Chili

La justice fait son mea culpa


Chili: les juges demandent pardon pour leur passivité pendant la dictature militaire

Au Chili, les actes de repentance se multiplient à une semaine de la commémoration des 40 ans du coup d’Etat de Pinochet du 11 septembre 1973. Ce mercredi 4 septembre, alors que les nostalgiques de Salvador Allende, mort (officiellement un suicide) pendant le coup d’Etat, célébraient les 43 ans de son élection (le 4 septembre 1970, avec 36,6% des voix), la justice a fait son mea culpa. Un groupe de magistrats a demandé «pardon» pour ses «actions et omissions» pendant la dictature.

 

Suite sur RFI>>

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie