Un nouveau livre d'Alice Pouyat

"Les Argentins"


Nouvelle parution aux Ateliers Henry Dougier avec « Les Argentins » d’Alice Pouyat

Les Ateliers Henry Doigier veulent « être aujourd’hui – comme hier, en 1975, quand ils ont créé Autrement et ses 30 collections – des passeurs d’idées et d’émotions, des créateurs de concepts et d’«outils» incitant au rêve et à l’action. L’un et l’autre, inséparables! Car notre démarche volontariste s’inscrit dans un regard impliqué, mais libre sur des sociétés en mutation accélérée, dans une ouverture permanente vers le haut et vers le large. Vers le haut, par l’originalité des angles, la force des écritures, la fiabilité des auteurs, la beauté des formes. Vers le large, par l’ampleur des focalisations, la diversité des sensibilités, la convergence du court et du long terme, la fusion de la mémoire et de l’imaginaire. Notre ambition : raconter, avec lucidité, simplicité et tendresse, la beauté et les fureurs du monde. Tout ce qui est susceptible de nous réveiller, de briser la glace en nous, de réenchanter nos vies ». Cette dernière parution sur L’Argentine témoigne de cette belle ligne éditoriale.

Photo : Atelier Henry Dougier – Site Alice Pouyat

Exubérants, chaleureux, parfois même jusqu’à l’excès, les Argentins sont des êtres passionnés et passionnants, profondément attachants. Cette nation constituée en majeure partie d’immigrés européens surprend par son histoire et son identité complexe : d’une région à l’autre d’un immense pays, les traditions et coutumes témoignent d’un métissage unique en Amérique latine. Entre la figure traditionnelle du « gaucho », le réveil des communautés indigènes déshéritées et les signes évidents d’un fort héritage italien, nombreux sont les éléments composant la « mosaïque » culturelle argentine.

Et pourtant… ces particularismes hérités à la fois du Vieux et du Nouveau Continent n’empêchent pas un fort sentiment d’union nationale : les Argentins se montrent souvent patriotes et même chauvins, mais brillent par leur humour et leur sens de l’autodérision. L’Argentine est donc un immense paradoxe. Sa société est pleine d’ambivalences : pays du tango, d’infinies richesses naturelles, de la psychanalyse, de Che Guevara, du football, d’érudition littéraire, mais aussi d’incessantes crises économiques, l’Argentine est un paysage de grandeurs et décadences, une nation en éternelle réinvention.

Alice Pouyat voyage en Amérique latine depuis une dizaine d’années et s’est installée en Argentine en 2011. Journaliste indépendante, elle collabore notamment avec Le Figaro et de nombreux médias francophones, presse écrite, radio et télévisions.

Les Argentins par Alice Pouyat, Le Seuil. 144 pages. 12 €. En librairie le 19 janvier 2017. SITE
 
 

Articles par mois

Articles par catégorie