PERSONNALITÉ DE LA SEMAINE

Gabriela Rivadeneira


Chronos de la semaine du 18 au 23 janvier 2016

18 janvier | PÉROU | L’activité minière illégale affecte 21 des 25 départements du Pérou, notamment les flancs de la montagne Ausangate. Chaque année, des milliers de personnes manifestent à Cuzco pour demander à la Direction régionale de l’industrie minière d’interdire ces exploitations illégales. Celles-ci détériorent les écosystèmes et les activités des populations dans cette zone protégée où se déroule le traditionnel pèlerinage au sanctuaire du seigneur de Qoyllurit’i, qui rassemble plus de 90 000 personnes chaque année.

18 janvier | HAÏTI | Le candidat de l’opposition, Jude Célestin, a déclaré qu’il ne participerait pas au second tour de la présidentielle, qu’il qualifie de “farce”. Lors du premier tour, le 25 octobre 2015, que la commission indépendante avait jugé “entaché d’irrégularités”, le candidat de l’opposition avait recueilli 25,29 % des voix, contre 32,76 % pour le candidat du pouvoir, Jovenel Moïse.

19 janvier | HONDURAS | Le président Juan Orlando Hernández a signé un engagement international pour lutter contre la corruption et l’impunité, soutenu par l’Organisation des États américains (OEA). L’accord signé à Washington commence avec la Mission d’appui contre la corruption et l’impunité au Honduras (MACCIH).

19 janvier | MEXIQUE | Un réseau de 10 km de tunnels souterrains construits entre le XVIe et le XVIIIe siècle a été découvert dans le centre de la ville de Mexico. Le gouvernement local a mis en place des recherches pour en connaître davantage sur leur histoire.

19 janvier | COLOMBIE | Le gouvernement de la Colombie et les FARC ont signé un accord important dans la partie finale du processus de paix, selon lequel les Nations Unies contrôleront le cessez-le-feu et la remise des armes par les FARC.

19 janvier | AMÉRIQUE LATINE & CARAÏBES | Le FMI a réduit ses prévisions de croissance mondiale pour 2016 et 2017. Concernant l’Amérique latine et des Caraïbes, le FMI baisse de manière significative ses prévisions de croissance : le PIB de la région dans son ensemble baissera de 0,3 % en 2016 et augmentera de 1,6 % en 2017. Les données ont été révisées à la baisse par rapport à sa projection d’octobre, de 1,1 % la première année et de 0,7 % pour la seconde.

19 janvier | VENEZUELA | Le journaliste Ricardo Durán, responsable de la presse gouvernementale du secteur de la capitale, l’une des figures les plus emblématiques des médias d’État vénézuéliens, a été assassiné d’une balle dans la tête près de sa résidence, à Caracas.

20 janvier | COLOMBIE | Le ministre de la Santé de la Colombie Alejandro Gaviria, a recommandé aux femmes colombiennes d’éviter d’être enceintes avant juillet 2016 “en considérant la phase dans laquelle l’épidémie du virus Zika et du risque encouru seront forts”. Avec cette mesure, le pays va un peu au-delà de la suggestion lancée aux États-Unis par le biais du Centre de contrôle et de prévention de maladies, qui décourage les femmes enceintes de voyager dans 14 pays d’Amérique latine y compris le Brésil, Porto Rico et la Colombie.

20 janvier | MEXIQUE | Le Procureur général de la République a reçu une plainte concernant la disparition de cinq jeunes de la ville de Tierra Blanca, dans l’État de Veracruz. Le procureur de l’État a déclaré avoir trouvé trois corps dans un ravin de la ville Emiliano Zapata et cherche à déterminer si les faits sont liés à la disparition des cinq jeunes de Tierra Blanca.

20 janvier | BRÉSIL | Il n’y a pas de vacances pour l’opération “Lava Jato”, qui enquête sur les affaires de corruption de Petrobras. Les anciens présidents Fernando Henrique Cardoso (Parti de la social-démocratie brésilienne, PSDB), Luiz Inácio Lula da Silva (Parti des travailleurs, au pouvoir, PT), Fernando Collor de Melo (actuel sénateur du Parti du travail du Brésil, PTB, d’Alagoas) et l’actuelle présidente, Dilma Rousseff (PT), ont été mentionnés dans la procédure, ce qui suppose un mauvais début d’année pour le Palais de Planalto.

20 janvier | MEXIQUE | Le Congrès a adopté la loi qui donne maintenant naissance à Mexico et fait disparaître le District fédéral. L’événement, qui se tiendra au Congrès, donne un certificat de naturalisation pour changer le statut politique de la capitale du Mexique et représente le coup d’envoi d’un processus accéléré de transformation.

20 janvier | COLOMBIE | L’organisation Catholiques pour le droit de décider (CDD) travaille depuis 15 ans dans le pays pour que l’avortement ne soit pas un tabou et pour les droits sexuels et reproductifs des femmes, dans une perspective théologique. Ils ne font pas la promotion de l’avortement, mais ils parlent aux femmes qui l’ont pratiqué.

20 janvier | VENEZUELA | La Chambre constitutionnelle du Tribunal suprême de justice (TSJ) a donné son approbation au décret d’urgence économique publié par le président Nicolas Maduro. Cette mesure accorde les pleins pouvoirs au président Maduro pour légiférer dans le domaine économique pendant 60 jours, mais l’Assemblée nationale dont la majorité est de l’opposition a jusqu’à vendredi pour approuver ou rejeter le décret.

20 janvier | MEXIQUE | Le blanchiment d’argent est un crime puni depuis peu au Mexique. Les autorités mexicaines estiment à 10 000 millions le nombre de dollars blanchis par an, alors que l’estimation émise par les États-Unis s’élève à 29 000 millions de dollars un an. Le Fonds monétaire international (FMI) estime que le montant total des fonds blanchis dans le monde pourrait se situer entre 2 % et 5 % du PIB mondial. Au Mexique, les États qui sont en tête des allégations de blanchiment d’argent sont Sinaloa, Baja California, Sonora, Tamaulipas et Jalisco.

21 janvier | AMÉRIQUE LATINE | Des chercheurs de l’Institut Pasteur de Guyane française ont séquencé le génome complet du virus Zika. Selon l’analyse génétique, l’agent pathogène qui se répand à travers l’Amérique est lié au virus qui a frappé plusieurs îles du Pacifique en 2013 et 2014. L’année suivante, les premiers cas ont été détectés au Brésil. La souche américaine appartient au génotype asiatique et non à celui de l’Afrique, où le virus est apparu.

21 janvier | MEXIQUE | L’organisme d’État FONATUR (Fonds national pour le développement du tourisme) a détruit une partie d’une mangrove à Cancún pour un projet d’hôtel. Les organisations environnementales se sont mobilisées pour empêcher la disparition de la zone humide de Tajamar, qui abrite des espèces protégées. Les travaux sur la mangrove Tajamar ont été suspendus en raison d’une plainte privée déposée devant les tribunaux de l’État. Mais la société pourra continuer les travaux jusqu’en février 2016.

21 janvier | BRÉSIL | Le débat sur l’avortement est relancé dans le pays puisque le virus Zika, qui provoque des malformations fœtales, continue sa propagation. Depuis son apparition au printemps 2015, la maladie se répand à grande vitesse. Le ministère de la santé a fait état en janvier de plus de 3 530 cas de microcéphalies suspectes (liées au virus).

22 janvier | BOLIVIE | Le premier président indigène Evo Morales célèbre ses 10 ans à la tête du pays. Après une décennie et un nouveau nom, “État plurinational” au lieu de “République”, la Bolivie a une nouvelle Constitution et un nouveau modèle économique basé sur l’extraction nationalisée de gaz. Elle jouit d’une relative prospérité, de meilleures relations inter-ethniques et une stabilité politique avec un mouvement politique hégémonique, le Movimiento al Socialismo (MAS). Mais elle dispose aussi d’un élément central incontesté et indiscutable : Evo Morales lui-même.

22 janvier | MEXIQUE | Le juge de l’Audiencia Nacional d’Espagne Santiago Pedraz, a décidé de laisser en liberté sous caution Humberto Moreira, l’ancien président du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), visé dans une enquête pour des crimes présumés de blanchiment d’argent et pour son implication dans un gang criminel. Jusqu’à présent, le Mexique et les États-Unis n’ont pas demandé son extradition.

22 janvier | VENEZUELA | Selon le Fonds monétaire international, en 2016, l’inflation atteindra 720 %, comparativement à 275 % en 2015.

22 janvier | AMÉRIQUE LATINE | Le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) a également dissuadé les femmes enceintes de se rendre dans des zones où le virus Zika est présent.

22 janvier | ÉQUATEUR | L’Assemblée nationale a soutenu le projet de la Révolution citoyenne, dirigé par le président Rafael Correa. Depuis mai 2013, Alianza País, le mouvement du gouvernement dispose de la majorité absolue à l’Assemblée (100 des 137 membres), a fait passer 40 lois et a modifié la Constitution en décembre dernier. Gabriela Rivadeneira [photo], 33 ans, dirige l’Assemblée nationale et elle est la première femme à occuper ce poste dans l’histoire du pays. Malgré son jeune âge, elle est l’une des candidates à la présidence de son parti Alianza País et pourrait briguer la présidence en 2017, maintenant que l’âge pour postuler a été abaissé de 35 à 30 ans.

22 janvier | VENEZUELA | La majorité de l’opposition à l’Assemblée nationale a décidé de ne pas soutenir le décret d’urgence économique publié la semaine dernière par le président Nicolas Maduro. Le leader vénézuélien a regretté cette décision et a déclaré que ses adversaires “tournaient le dos au pays.” “Ils ont préféré la voie de la confrontation stérile”, a-t-il ajouté devant le Conseil national de l’économie productive.

22 janvier | BRÉSIL | La décision de la Banque centrale du Brésil (BCB) de maintenir les taux d’intérêt à 14,25 %, alors que tout indiquait une hausse, a entraîné une nervosité accrue sur les marchés financiers. Finalement, il y a eu une nouvelle hausse du dollar face au real, avec un taux record de 4,16 reals pour un dollar, la plus grande hausse enregistrée depuis qu’a été menée la réforme monétaire avec le Plan Real en 1994.

22 janvier | HAÏTI | L’annulation de dernière minute du deuxième tour de l’élection présidentielle controversée, initialement prévu le 25 janvier en Haïti pour “des raisons de sécurité”, a plongé le pays dans l’incertitude. Aucune nouvelle date n’a été fournie par les autorités. Plus d’une douzaine de bureaux électoraux ont été attaqués par l’opposition dans la nuit pour dénoncer “un coup d’État électoral” fomenté par le président, Michel Martelly.

23 janvier | ARGENTINE | Le gouvernement libéral de Mauricio Macri a décidé de retirer de la résidence présidentielle les portraits de patriotes latino-américains, avec 40 peintures, de Che Guevara à Hugo Chávez, en passant par Perón, Evita, Allende, Sandino, Tupac Amaru et, bien en vue, Nestor Kirchner. Il ne souhaite plus croiser tous les jours les symboles du peuple “kirchneriste”.

23 janvier | GUATEMALA | Le président Jimmy Morales a déclenché une crise en écartant le général Alfredo Sosa Díaz en tant que chef d’état-major de la Défense, second dans la hiérarchie militaire après le ministre. Ceci a mis en lumière les profonds différends dans la direction militaire du Guatemala. Ce qui devait être un simple changement a tourné tout autrement quand l’avocate du militaire destitué a présenté un processus de jugement préalable contre le ministre de la Défense, le général Williams Mansilla Fernández. Il est accusé de mettre entre les mains du Ministère public des faits classés “secret militaire” dans lesquels seraient impliqués 18 fonctionnaires retraités jugés pour des crimes de lèse humanité.

Guy MANSUY

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie