Actualités de la semaine du 8-14 mars 2017

Défenseurs en péril !


En Colombie : Il y a deux assassinats par semaine de défenseurs des droits humains

Photo : Asokinchas

Mercredi 8 mars  ǀ AMÉRIQUE LATINE ǀ  La Marche mondiale des femmes a rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes dans toute l’Amérique latine avec des revendications historiques et  nouvelles. Voir notre article principal.

Mercredi 8 mars ǀ PÉROU ǀ  Depuis le début de l’année, 43 personnes ont perdu la vie  et près de 550 000 ont été touchées, 6522 maisons se sont effondrées et 814 km de routes ont été détruits, selon les chiffres de l’Institut national de la défense civile (Indeci), victimes des conditions météorologiques provoquées par un El Niño. La température maximale de l’eau le long des côtes a grimpé de 6 degrés, atteignant les 27 degrés dans le nord.

Jeudi 9 mars  ǀ GUATEMALA ǀ  L’indignation était vive après la mort de 38 adolescentes dans l’incendie d’un foyer pour mineurs situé à San José Pinula, à 10 kilomètres à l’est de la capitale Ciudad Guatemala. Ce centre est par ailleurs aussi dénoncé pour des mauvais traitements et des abus sexuels. Il semble que les pensionnaires sont soupçonnées d’avoir elles-mêmes provoqué la tragédie en mettant le feu à des matelas.

Vendredi 10 mars  ǀ HONDURAS ǀ  La population vote pour désigner les candidats à l’élection présidentielle de novembre prochain. Juan Orlando Hernández, actuel président, se représente pour le Parti National alors que la Constitution interdit deux mandats successifs. Un décret de la Cour suprême, considéré comme illégal par des opposants, l’a autorisé à se présenter.

Samedi 11 mars  ǀ CHILI ǀ  Ángel Parra, chanteur, romancier et musicien, reconnu comme une Figure fondamentale de la musique chilienne, est décédé à Paris  à l’âge de 73 ans des suites d’un cancer alors qu’il participait activement avec sa famille à l’Année du Centenaire de Violeta Parra, sa mère.

Dimanche 12 mars  ǀ HAÏTI ǀ   Un autobus a foncé dans une foule de musiciens de rue dans la ville de Gonaïves, à environ 150 km au nord-ouest de Port-au-Prince, tuant 38 personnes au total et en blessant 13 autres.

Lundi 13 mars  ǀ COLOMBIE ǀ    La dirigeante sociale Ruth Alicia López a été tuée de huit balles. Il y a deux assassinats par semaine de défenseurs des droits humains. Depuis le début de l’année 2017, plus de 30 dirigeants sociaux, communautaires, défenseurs de la paix et des droits humains ont été assassinés en Colombie. Depuis le 1er janvier 2016, ils sont 120 ! Pour le ministère de la Défense et le Procureur général, « il ne s’agirait que de crimes passionnels ou de vengeance car le paramilitarisme n’existe plus ». Or il s’agit souvent de personnes ayant soutenu le processus des accords de paix dans des régions contrôlées par les paramilitaires qui ont bel et bien investi les zones évacuées par les FARC.

Mardi 14 mars  ǀ MEXIQUE ǀ  De janvier 2013 à janvier 2017, il y a eu 90 694 assassinats liés au crime organisé. Selon les analystes, c’est depuis la « déclaration de guerre » contre la drogue du président Felipe Calderón en 2007 que les exécutions ont subi une hausse exponentielles. Plusieurs ONG demandent à ce que la marijuana soit légalisée pour stopper les guerres internes entre mafias locales.

Guy MANSUY