17e Festival littéraire Belles Latinas 2018

Belles Latinas en chantier


Douze écrivains confirmés au 17e festival Belles Latinas du 10 au 20 octobre prochain

La liste définitive des écrivains latino-américains traduits en français est confirmée pour le festival ; une liste à laquelle s’ajoutent deux écrivains français ayant déjà participé au sixième festival Bellas Francesas au Pérou et en Colombie en mars dernier. Nous appelons les universités et les bibliothèques qui souhaiteraient recevoir un ou plusieurs écrivains à nous contacter avant la fin du mois de mai.

2018 marquera un tournant dans le parcours de médiateur culturel des Nouveaux Espaces Latinos. Nous allons intensifier notre action de mutualisation des ressources afin d’approfondir et d’élargir notre travail d’information, notamment par le biais de nos quatre festivals annuels, uniques en France, par leur contenu et par les moyens mobilisés pour les mettre en œuvre.

La dix-septième édition du festival Belles Latinas va connaître d’importants changements dans la conception de ses animations. Tout d’abord, un changement de date : nous basculons de novembre vers octobre afin de retrouver de nouvelles synergies, notamment avec les festivals de Biarritz Amérique latine, la Fête du Livre de Saint-Étienne et surtout la Foire du livre de Francfort, où sont régulièrement invités de nombreux écrivains latino-américains. Nous pourrions d’ailleurs profiter de leur présence dans un pays voisin pour les inviter à l’édition des Belles Latinas au cours de l’automne, du 10 au 20 octobre 2018.

L’autre changement majeur concerne la sélection des auteurs : ils sont désormais choisis parmi ceux qui ont déjà une actualité littéraire en librairie, afin de donner la possibilité au public de se procurer leurs livres auprès de nos libraires partenaires. Nous souhaitons donc arrêter la liste des auteurs invités avant la fin du mois de mai pour s’assurer que leurs livres soient en vente durant tout l’été. Autre point à souligner, la rémunération des auteurs à hauteur de 150 euros par prestation nous contraint à gérer de façon différente ce budget conséquent.

Enfin, nous allons intensifier les lectures, dialogues et passerelles pour élargir l’audience à un public plus large ; un public qui vient pour les langues et leurs sonorités spécifiques, mais aussi pour la poésie, les réflexions, les voix de l’âme et la musique afin de mettre en miroir les réalités venues d’ailleurs et les réalités propres que nous vivons chaque jour. Pour découvrir l’œuvre de chacun des auteurs invités en octobre, il suffit d’aller sur notre site où vous pourrez lire des chroniques qui leurs sont consacrées.

Januario ESPINOSA
mail

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie