet (Même pour ne pas vaincre, éd. du Seuil), Dominique Fabre (Photos volées, éd. L’Olivier) et Sébastien Rutés (Monarques, éd. Albin Michel), ainsi que l’éditeur indépendant Jacques Aubergy (éd. L’Atinoir). Accompagnés par le directeur de Nouveaux Espaces Latinos, ils ont rencontrés leurs homologues chiliens Jaime Casas (éd. L’Atelier du Tilde), Mauricio Hasbún (éd. Margen), Mario Valdivia, José Leandro Urbina, Mauricio Électorat (éd. Tajamar), le scénariste et spécialiste de polars et bandes-dessinées Carlos Reyes.

Au Chili, l’événement littéraire s’est tenu au sein de la prestigieuse Fondation Culturelle de Providencia (Santiago du Chili) où de nombreuses manifestations ont été proposées autour de tables rondes. Des thèmes inédits ont été abordés pendant le festival comme “la manière de fortifier le réseau de libraires, piliers de la biblio diversité” ou “le rôle des politiques publiques en France et au Chili” ou “la traduction et la circulation des idées dans la littérature”. En bonus de cette quatrième édition ont été exposées les œuvres du photographe français Jean-Claude Martinez, que nous avions invité à Lyon en novembre dernier dans le cadre des festivals Belles Latinas et Documental avec la participation de l’Opéra de Lyon. Enfin, une nouveauté pour Bellas Francesas a été celle de présenter des documentaires dont celui intitulé Dix écrivains chiliens à la recherche de La Seine de Jorge Said réalisé en 1991 durant la manifestation Belles Étrangères Chili qu’organise chaque année le ministère de la Culture français.

Nous tenons à remercier ici tous les personnes qui ont rendu possible la quatrième édition Bellas Francesas au Chili. D’abord Mme Caroline Dumas, nouvel ambassadeur de France au Chili ainsi que l’équipe de l’Institut Français au Chili, dont Jean-Claude Reith (Directeur et conseiller culturel), Sylvain Robak (Chargé culturel), Mónica González, Amandine Roche (Médiatrice culturelle) et Safia Tahri (Chargée de communication). Du côté du Conseil de la culture et des Arts du Chili, Rocío Errazquín Diez (Relations internationales), Magdalena Moller (Promotion du livre). Cette année, et pour la première fois, les deux journées au Chili ont été centralisées à la Fondation Culturel Providencia. Nous exprimons ici toute notre reconnaissance et nos remerciements à sa directrice, María Fernanda García, ainsi qu’à Francisca Rivera (Chargée de programmes). La participation des réseaux Alliances Françaises au Chili a été aussi primordiale et nous tenons à remercier la directrice du réseau au Chili, Nadège Picod, ainsi que Emmanuelle Alliot, du service culturel et, pour ses précieux conseils, Nadine Dejong, enseignante à l’Alliance Française de Santiago. Nous tenons aussi à remercier les maisons d’éditions, les traducteurs et les libraires ainsi que, pour son concours dans la programmation et les préparatifs des différentes rencontres, Paulo Slachevsky, des éditions LOM. Nous soulignons la participation aux tables rondes de Alejandro Melo, président de la Chambre chilienne du livre, Juan Carlos Fau, de la chaîne de librairies Que Leo, Marcela Valdés, directrice de la Bibliothèque de Santiago, Marcela Escobar des éditions B, Juan Carlos Saez, des Éditeurs indépendants, la journaliste spécialiste de la littérature francophone, Marilú Ortiz de Rozas et l’ensemble de libraires et éditeurs indépendants qui, le samedi 23 avril, ont offert des centaines de publications sans tva (au Chili les livres ont une TVA de 19 %).

Une première au Pérou !

La continuité de Bellas Francesas à Lima a été limitée à la participation de deux sur les trois écrivains invités : Stéphane Chaumet et Dominique Fabre, qui ont été accueillis avec le directeur de Nouveaux Espaces Latinos par une organisation bien rodée et enthousiaste à l’idée de recevoir des auteurs français dans le cadre du Premier festival du Livre et des idées qui s‘est tenu du 21 avril au 2 mai au siège du ministère de la Culture du Pérou à Lima. Nous avons reçu pour cette édition une suite d’images que vous pouvez visionner et qui rendent compte du vif intérêt que les liméniens ont manifesté à l’égard de cette fête du livre. Le programme réservé aux deux écrivains français sur deux jours leur a permis de dialoguer avec des auteurs, traducteurs et éditeurs péruviens. Nous soulignons l’agréable surprise de rencontrer à Lima, Ricardo Sumalavia, après avoir séjourné à Bordeaux durant quelques années et enseigné à l’université Montaigne. Ricardo a participé à deux reprises au festival Belles Latinas à Lyon. Nous soulignons la participation à cette rencontre du journaliste Fernando Carvallo, que nous connaissons en France depuis de longues années et qui, de retour à son pays, nous a accueilli chaleureusement. Comme à Santiago où la presse chilienne a largement publié l’événement (voir press-book), les principaux médias péruviens ont sollicité auprès de Dominique Fabre et Stéphane Chaumet des entretiens, que nous mettront en ligne dans une prochaine édition.

Nous souhaitons également remercier les promoteurs de ce festival. Tout d’abord, le nouvel ambassadeur de France au Pérou, M. Fabrice Mauriès, qui a invité une douzaine de personnes – des écrivains français et péruviens, éditeurs, haut fonctionnaires – à un déjeuner à la Maison de France. Et puis, nos remerciements vont à l’initiateur de ce festival, Patrick Bosdure, conseiller culturel à l’ambassade du France à Lima, qui a été le point de départ de Bellas Francesas lorsqu’il était au Chili en 2013. Nous devons aussi souligner le travail efficace de son assistante, María del Carmen Jaramillo, Chrystelle Barbier, chargée de presse à l’ambassade, Germán Coronado Vallenas, président de la Chambre Péruvienne du Livre ainsi que Jade García Wong et José Carlos Alvariño Ordoñez, du même organisme, qui ont apporté un soutien plus que concret à la réalisation de ce festival à Lima.

En ces temps difficiles pour les cultures du monde, anticiper la continuité des projets comme Bellas Francesas nous invite à rester très prudents. Nous ferons tout pour que la cinquième édition se fasse sur le principe très simple de faire dialoguer des écrivains français, traduits en espagnol, avec des écrivains latino-américains, traduits en français et invités à notre festival Bellas Latinas, dont la quinzième édition est prête pour novembre 2016. Nous l’avons écrit moultes fois et nous le répétons encore : le résultat de toutes nos initiatives repose sur une équipe franco-latinos, tous volontaires et déterminés à maintenir la flamme du dialogue entre les cultures en mutualisant énergies, ressources humaines, financières et matérielles pour concrétiser des projets que favorisent les bons dialogues entre les peuples.

Januario ESPINOSA

Presse-book Chili – Fête du livre à Lima.

À Lima conférence de Dominique Fabre à l’Alliance Française, rencontre animée par Fernando Carvallo (à droite). Photo : Chambre du livre du Pérou.
 
 

Articles par mois

Articles par catégorie