Événement

Du 28 sept. au 4 oct. 2015


Festival Biarritz Amérique latine : l’Équateur à l’honneur cette année

La 24e édition du festival hispanophile aura lieu du 28 septembre au 4 octobre 2015, dans le pays basque, comme chaque année. Les arts et cultures d’Amérique latine seront au centre de l’attention, avec un intérêt tout particulier pour l’Équateur.

La capitale basque accueillera du 28 septembre au 5 octobre 2015 le 24e festival Biarritz Amérique latine. Pendant une semaine, le village du festival, situé au cœur même du Casino et face à la mer, offrira au public hispanophile une panoplie d’activités culturelles, d’expositions et de rencontres. Lieu de dialogue et de partage, ce village propose des projections cinématographiques, fictions et documentaires, courts et longs-métrages, mais aussi des expositions et des rencontres littéraires ou universitaires. La programmation du festival se trame progressivement et propose des événements avec notamment Luis Sepúlveda, auteur chilien de renommée internationale, fait Chevalier des Arts et des Lettres en France. Cet écrivain de l’exil présentera son dernier roman L’Ouzbek muet et autres histoires clandestines publié en 2015. Son homologue argentin Alan Pauls, journaliste, écrivain et réalisateur, fera l’objet de la seconde rencontre littéraire du festival. Il travaille actuellement à la co-réalisation d’une adaptation cinématographique du roman La pista de hielo de Roberto Bolaño avec Valérie Sarmiento.

Tout au long de la semaine, l’Équateur sera bien à l’honneur. Plusieurs projections y seront consacrées, ainsi que plusieurs débats et discussions. Les rencontres universitaires, organisées par le directeur de l’Institut des Hautes Études sur l’Amérique latine, Olivier Compagnon, seront aussi concentrées sur le pays andin. La journée du mardi 29 septembre y sera entièrement consacrée. Au gré de conférences le matin, puis de projection, table ronde et discussions l’après-midi, des chercheurs et réalisateurs aideront les festivaliers à découvrir ce pays qui depuis les élections de 2007 a entamé un « virage à gauche », à l’instar d’autres pays latino-américains depuis le début de notre siècle. Politologues, sociologues et historiens se réuniront pour échanger avec le public sur ce modèle de société qui propose une autre voie et expérimente activement une politique respectueuse de l’environnement.

Après de longues journées enrichissantes, n’oubliez pas d’aller vous détendre au rythme de musiques latinos pour un voyage toujours plus complet : le mercredi 30 septembre, dès 21 h, à la gare du midi, le duo Toquinho à la voix et Ophélie Gaillard au violoncelle, qui mélangent la musique traditionnelle brésilienne et la bossa nova, vous emmèneront dans leur univers qui appelle au voyage.

Élisa JUSZCZAK

SITE

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie