LE CHRONOS DE GUY MANSUY

Semaine du 8 au 15 juin 2015


Le Cubain Leonardo Padura remporte le prix Princesse des Asturies de littérature

8 juin – VENEZUELA – L’ancien premier ministre espagnol Felipe González est déjà à Caracas pour participer à la défense des chefs de l’opposition vénézuélienne prisonniers Leopoldo López et Antonio Ledezma. Son premier arrêt au Venezuela a été la résidence de la famille López, où il a rencontré pendant plus de quatre heures l’équipe des avocats de la défense. En partant, il a déclaré: « le Venezuela avait besoin de beaucoup de dialogue », mais a salué le « bon geste » du président Nicolás Maduro en montrant son intention de convoquer des élections cette année. L’ancien président socialiste, déclaré persona non grata par le gouvernement de Nicolás Maduro, n’a eu aucun problème lors de l’entrée au Venezuela, de Bogota, sans doute parce cette visite a attiré l’attention internationale. Felipe González a demandé la permission de visiter le leader de l’opposition mais le gouvernement vénézuélien lui a refusé l’entrée dans la prison. Puis il a quitté Caracas où il n’est resté que 48 heures.

8 juin – ARGENTINE – Depuis que Jorge Mario Bergoglio a été élu pape il y a deux ans, la présidente Cristina Fernández lui a rendu visite cinq fois au Vatican. La dernière visite a duré pendant une heure et 45 minutes, un record pour ce type d’événement.

8 juin – PARAGUAY – L’infrastructure est un des grands défis auquel fait face le Paraguay depuis que le président Horacio Cartes est arrivé au gouvernement en août 2013. L’objectif de l’exécutif est clair : il faut investir dans la construction d’infrastructures 3,5% du PIB, 14 400 millions € d’investissement pour développer des routes, moderniser l’aéroport d’Asunción ou développer des aqueducs sur la rivière Paraná. Le Paraguay offre de nombreuses occasions d’investir dans l’agro-industrie, les infrastructures et le transport. Cette année, pour la première fois, la compagnie nationale de pétrole a fait des bénéfices.

8 juin – BRÉSIL – Bien qu’il ait besoin d’immigrants, le Brésil est un pays extrêmement fermé. Avec environ 200 millions d’habitants, les étrangers ne représentent que 0,3 % de la population, un nombre historiquement insignifiant. La moyenne mondiale est dans 3 %. Aussi le Brésil est en train d’étudier comment attirer des immigrants et une nouvelle loi vise à mettre fin à une norme dépassée et restrictive envers les étrangers pour attirer une main-d’œuvre qualifiée.

8 juin – MEXIQUE – Si Jaime Rodríguez, Le Bronco, a ébranlé les fondements de l’État de Nuevo Léon, le coup sur la table à Guadalajara n’a pas été moindre. Le journaliste de 42 ans Enrique Alfaro, le candidat à la mairie du Movimiento Ciudadano, a remporté la deuxième plus grande ville au Mexique en brisant le bipartisme traditionnel du PRI et du PAN, les seuls à l’avoir dirigée jusqu’ à l’émergence d’Enrique Alfaro.Celui-ci a réussi un résultat écrasant avec: 51 % des suffrages contre 24 % au PRI, qui gouvernait la ville.

8 juin – PANAMA – La Cour suprême de Justice a approuvé le procès de l’ex-président Ricardo Martinelli, à l’abri à Miami, pour l’une des affaires les plus controversés de son administration 2009-2014: écoutes téléphoniques ou espionnage d’amis et d’ennemis, mais également de journalistes, d’opposants, de syndicalistes et d’indigènes, jusqu’à ses partenaires et ses collaborateurs.

9 juin – ARGENTINE – Les syndicats des transports argentins ont atteint leur but : ils ont paralysé le pays avec une grève que ses membres ont suivie à 100 %, selon eux. Le syndicat a organisé des barrages dans les grandes villes, en particulier à Buenos Aires, en causant d’énormes bouchons en périphérie, le centre restant pratiquement vide, comme un jour férié. Il n’y avait pas de trains, pas de métro, pas de bus, pas d’avions. Avec une inflation de 30 %, ils réclament des augmentations salariales supérieures aux 27 % fixés par le gouvernement, soit 35 %. La grève, en pleine campagne électorale, a un contenu politique clair contre le gouvernement de Cristina Fernández de Kirchner mais représente aussi un avertissement, selon les syndicalistes eux-mêmes, pour le prochain responsable de l’exécutif en décembre.

9 juin – MEXIQUE – Le gouvernement reprend l’évaluation des enseignants qu’elle avait arrêtée, il y a dix jours, pour assurer avoir la paix avant les élections. La lutte interminable entre le gouvernement et un syndicat enseignant autour de la mise en œuvre d’un système d’évaluation des professeurs maintient en attente le projet de régénération de l’éducation publique mexicaine, la moins bien classée dans la liste des 34 pays de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Économiques (OCDE).

9 juin – ÉQUATEUR – Des centaines de personnes ont manifesté à Quito contre le président Rafael Correa dont elles demandent le départ. La protestation a été causée par le rejet de la taxe annoncée récemment par le président, en particulier l’impôt sur les successions. Convoqués par les réseaux sociaux à 17 h, les manifestants se sont trouvés face à des partisans du gouvernement arrivés une heure avant. Un contingent de 250 policiers se tenait pour maintenir l’ordre public au milieu des parties proférant des insultes. Lors de son intervention, le président Rafael Correa avait conclu « Chers Équatoriens, d’abord les pauvres, d’abord un pays plus équitable, ne pas avoir peur, avoir la foi ».

9 juin – MEXIQUE – Le pays a enregistré en mai le taux d’inflation le plus faible de son histoire. Le rythme de la hausse des prix a baissé de 0,5 point par rapport au mois précédent, jusqu’à 2, 88 % en variation annuelle, sous l’œil attentif de la Banque du Mexique et elle est au plus bas depuis qu’on a commencé à l’enregistrer en 1970.

9 juin – CHILI – La présidente Michelle Bachelet est passé par Paris avant de se rendre à Bruxelles pour au sommet UE-Celac. À Paris, elle compte sur les investissements étrangers pour se diversifier. Elle a déjà engagé le nouveau terminal de l’aéroport international de Santiago pour ADP, Vinci et son partenaire italien Astaldi; la modernisation du métro de la capitale chilienne pour Alstom; la participation à l’interconnexion des réseaux électriques du nord et du centre du pays pour Engie; la construction d’un gigantesque réservoir de gaz naturel liquéfié (GNL) pour Total. La France est aujourd’hui le deuxième fournisseur européen du Chili et ses entreprises s’en félicitent.  » On pourrait faire beaucoup plus », a toutefois estimé Michelle Bachelet.

9 juin – BRÉSIL – Pour encourager l’économie brésilienne, la présidente Dilma Rousseff a décidé de lancer un plan pour les grandes infrastructures à travers le pays qui se traduira par un investissement de près de 200 000 millions de reales (plus 57 000 millions d’euros). Le plan prévoit de construire plus de 2 000 kilomètres de routes, de voies ferrées, d’aéroports et de ports.

9 juin – PÉROU – En 2009, les procureurs enquêtaient pour des allégations de blanchiment d’argent de la part de Nadine Heredia, l’épouse du président Ollanta Humala. Le Ministère public enquêtait sur des transferts à ses comptes de 220 525 dollars réalisés entre 2005 et 2009 par des entreprises vénézuéliennes et des sociétés liées à Martín Belaunde, en prison aujourd’hui et ex-assesseur de son mari le président. Sans terminer l’enquête, l’organisme a clos l’affaire. Un juge a accepté un habeas corpus déposé par Nadine Heredia et a ordonné au procureur, qui a rouvert l’enquête à la fin du mois de janvier, de s’abstenir de poursuivre l’investigation.

10 juin – CUBA – L’écrivain Leonardo Padura [photo] a remporté le prix Princesse des Asturies de littérature : « Ce prix est un triomphe de la littérature cubaine ». Il est le créateur de la célèbre saga du détective Mario Conde.

10 juin – GUATEMALA – La Cour suprême de justice a accepté à l’unanimité le traitement d’une plainte pour corruption contre le président Otto Pérez Molina. Le président est accusé, entre autres crimes, de manquement au devoir et d’enrichissement sans cause. La Cour va maintenant examiner si elle retire l’immunité qui jusqu’à présent a empêché toute poursuite contre lui. En accord avec la loi, ce sera le Congrès (unicaméral) qui devra déterminer, avec un vote favorable de 105 des 158 députés, si les accusations ont le soutien nécessaire pour le priver de son immunité et de le soumettre à un procès.

10 juin – MEXIQUE – Le parti d’Andrés Manuel López Obrador, MORENA (Mouvement de régénération nationale), obtient 16 sièges à l’Assemblée et renforce son triomphe dans la capitale où il prive de la majorité le PRD au Congrès de Mexico. Avec 14 sièges le PRD perd le contrôle qu’il détenait dans l’Assemblée du District fédéral de 26 législateurs. Le PAN, le parti de la droite, en compte cinq et le PRI et son allié, le Parti Vert, aura trois députés.

10 juin – COLOMBIE – Les guérilleros du front 48 des FARC ont reçu un rejet généralisé en Colombie pour avoir contraint de verser environ 200 000 gallons de pétrole brut aux conducteurs qui les transportaient dans 23 semi-remorques dans la rivière Putumayo, près la frontière avec Équateur.

10 juin – PARAGUAY – Un peu plus grand que l’Allemagne, mais avec 7 millions d’habitants, le pays pousse son économie. Après avoir obtenu la plus forte croissance en Amérique latine après le Panama, le pays a l’intention de se concentrer sur un processus de développement pour atteindre toute la population. Le défi social représente l’un de ses principaux objectifs car le pays a toujours le cinquième plus grand pourcentage de pauvres de la région, avec 40,7 %, selon la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC).

10 juin – MEXIQUE – Après des mois de crise, la Pemex, société pétrolière étatique, a annoncé la découverte de quatre grands champs sur la côte de Tabasco. Cette découverte est la plus grande en cinq ans et va augmenter la production de 8,5 %.

10-11 juin – Sommet UE-CELAC – D’un côté, trente-trois nations regroupées dans la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (Celac), de l’autre, vingt-huit pays membres de l’Union européenne (UE), le sommet UE-Celac s’est tenu à Bruxelles. Si les sujets brûlants ont fait l’objet de longues discussions, à l’image de la situation au Venezuela et à Cuba (dont les président étaient absents), ou encore de l’aide au développement, c’est finalement le climat qui semble avoir occupé le plus les 61 dirigeants réunis à Bruxelles. Le sommet de Bruxelles a salué la normalisation des relations de l’UE et des États-Unis avec Cuba et les négociations de paix de la Colombie, sans s’appesantir sur les sujets qui fâchent, comme le Venezuela.

11 juin – BRESIL – Le consortium dirigé par l’homme d’affaires brésilien David Neeleman, propriétaire de la compagnie Azul, sera le nouveau propriétaire de la TAP Portugal, la dernière compagnie aérienne européenne qui était encore 100 % publique.

12 juin – COLOMBIE – Le ministère de la Défense de la Colombie a attribué aux FARC l’assassinat d’un colonel et d’un patrouilleur de la police nationale dans le département de Nariño, sud-ouest du pays. Les guérilleros, membres présumés du front 48, ont activé une charge explosive dans le tronçon de la route au passage des agents, de retour d’un conseil de sécurité. Le directeur de la police, le général Rodolfo Palomino a déclaré que les deux sont morts sur le coup.

13 juin – CHILI – Concha y Toro est le quatrième vendeur de vin de l’Amérique latine et du monde. Le vin Casillero del Diablo est l’un des plus célèbres dans le monde et depuis 2010 il est apparu en tant que sponsor sur les maillots du Manchester United club. Mais avant même ce succès de la publicité lié au monde du football, ce vin chilien était déjà l’un des plus largement distribué et apprécié dans le monde, cette multinationale avec présente dans 146 pays.

13 juin – VENEZUELA – Les États-Unis et le Venezuela continuent leur dialogue discret dans le calme. Des hauts fonctionnaires ont tenu une autre réunion en Haïti en regardant toujours discrètement un rapprochement malgré la crise bilatérale approfondie après la décision américaine de sanctionner en mars les hauts fonctionnaires vénézuéliens et de déclarer le Venezuela une « menace » pour la sécurité nationale. La réunion a rassemblé le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Delcy Rodríguez, et le président de l’Assemblée nationale, Diosdado Cabello et côté nord-américain par le ministre du Département d’État Thomas Shannon. Un porte-parole du département d’État US a confirmé la réunion, mais a refusé de donner des détails sur son contenu.

14 juin – COLOMBIE – L’armée colombienne a tué un des leaders de l’Armée de libération nationale (ELN), José Amín Hernández Manrique, alias Marquitos, au cours d’une opération militaire dans le département d’Antioquia (nord-ouest). Marquitos était considéré comme le chef du front Dario Martínez et membre de la direction nationale de l’ELN. Il était lié à l’extorsion de fonds et à l’industrie minière illégale.

15 juin – RÉPUBLIQUE DOMINICAINE – L’ancien archevêque polonais Josef Wesolowski sera jugé pour pédophilie au Vatican le 11 juillet. Le prêtre, 66 ans, est accusé d’abus sexuels envers des mineurs et de rémunérer ces relations avec eux à l’époque où il était le nonce du Vatican en République dominicaine, entre 2008 et 2013. Le procès canonique contre Josef Wesolowski est le premier pour pédophilie au Vatican.

Guy MANSUY

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie