Actualités

Théâtre Aleph


Le Théâtre Aleph rentre au Chili !

Le Théâtre Aleph, installé à Ivry-sur-Seine depuis l’exil de son directeur Oscar Castro en 1974, est rentré au Chili où le Ministère des Biens Nationaux lui offre une maison qui deviendra un centre culturel.

En 1967, Ocar Castro fonde à Santiago du Chili le Théâtre Aleph avec des étudiants de l’Institut national et du Lycée pour filles n° 1, “un théâtre de fête, subversif, rempli d’humour et de dérision”, dit-il. En 1973, après le coup d’État du général Pinochet, Oscar Castro est arrêté et envoyé dans un camp de concentration. Il y invente les vendredis culturels”, lors desquels il met en scène avec les prisonniers une pièce de théâtre par semaine. En 1976, Castro est expulsé par la dictature et arrive à Paris où il retrouve des anciens de l’Aleph. Ils décident ensemble de relancer la compagnie Aleph. Ils sont ensuite invités par Ariane Mnouchkine à présenter leurs pièces à la Cartoucherie de Vincennes où Aleph se fait connaître et se voit de plus en plus appréciée du public. En 1985, Oscar Castro rencontre Pierre Barouh. Ils écrivent et jouent ensemble plusieurs pièces dont Le kabaret de la dernière chance en 1987. En 1991, il reçoit le titre de Chevalier des Arts et des Lettres décerné par Jack Lang.

L’Aleph pose ses valises à Ivry

En 1995, le Théâtre Aleph s’installe rue Christophe Colomb à Ivry-sur-Seine en banlieue parisienne. Viennent ensuite plusieurs tournées en province puis en Belgique et en Russie. Pour la première fois depuis son exil, la compagnie joue aussi au Chili. En 2000, Aleph crée le Latin’Actor , une école de théâtre proposant des ateliers aux petits et grands souhaitant apprendre à jouer. En 2004, la compagnie crée Pablo Neruda, ainsi la poésie n’aura pas chanté en vain, sur une musique de Mikis Theodorakis. En 2010, la compagnie écrit un conte pour enfants transformé en pièce, Les porteurs d’eau, en collaboration avec la Fondation France Libertés de Danielle Mitterrand. Les bénéfices de la vente du livre sont destinés aux projets de la fondation.

Le retour au Chili

Le 27 janvier 2016, le ministre des Biens Nationaux chilien, Victor Osorio, remet à Oscar Castro les clés d’un édifice appartenant au ministère afin que la compagnie Aleph puisse revenir au Chili. Le site fonctionnera comme un centre culturel qui promeut une expérience de théâtre populaire et citoyen, mélangeant acteurs professionnels et toute personne de la communauté désirant jouer du théâtre. Selon le Ministre, “ceci est un fait historique et de justice… Il s’agit d’un groupe d’artistes engagés et ouverts à la communauté avec des ateliers et des œuvres de théâtre communautaires. Ils rapprochent le théâtre et la communauté ; ils rendent participants des gens qui ne sont peut-être jamais entrés dans une salle de théâtre…” Et le Ministre de lire un message de la présidente Michelle Bachelet : “Je suis particulièrement émue de ce moment parce qu’il s’agit d’un projet que j’ai connu depuis ses origines [la présidente faisait partie des étudiants qui lancèrent l’aventure en 1967, ndlr]… Aleph renforce ainsi une histoire de vie consacrée à impulser l’art, la culture et la créativité… Quand j’étais jeune, je croyais qu’on pouvait changer le monde… Aujourd’hui, je sais que c’est possible…”

Jac FORTON

Sources : SITE du Théâtre Aleph, journal chilien La Nación et communiqué du Ministère des Biens Nationaux chilien.
Théâtre Aleph à Santiago du Chili : Eulogio Altamirano 7425, commune de La Cisterna.
 
 

Articles par mois

Articles par catégorie