Chili

Pinera et la junte militaire


Chili: le président Pinera condamne pour la première fois la junte militaire

C’est une première : le président chilien – de droite – Sebastian Piñera a reconnu la junte militaire responsable de violations des droits de l’homme. A l’approche de la commémoration du 40e anniversaire du coup d’Etat, à deux mois de l’élection présidentielle du 17 novembre, les déclarations se multiplient, les mea culpa aussi.

Suite sur RFI>>