Un espoir de statuette aux Oscars 2016

Amérique latine et Oscars


L’Amérique latine est dans la course aux oscars 2017

L’Académie des arts et des sciences cinématographiques a rendu publique la liste des films candidats à la nomination pour les meilleurs films de langue étrangère, lors de la prochaine cérémonie des oscars en février 2017. L’Amérique latine est l’un des continents les plus représentés, avec treize films.    

Les  nominations et les récompenses à ce concours « sont un honneur et un privilège et sont extrêmement importantes en terme de diffusion », bien que nous ne soyons  pas nécessairement représentatifs de ce qui se produit dans le cinéma à travers le monde, a déclaré à Sputnik le critique de films  Guilherme de Alencar Pinto. En dehors du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Salvador et du Paraguay, tous les pays présenteront un film pour entrer dans la liste préliminaire de 85 films, dont seulement cinq resteront dans la course finale pour recevoir le prix. Selon le critique, « les oscars ne sont en rien le miroir de la production cinématographique mondiale ». Mais la nomination est comme une plateforme mondiale pour l’industrie cinématographique des pays, en permettant une meilleure possibilité de visibilité et de distribution.

Bien que les nominations latino-américaines aient été nombreuses, jusqu’à présent seule l’Argentine a obtenu l’oscar du meilleur film en langue étrangère. Et ceci à deux reprises : en 1985 avec L’histoire officielle de Luis Puenzo et, en 2009, avec Dans ses yeux de Juan José Campanella. L’Espagne a remporté quatre fois la statuette pour des films en castillan : en 1982 avec Volver a empezar de José Luis Garci ; en 1993 avec  Belle Époque de Fernando Trueba ; en 1999 avec Tout sur ma mère, de Pedro Almodóvar et en 2004 avec Mar adentro de Alejandro Amenábar. Et le dernier film d’Almodóvar, Julieta, sera le candidat pour l’Espagne cette année.

Nombreux sont ceux qui espèrent que le film qui représentera le Brésil soit Aquarius, de Kleber Mendonça Filho, qui fait un succès depuis sa sortie au Festival de Cannes de mai 2016, bien qu’il n’ait pas intégré la liste des 85. Sur le tapis rouge, l’équipe du film avait manifesté contre le processus de destitution initié contre la présidente d’alors, Dilma Rousseff, qui s’est terminé par sa destitution effective en août. Ils exhibaient des pancartes qui dénonçaient la situation politique au Brésil. Un des membres de la commission de sélection brésilienne, le critique Marcos Petrucelli, s’était déclaré ouvertement contre le film après cette contestation, sur les réseaux sociaux. « Il est tout à fait possible que la décision de la commission soit pleinement conforme à la réalité politique du Brésil. C’est-à-dire qu’elle  est cohérente et attendue« , a déclaré le réalisateur d’Aquarius sur son compte Facebook, quand il a appris que son film avait été écarté.

La liste des films latino-américains pour les oscars :

Argentine : El ciudadano ilustre, de Mariano Cohn et Gastón Duprat ; Bolivie : Carga Sellada, de Julia Vargas Weise ; Brésil : Pequeno Segredo, de David Schurmann ; Chili : Neruda, de Pablo Larraín ; Colombie : Alias María, de José Luis Rugeles ; Costa Rica : Entonces Nosotros, de Hernán Jiménez ; Cuba : El acompañante, de Pavel Giroud ; Équateur : Sin muertos no hay carnaval, de Sebastián Cordero ; Mexique : Desierto, de Jonás Cuarón ; Panama : Salsipuedes, de Ricardo Aguilar Navarro et Manolito Rodríguez ;  Pérou : Videofilia, de Juan Daniel F. Molero ; Uruguay: Migas de Pan, de Manane Rodríguez ; Venezuela : Desde allá, de Lorenzo Vigas.

D’après Sputnik Mundo
Traduit par Catherine Traullé

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie