TROiS EVENEMENTS A NE PAS MANQUER

Coup de Flash de la semaine


Cinéma pour des enfants, des poètes chiliens et entre boleros et harpes…

À la Cinémathèque de Paris,
place aux courts métrages d’animation du Chili

En partenariat avec les festivals L’Enfant et le 7e art  en Seine-et-Marne et Ojo de Pescado au Chili, La Cinémathèque présente le mercredi 8 juin à 15 h un programme inédit de courts métrages d’animation chiliens. Des films d’animation qui nous soufflent des secrets à l’oreille. Une belle façon de partir en voyage et de découvrir quelques histoires venues du Chili. Détails du programme : Eulogio de l’École d’Animation Digitale de l’Université Mayor – 2013 (6 mn), La Fille de vent (La Niña de viento) de Nicolás Lara – 2010 (15 mn) ; Histoire d’un ours (Historia de un oso) de Gabriel Osorio – 2014 (9 mn) qui a gagné cette année un Oscar ; Les Trois pêcheurs (Los Tres pescadores) de Nicolás Lara – 2011(13 mn). Suivre sur SITE

Trois poètes chiliens
de visite en France

Les poètes chiliens Yeny Díaz Wenten, Juan Cristóbal Romero et Andrés Morales seront en tournée littéraire en France du 2 au 13 juin. Ils sont présents en France grâce au soutien de la Direction des Affaires Culturelles du Ministère des Affaires étrangères chilien et de l’ambassade du Chili en France. Juan Cristóbal Romero a publié plusieurs livres de poèmes et son travail a aussi été présenté dans différentes anthologies sur la poésie nationale. Il a reçu la bourse de création littéraire Pablo Neruda (2013), le Prix de l’Académie chilienne (2013) et le Prix de la Mairie de Santiago (2009). Yeny Díaz a publié son premier livre de poésie, Exhumación, en 2010. Son travail a été présenté dans plusieurs anthologies de poésies nationales. Sa production a été l’objet de présentations dans différentes rencontres poétiques, notamment le VIII Festival International de Poésie de El Salvador, en 2009. Andrés Morales a publié vingt livres de poésie, certains d’entre eux traduits en treize langues et publiés dans de nombreux recueils sur la poésie chilienne. Sa production a été l’objet de prestigieux prix littéraires au Chili et à l’étranger : Prix Manantial de l’Université du Chili (1980), Prix national de poésie Pablo Neruda (2001), Prix du concours La Porte des poètes, France (2007), parmi d’autres. Il est l’actuel directeur de l’atelier sur la poésie et la littérature espagnole classique et contemporaine et sur la Poésie chilienne à l’Université du Chili. Ils seront dans la région lyonnaise, à Grenoble, Clermont Ferrand et Paris. SITE.

Boleros et harpes à la Casa de Mexico
de la Cité  universitaire internationale de Paris

Ce samedi 4 juin, dans le cadre de la semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes en France, double concert. D’abord, Bolero avec Diana Baroni – chant et flûte en sol et Ewerton Oliveira au piano pour un concert de bolero. À partir de la deuxième moitié des années 1920, se développent les boléros cubains et mexicains qui feront fureur auprès du public. Bésame Mucho constitue l’un des plus emblématiques de cette période. Ces chansons se caractérisent par leur sujet commun : une histoire d’amour qu’elle soit au stade de la séduction, de l’admiration, de la passion, de la déception, de la haine ou de la solitude. En deuxième partie, Ysando trio. Après une première partie de carrière passée en solo à subjuguer les scènes internationales, Ismael Ledesma, le renommé harpiste, s’unit artistiquement en 2014 à Orlando Rojas, guitariste, et à Andrea Gonzales, violoniste. Depuis, le trio développe son répertoire, puisant dans ses racines paraguayennes, pour délivrer une musique authentique. Projet aux sonorités mélodieuses et entraînantes, Ysando représente l’union de ces trois âmes paraguayennes mues par le désir de créer leur propre univers musical inspiré des musiques traditionnelles latino-américaines. SITE.

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie