PERSONNALITÉ DE LA SEMAINE

Verónika Mendoza


Chronos de l’actualité de la semaine du 13 au 20 mars 2016

13 mars | PÉROU | Le Parti nationaliste péruvien (PNP), actuellement au pouvoir, a demandé à la commission électorale (Jurado Electoral Especial Lima-Centro) le retrait de ses candidats à la présidence, à la vice-présidence et des listes pour le Congrès. Bien qu’il fasse valoir que la décision soit due « à des divergences avec les décisions des autorités électorales« , le candidat présidentiel du PNP ne dépassait pas 1,3 % dans les sondages.

13 mars |GUATEMALA | Dans son dernier rapport, la Commission inter-américaine des droits de l’Homme (CIDH) montre du doigt l’exclusion dont sont victimes les peuples autochtones au Guatemala. Selon l’Unicef, huit enfants indiens sur dix souffrent de malnutrition chronique

14 mars | MEXIQUE | La marine mexicaine ouvre ses rangs à la justice pour une affaire de disparition forcée de civils. Cinq des leurs ont été accusés par la cour criminelle de Nuevo León, au nord du pays, de la disparition forcée présumée, en 2013, d’Humberto Armando del Bosque, âgé de 33 ans. Parallèlement, le ministre de la Défense a annoncé l’arrestation d’un général pour son implication présumée dans la disparition à Veracruz de Victor García, un mécanicien de 30 ans.

14 mars | COLOMBIE | La police colombienne enquête sur la disparition du dirigeant de l’institution, Ányelo Palacios, qui a dénoncé un réseau supposé de prostitution appelé la Communauté de l’anneau et promu par les agents de la police et des membres du Congrès. Ányelo Palacios aurait été victime de ce réseau.

15 mars | PÉROU | Les citoyens péruviens n’ont plus besoin d’un visa pour entrer dans les pays européens pour des séjours inférieurs à 90 jours. Le nouvel accord entre l’Union européenne et le Pérou permettra aux Péruviens l’accès aux 26 États qui forme l’espace Schengen

15 mars | COLOMBIE | Une manifestation des chauffeurs de taxi contre Uber à Bogotá s’est soldée par l’arrestation de 16 chauffeurs et quatre policiers blessés.

15 mars | ARGENTINE | Les autorités navales argentines, qui contrôlent le territoire maritime argentin, ont mitraillé et coulé un bateau de pêche chinois alors qu’il pêchait illégalement dans les eaux territoriales argentines. Tout l’équipage a pu être sauvé dans des embarcations de sauvetage et le capitaine a été arrêté.

16 mars | BRÉSIL | Des manifestations d’indignation ont éclaté après la diffusion d’une écoute judiciaire embarrassante pour Dilma Rousseff et son mentor politique, Lula da Silva. Le juge fédéral Sergio Moro, chargé de l’enquête sur le scandale de corruption Petrobras, a rendu public l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre la présidente brésilienne et l’ex-chef de l’État, intervenue peu après l’entrée de ce dernier au gouvernement à la mi-journée. La publication de ces écoutes a provoqué une bronca à l’Assemblée et au Sénat où les parlementaires de l’opposition, furieux, ont scandé le poing levé « Démission ! Démission ! ».

16 mars | AMÉRIQUE LATINE | Le phénomène El Niño, qui réchauffe les eaux de l’océan et altère le climat, a des effets dévastateurs sur l’agriculture et la pêche, en particulier au Pérou et en Équateur. Selon l’agence de météorologie britannique Met Office, l’année 2016 sera peut-être l’année la plus chaude depuis que ce phénomène est pris en compte. Cette année, la température sera comprise entre 0,41 et 0,65 degré Celsius, au-dessus de la moyenne enregistrée entre 1981 et 2010 (14,3 degrés). Selon les prévisions pour 2016, le phénomène El Niño va provoquer une hausse de température d’environ 0,2 degré en moyenne sur l’ensemble de la planète.

16 mars |ARGENTINE | Le président argentin, Mauricio Macri, a remporté sa première victoire au Congrès. Les députés ont adopté la loi permettant un accord sur la dette avec les fonds spéculatifs américains. Le succès de la coalition de centre droit est plus large que prévu, puisqu’il a obtenu le soutien de 165 députés sur 257.

17 mars | BRÉSIL| Les députés brésiliens ont donné le coup d’envoi de la procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff. Les parlementaires ont élu une commission spéciale de 65 députés, chargée de soumettre à l’assemblée plénière du Congrès des députés, un rapport préconisant ou non la poursuite de la procédure contre la chef de l’État, accusée par l’opposition de maquillage des comptes publics en 2014, l’année de sa réélection, et au début de 2015. Quelques heures après la prise de fonction de Luiz Inácio Lula da Silva, un juge fédéral de Brasilia, Itagiba Catta Preta Neto, a demandé la suspension de cette nomination.

17 mars | AMÉRIQUE LATINE | La pression fiscale de l’Amérique latine s’élève à 21,7 % du PIB. Le poids des impôts sur la richesse des 22 pays latino-américains et des Caraïbes est de 13 points inférieure à la moyenne de l’OCDE et presque  la moitié des pays de l’euro.

17 mars | COLOMBIE | Le pays a vécu, cette année, la première grève nationale pour protester contre la politique économique du gouvernement de Juan Manuel Santos. Les principaux syndicats et les formations de gauche exigent un réajustement des salaires, y compris l’ajustement du salaire minimum et des améliorations dans les services publics.

17 mars | BRÉSIL Une demi-heure après que l’ex-président Luiz Inácio Lula da Silva ait pris ses fonctions en tant que chef de la Chambre civile (équivalent du Premier ministre) dans le cabinet de Dilma Rousseff, son entrée en fonction a été suspendue par la décision d’un juge fédéral de Brasilia, Itagiba Catta Preta Neto, au motif d’entrave à la justice.

17 mars | CHILI | La Chambre des députés, après une année de discussion, a approuvé l’un des projets de loi controversé : la dépénalisation de l’avortement pour trois motifs (mise en danger de la vie de la mère, malformation fœtale et viol). Le projet de loi doit ensuite être examiné par le Sénat.

17 mars | BOLIVIE |Le scandale impliquant Evo Morales a pris une nouvelle tournure avec l’avis du gouvernement selon lequel le président bolivien n’aurait jamais eu un enfant avec Gabriela Zapata, sa compagne en 2007. Quand celle-ci a été arrêtée, sa famille avait dit qu’elle avait eu un enfant avec Evo Morales mais le document enregistré par un hôpital était un faux.

18 mars |BRÉSIL| Un juge brésilien du Tribunal suprême fédéral (STF), Gilmar Mendes, a suspendu l’entrée de l’ex-président au gouvernement, dans l’attente du verdict collégial définitif de la plus haute juridiction du pays. Suite à cela, des dizaines de milliers de Brésiliens sont sortis dans les rues de plusieurs villes du pays pour exprimer leur appui au fragile gouvernement de Dilma Rousseff et à l’ex-président Luiz Inácio Lula da Silva.

18 mars | PÉROU | Tandis que la commission électorale devra décider du sort de la candidate Keiko Fujimori dans les prochains jours, au sujet des cadeaux offerts par son parti la Fuerza Popular, la députée Verónika Mendoza, candidate présidentielle du Frente Ámplio (gauche) appelle à un pacte politique et social au Pérou.

18 mars | BRÉSIL |La Fédération des industries de l’État de São Paulo (FIESP) lance une campagne pour accélérer la destitution de la présidente Dilma Rousseff du pouvoir.

20 mars | CUBA | Environ 60 personnes ont été arrêtées au cours de la marche habituelle des “Dames en blanc” – mouvement d’opposition des femmes de dissidents emprisonnés par le gouvernement de Fidel Castro – quelques heures avant l’arrivée du président des États-Unis, Barack Obama, pour son voyage officiel de trois jours. La leader des “Dames en blanc”, Berta Soler, a ensuite été libérée, ainsi que d’autres, mais surveillés à proximité de leur domicile pour les empêcher de le quitter.

Guy MANSUY

Photo : (CC) Congreso de la República del Perú
 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie