Actualités


Les faits de l’actualité du 7 au 12 juillet 2014

7 juillet – NICARAGUA – Une commission composée de représentants du gouvernement du Nicaragua et d’hommes d’affaires a approuvé le trajet du canal qui devrait relier les océans Pacifique et Atlantique et se poser en concurrent du canal de Panamá. Les travaux devraient débuter en décembre et se terminer en 2019, pour une mise en service l’année suivante de cette nouvelle voie navigable de 278 km. Le coût de l’opération est estimé à 40 milliards de dollars (29,4 milliards d’euros).

7 juillet – ARGENTINE – Le ministre de l’Economie Axel Kicillof négocie contre la montre avec le médiateur du juge de première instance à New York, à 23 jours d’une éventuelle suspension des paiements si ce pays ne paie pas en espèces 1 300 millions à un groupe de fonds vautours et d’autres créanciers qui ont rejeté les échanges de ces années. En sortant de la réunion avec le médiateur Daniel Pollack, un avocat de Wall Street, le Ministère de l’économie de l’Argentine a indiqué que le ministre a rappelé que la décision du juge est «inapplicable» pour son pays et a insisté sur une demande déjà rejetée.

7 juillet – BRESIL – L’alliance avec neuf partis de la Présidente du Brésil pour sa réélection va permettre à Dilma Rousseff, du Parti des Travailleurs (PT), d’avoir la moitié du temps de propagande à la radio et à la télévision grâce à des accords – parfois en échange de ministères ou de charges.C’est une pratique qui permet au système politique brésilien à travers la prolifération des organisations politiques qui sont nées avec un temps, de garantir le soi-disant « programme de publicité gratuite », pour utiliser ou régler des coalitions. Sur un ensemble de 25 minutes, la présidente a réussi à obtenir pour sa coalition, un temps d’environ 11 minutes et demie de propagande, le sénateur Aécio Neves, candidat du Parti de la social-démocratie brésilienne (PSDB) et le principal parti d’opposition, quatre minutes et demie etEduardo Campos, du Parti socialiste brésilien (PSB), environ deux minutes.

7 juillet – CHILI – Huit jours avant la date limite fixée au 15 juillet, en accord avec l’ensemble des dirigeants de toutes les forces politiques chiliennes, la présidente Michelle Bachelet a fait l’annonce à la télévision nationale qu’elle conteste la juridiction de La Haye sur la revendication maritime bolivienne d’avril 2013. Elle a réaffirmé la ligne fondamentale de la défense du Chili: il n’y a pas de questions en suspens avec la Bolivie et le traité de 1904, qui a définitivement fixé les frontières entre les deux pays , est pleinement en vigueur.

8 juillet – BOLIVIE –Le commandant de la police de Bolivie et les dirigeants des sous-officiers, sergents et officiers de police ont convenu de reprendre le dialogue à La Paz et de suspendre toutes les mesures de pression pour négocier la fusion d’un paiement extraordinaire, appelé prime de sécurité, avec leur salaire. En principe, les comités techniques doivent à La Paz, où sont arrivées des délégations de base de tout le pays.La délégation, comprenant une base de la police, est accompagnée par les épouses et les mères de membres de la police et , comme tout le monde, est à l’affût de l’évolution des négociations à La Paz.

8 juillet – CHILI – L’entreprise d’état chilienne Corporacion Nacional del Cobre de Chile (Codelco), le plus grand producteur de cuivre au monde, a annulé son contrat avec la société de construction espagnole Sacyr pour construire l’autoroute Maitenes-Confluencia qui donne accès à la plus grande mine souterraine au monde, El Teniente. La décision, selon la justification de la Codelco, est due à « une rupture de contrat sur la base des retards et des dépassements de coûts dans l’exécution du travail, lancé en décembre 2012 » et qui s’élevaient à plus de 120 millions d’euros.

8 juillet – BOLIVIE – La Bolivie rejette la décision du Chili de refuser la compétence de la Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye dans le procès intenté devant le tribunal pour un accès souverain à l’océan Pacifique, dont la Bolivie a été privée en 1879 après l’invasion des troupes chiliennes du territoire bolivien. Le gouvernement d’Evo Morales considère que l’accès souverain à l’Océan Pacifique est une demande inévitable et indéniable.

8 juillet – BRESIL – Pas moins de 80% des routes de l’État de São Paulo sont très risquées pour les conducteurs de deux et quatre roues et pour les piétons.Les données proviennent d’une nouvelle étude qui a analysé la moitié de plus de 8000 kilomètres de routes nationales dans le cadre d’un projet de la Banque mondiale pour améliorer la sécurité des routes de São Paulo, qui sont parmi les plus insécurisées du  pays. Un investissement de 1.140 millions de dollars – 0,19% du PIB de l’infrastructure de l’état pour la sécurité – pourrait empêcher près de 80.000 morts et de blessés graves en 20 ans, en réduisant l’actuel taux de 40%, selon l’étude de la Banque mondiale.

9 juillet – URUGUAY – La vente légale de cannabis en Uruguay ne sera pas mise en place avant 2015, a annoncé le président José Mujica, qui justifie ce retard par la volonté de  » bien faire les choses « .  » Si on veut faire n’importe quoi, c’est facile, comme le font les Etats-Unis « , a-t-il ajouté. En Uruguay, la production et la vente seront placées sous contrôle de l’État.

9 juillet – BRESIL – Après le match perdu contre l’Allemagne, plusieurs villes brésiliennes ont vécu des épisodes de violence. Au moins 15 autobus ont été incendiés à São Paulo et certains supporters ont été arrêtés dans des bagarres et des altercations. La police a renforcé sa présence la nuit pour éviter de nouveaux troubles.

10 juillet – MEXIQUE Andrés Manuel López Obrador (AMLO) a obtenu l’appui de l’Institut national des élections (INE) pour son projet politique, le Mouvement de régénération nationale (Morena). Ce courant créé par l’ex candidat du PRD à la présidence, la gauche mexicaine avant l’élection de 2012, a obtenu l’enregistrement officiel en tant que parti politique après 18 mois de bataille et une grande tournée de son président dans tout le pays. L’enregistrement permet au Morena de se présenter aux élections de 2015, où en plus de renouveler le Congrès fédéral, 17 organismes fédératifs choisiront 9 gouverneurs, 661 députés locaux et 1.015 conseils municipaux.

11 juillet – CUBA –  La première étape d’une tournée qui le mènera en Argentine et au Brésil – où il se rend au sixième sommet des BRICS (Brésil, Russie , Inde, Chine et Afrique du Sud) – , la visite officielle de Vladimir Poutine à Cuba tente un progressif rapprochement entre Moscou et La Havane et relance le rôle de l’île en tant que fer de lance dans l’Amérique latine. Avant la visite, Moscou a annulé 90 % de la dette cubaine à l’égard de l’Union soviétique. Le restant, soit 3,5 milliards de dollars (2,6 milliards d’euros), sera transformé en investissement dans la zone franche de Mariel.

11 juillet – URUGUAY – L’Uruguay n’a pas de pétrole ou de gaz et, jusqu’à récemment, la facture énergétique était un poids pour la productivité. L’introduction rapide des énergies renouvelables dans le tableau énergétique de l’Uruguay s’est  matérialisée récemment en quelque chose de tangible pour les citoyens: avec une baisse de la facture d’électricité. La révolution des énergies renouvelables fait que 84% de l’électricité du pays provient de sources alternatives.

11 juillet – COSTA RICA – Le président du pays, Luis Guillermo Solis du Partido Acción Ciudadana (PAC), a interdit que son nom soit indiqué sur les plaques des ouvrages publics.  » Il suffit de présenter la date de son ouverture, parce que l’ouvrage public est public, pas d’un gouvernement  » a-t-il déclaré.

11 juillet – ARGENTINE –La bataille juridique entre l’Argentine et les fonds vautours et d’autres créanciers minoritaires qui ont rejeté la restructuration de la dette de 2005 et 2010 se poursuit à New York. L’ancien juge espagnol Baltasar Garzón, conseiller juridique à la Chambre des députés en Argentine, s’est joint à une campagne contre les fonds vautours  en s’impliquant avec des artistes et des militants des organisations des droits de l’homme dans une vidéo d’appui au pays contre ses créanciers

12 juillet – NICARAGUA – Vladimir Poutine s’est rendu au Nicaragua pour une visite improvisée dans le cadre de sa tournée de l’Amérique latine pour consolider ses relations avec le président Daniel Ortega et signer des accords de coopération économique et militaire.

12 juillet – ARGENTINE –Les présidents de la Russie et de l’Argentine – Wladimir Poutine et Cristina  Fernandez [photo] – ont signé des accords de coopération dans les domaines de la communication, l’entraide judiciaire en matière pénale et la coopération dans l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. La présidente Cristina Fernández a souligné que son gouvernement a «un grand désir d’approfondir leurs relations avec la Russie», et a annoncé la signature des «accords nucléaires très importants» pour la production d’électricité.

Guy MANSUY

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie