PHOTO-CHILI

Alfredo Jaar à Arles


Alfredo Jaar éblouit les Rencontres d’Arles

Après un cru décevant en 2012, les Rencontres d’Arles ont repris du poil de la bête. Il faut dire que le thème central en 2013, le noir et blanc, favorise des têtes d’affiche confirmées : le Britannique John Davies avec son Angleterre industrielle, le Chilien Sergio Larrain et ses illuminations poétiques ou les abstractions du Japonais Hiroshi Sugimoto. Certes, le thème est surtout un prétexte – bien malin celui qui y trouverait un discours construit, vu l’abondance et l’inégalité des propositions (50 expositions).

Il y a aussi des gens dont on se demande ce qu’ils font dans la sélection : l’Allemand Wolfgang Tillmans déploie ses grands formats couleur aux ateliers SNCF, livrant le monde en petits éclats étonnés. Mais il serait dommage de bouder son plaisir lorsqu’une exposition tient la route – c’est le cas avec celle de Tillmans.

UNE INSTALLATION DONT ON SORT SECOUÉ ET ÉBLOUI

Paradoxe, l’une des propositions majeures de ce festival n’est pas celle d’un photographe. Le Chilien Alfredo Jaar a fait de l’image le matériau d’une œuvre aux accents politiques, qui fait souvent mouche. Architecte de formation, l’artiste excelle dans ce qui fait souvent défaut aux exposants d’Arles : la maîtrise de l’espace. Alfredo Jaar, exposé à la Biennale de Venise cette année, a pris ses quartiers dans l’église des Frères-Prêcheurs, avec une installation dont on sort secoué et ébloui, au sens propre.

A peine arrivé, le spectateur prend en pleine figure des néons blancs violents – une entrée en matière idoine quand on traite de l’aveuglement. « Aucune image n’est innocente, explique Alfredo Jaar. Chacune porte en elle une vision du monde. Or personne ne nous apprend à les lire.«  Dans l’église, œuvres anciennes et récentes s’emploient à montrer l’envers des images, leur contexte. Qui les fait et les diffuse, qui les possède, pourquoi elles sont là ou manquent. Le tout avec une efficacité visuelle redoutable, jouant sur les blancs, l’absence, le vide.

D’après Le Monde.FR ( Claire Guillot)

Voir site des Renconbtres d’Arles
 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie