Actualités


L’actualité

14 novembre – ARGENTINE – L’historien Thulium Halperin Donghi, antipéroniste toute sa vie, est décédé à 88 ans à Berkeley (Californie) avec la reconnaissance et l’admiration de ses compatriotes de toutes tendances politiques. Selon l’historien et chroniqueur argentin Carlos Pagni, Halperin Donghi a probablement été, avec Jorge Luis Borges, une des personnes les plus intelligentes d’Argentine. Depuis l’étranger, puisqu’à partir de 1966 il a été professeur dans les universités de Harvard et d’Oxford et depuis 1971, il a enseigné dans celle de Californie, à Berkeley. En 1972 il a publié chez l’éditeur Siglo XXI sa grande œuvre, Révolution et guerre.

16 novembre – COLOMBIE – Le processus de paix en Colombie vit en ce moment le plus délicat moment à la veille de son deuxième anniversaire. Le gouvernement colombien a décidé de suspendre les négociations avec les FARC après l’enlèvement du général Rubén Darío Alzate dans le nord-ouest du pays. Le président, Juan Manuel Santos a pris cette décision, après s’être assuré, dit-il, que les FARC sont responsables de l’enlèvement du général de l’armée, avec un caporal et une avocate militaire. Pour cette raison, il a annulé le voyage des négociateurs à La Havane. « Ces négociations seront ajournées jusqu’à ce qu’il y ait des éclaircissements et que ces personnes soient libérées» a-t-il dit, entouré par le commandement militaire.

17 novembre – AMÉRIQUES – Les tremblements de terre silencieux et lents aident à prévenir les catastrophes des séismes. Ces mouvements permettent de tracer une carte plus précise de l’environnement d’une faille. L’équipe du nord-américain Tim Dixon et du costaricain Marino Protti a étudié la façon dont les tremblements de terre silencieux peuvent être cruciaux dans l’avenir pour améliorer la prévision avec plus de détails. De plus, avec le bruit associé à ces phénomènes, le géologue Herbt Dragert s’est servi des systèmes GPS pour détecter ces glissements lents de plaques et les extraire.

17 novembre – MEXIQUE – Le fondateur du principal parti de la gauche mexicaine Cuauhtemoc Cárdenas appelle à la démission de la direction du Parti de la révolution démocratique (PRD). Fils de l’ancien président Lázaro Cárdenas, il est reconnu comme « le leader moral du PRD« .

17 novembre – COLOMBIE – Un secteur de la guérilla des FARC a revendiqué l’enlèvement du général et le groupe de négociateurs à La Havane a confirmé que l’une de ses branches détient le général Rubén Darío Alzate. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a proposé de servir de médiateur dans l’enlèvement.

18 novembre – CUBA – L’UE est en train de négocier progressivement un cadre pour des relations avec La Havane afin d’influencer son avenir. Le ministre des Affaires étrangères espagnol, José Manuel García-Margallo, se rendra à La Havane pour encourager la libéralisation économique et  renforcer les partenariats. Les relations entre l’UE et Cuba sont entrées dans une phase de plus grande compréhension.

18 novembre – MEXIQUE – Le pays est devenu un endroit hostile pour les femmes : 3 892 ont été brutalement assassinées en 2012 et 2013, soit plus de cinq par jour, selon le dernier rapport de l’Observatorio Ciudadano Nacional contra el Feminicidio, l’une des 49 organisations de défense des droits de l’homme. 15% du total étaient dans l’État de Mexico. Le taux de meurtres de femmes dans le pays, jusqu’à trois pour 100 000 femmes est à la hauteur de nations comme le Panama, le Nicaragua et le Costa Rica, selon l’organisation Small Arms Survey, une organisation non gouvernementale basée en Suisse. En Espagne, au Portugal, en France et au Royaume-Uni, selon le dernier rapport de l’agence, le taux pour les crimes sexuels est de un pour 100 000 femmes.

19 novembre – ARGENTINE – La coalition de cinq candidats à la présidentielle, de centre-gauche, qui s’est nouée en avril dernier pour vaincre le péronisme présidentiel en octobre 2015, a subi sa première fracture. Elisa Carrio, l’un des cinq leaders, a quitté le Frente Ámplio-UNEN après que son projet d’alliance avec le maire de Buenos Aires, Mauricio Macri, centre droit, a été officiellement rejeté. Elisa Carrio a annoncé son départ dans les médias affirmant que la décision de ne pas s’allier avec Mauricio Macri est la meilleure façon de faire gagner l’élection par le péronisme. À partir de maintenant, le FA peut apparaître plus uni, mais sera moins large et aura un ennemi supplémentaire face à lui : Elisa Carrio, qui est un des personnages les plus populaires de la politique argentine. Lors des présidentielles de 2007, que Cristina Fernández a gagnées avec 45 % des voies, elle a obtenu le second rang avec 22 %.

19 novembre – COSTA RICA – La neutralité de l’État devant tous les conflits armés a été importante dans un pays qui depuis 65 années est sans armée. La nouvelle Assemblée législative a adopté une loi déclarant la paix comme un « droit humain fondamental » et ordonnant d’appliquer la « neutralité perpétuelle, active et sans armes dans les conflits entre les États et en leur sein » en lien avec la déclaration publiée il y a 31 ans par le président Luis Alberto Monge, sans doute parce qu’il a été blâmé pour avoir ouvert le territoire du Costa Rica aux forces anti-Nicaraguayennes financées par l’administration Reagan contre les Sandinistes.

19 novembre – VENEZUELA – Le président Nicolas Maduro a lancé une réforme fiscale qui cherche à faire entrer plus d’argent dans les coffres de la République à un moment où l’économie souffre de la baisse des prix du pétrole. Il a annoncé des hausses d’impôt pour compenser la baisse des revenus du pétrole.

19 novembre – COLOMBIE – Le processus de paix a été mis en attente en raison de l’enlèvement du général Rubén Darío Álzate, le plus haut grade militaire, détenu par la guérilla dans le nord-ouest du pays. Malgré l’impasse, le président colombien Juan Manuel Santos, a rappelé qu’il a « avancé comme jamais auparavant » dans le processus de paix et a déclaré qu’il était confiant que l’ »impasse » sera résolue dans les prochains jours avec l’aide des pays garants du processus de paix, qui sont Cuba et la Norvège. « Nous continuons les négociations pour mettre fin à la guerre qui nous a frappé tous les Colombiens« , a-t-il dit lors d’un événement à Ataco, dans la région de Tolima.

19 novembre – VENEZUELA – L’Assemblée nationale avait donné un an au président Nicolas Maduro pour légiférer par décret contre la corruption. Le président a passé les deux dernières nuits à mettre en œuvre des réformes adéquates. Parmi les changements annoncés, la constitution de « Sistema Nacional Anticorrupción y el Sistema Popular de Defensa de la Paz y la Integridad de la Patria « (Système nationale anti-corruption et le système populaire de défense  de la paix et l’intégrité de la patrie.). Ce Système National Anti-corruption se transforme en un organe doté de pouvoirs d’enquête et de sanctions de la corruption. Nicolas Maduro a également achevé les annonces qui ont commencé il y a une semaine avec la nomination du député Freddy Bernal comme président d’un comité en charge de la restructuration de la police du Venezuela.

20 novembre – PÉROU Edwin Chota Valera, [photo] militant écologiste péruvien, avait demandé l’aide du gouvernement après avoir reçu des menaces de mort par les bûcherons illégaux qui pullulent dans la zone à proximité de son village, située au cœur de la jungle amazonienne. Malgré sa demande, Edwin Chota ainsi que  trois autres membres éminents de la communauté Ashaninka du Pérou ont été pris en embuscade et abattus dans un sentier sur le chemin d’une réunion avec des militants en provenance du Brésil, le pays voisin. La veuve d’Edwin Chota a voyagé pendant six jours en bateau pour se rendre à la capitale régionale et signaler les meurtres. La mort d’Edwin Chota est un rappel du prix que les militants locaux dans certaines des régions les plus reculées du monde paient pour défendre leurs communautés contre l’exploitation et l’industrialisation. Le Pérou occupe le quatrième rang dans le monde pour les meurtres de défenseurs de l’environnement.

20 novembre – MEXIQUE – Le jour où est célébré au Mexique le jour de la révolution, des réseaux sociaux (# 20NovMx) ont été invités à diverses manifestations pour réclamer justice pour les étudiants assassinés. Dans plusieurs pays, des marches et des rassemblements ont également eu lieu en signe de solidarité avec le Mexique. Dans la manifestation organisée dans la capitale par les étudiants de l’UNAM, la plus grande université en Amérique latine, la foule a paralysé pendant des heures le centre de la mégalopole. Des dizaines de milliers de Mexicains ont exigé du président Peña Nieto de mettre fin à la violence après la tragédie de l’école normale d’Iguala. Le Bureau du procureur général (PGR) a confirmé avoir transféré en prison onze jeunes accusés de participation à des émeutes lors de la grande manifestation de Mexico.

21 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Sur un territoire deux fois plus grand que l’Espagne, plus de cinq millions d’indigènes et paysans occupent au Mexique les terrains communaux, un système de propriétés rurales d’utilisation collective unique dans le monde où les Communautés ont un droit agricole sur leurs terres. Ils sont les « propriétaires » de cette énorme extension de terres où sont situées 70% des forêts du pays. Donc, si vous voulez sauver les forêts et gérer ces écosystèmes, pour les experts de la Banco Mundial, il est essentiel de travailler avec les communautés rurales et autochtones locales vivant sur des terrains communautaires et dépendant de l’énorme richesse naturelle des forêts pour leurs moyens de subsistance.

21 novembre – CHILI – Après trois années de recherche, le juge Mario Chariot a condamné deux anciens militaires chiliens pour avoir torturé et causé la mort en mars 1974 du général Alberto Bachelet Martínez, père de la présidente socialiste Michelle Bachelet. « Enfin la justice a été faite, ce n’est pas sur la vengeance« , a déclaré à une télévision la mère de la présidente, Ángela Jeria, 88 ans, qui depuis le début de la dictature en 1973 a joué un rôle actif dans la lutte pour les droits de l’homme et la restauration de la démocratie. La justice a établi qu’Edgar Cevallos Jones (82 ans) et Ramón Cáceres Jorquera (80 ans), deux colonels à la retraite de la Force aérienne du Chili (FACH) doivent accomplir une peine de prison ferme.

22 novembre – COLOMBIE – Un policier a été tué et quatre personnes on été blessées dans une attaque attribuée aux FARC à Gorgona, une île du Pacifique colombien. Dans la confrontation, les autorités accusent le Front 29 des FARC.

23 novembre – BRÉSIL – Le système est simple, diabolique et efficace: un accusé de corruption réduit sa peine s’il mentionne d’autres personnes impliquées, qui peuvent, à leur tour, faire valoir ce même traitement et ce jusqu’à l’infini. C’est la méthode utilisée par le juge brésilien Sergio Maure pour remonter la piste de la corruption qui traverse du haut vers le bas la plus grande entreprise publique d’Amérique latine, la compagnie pétrolière Petrobras, et qui secoue le pays. Cette corruption implique tous les secteurs d’activité de l’entreprise mais aussi le Parti des Travailleurs (PT), actuellement au pouvoir.

Guy MANSUY

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie