LE CHRONOS

Semaine du 28 juin au 5 juillet


Le fait majeur de la semaine : manifestations en Équateur contre Rafael Correa

28 juin – VENEZUELA – Le président Nicolás Maduro a annoncé qui le gouvernement de l’Iran lui prêtera 500 millions de dollars. Cette somme d’argent fait partie d’un accord plus vaste entre les deux pays qui inclut aussi des engagements dans le secteur automobile, sanitaire et technologique.

29 juin – CHILI – Les habitants de l’Île de Pâques ou Rapa Nui demandent davantage de protection pour les territoires indigènes et revendiquent auprès du gouvernement chilien des mesures pour réglementer la migration et gérer leur patrimoine ancestral. Diverses protestations et manifestations ont obtenu quelques résultats importants avec les précédents gouvernements de Michelle Bachelet et du conservateur Sebastián Piñera, par exemple la modification constitutionnelle de 2007 pour reconnaître l’Île de Pâques et l’Archipel Juan Fernández comme territoires spéciaux à l’intérieur du Chili. Depuis lors, “personne, aucun agent d’aucun gouvernement au pouvoir n’a rien fait pour réglementer le territoire”, laisse échapper le maire de l’île Rapa Nui Pedro Edmunds, qui est à la tête de la municipalité depuis 1994.

29 juin – MEXIQUE – Le Secrétaire de la Défense du Mexique, le général Salvador Cienfuegos, a critiqué la réforme approuvée en 2014 par le Congrès qui exige que les militaires soient soumis à la justice civile dans les affaires où des soldats ont commis des actions irrégulières affectant les civils. Le secrétaire à la Défense a exprimé son opinion sur la réforme juridique à la suite d’une série de questions sur le cas Tlatlaya où un tribunal civil doit juger si la mort de 22 criminels présumés en 2014 lors d’une opération militaire était en réalité des exécutions sommaires. La commission nationale des droits de l’homme a déclaré qu’il y a des indices selon lesquels au moins 12 de ces décès ont été des exécutions de sang-froid, pas au combat. Et le Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies a fait une déclaration renouvelant son appel à la justice dans l’affaire et a appelé les autorités mexicaines à étendre leurs enquêtes à toute autorité civile ou militaire ayant pu être impliquée.

29 juin – PUERTO RICO – La dette de Puerto Rico est impayable. La reconnaissance par le gouverneur de Porto Rico, Alejandro García Padilla, des comptes dans le rouge de l’île dans une interview au The New York Times a désactivé les alarmes dans tous les États-Unis. L’île cherche à restructurer une dette de plus de 72 000 millions mais la Maison Blanche exclut un plan de sauvetage fédéral.

29 juin – MEXIQUE – Le groupe d’experts de la Commission interaméricaine de droits de l’homme (CIDH) qui fait des recherches sur le massacre des 43 étudiants mexicains a rendu public un communiqué dans lequel il révèle certains obstacles. Les enquêteurs se plaignent que trois mois après avoir fait la demande ils n’ont pas encore reçu l’autorisation d’interviewer les militaires du bataillon 27 de d’Iguala, la ville où s’est produit le massacre. Les familles croient qu’ils sont en rapport d’une manière active ou passive avec les policiers corrompus et tueurs à gages du cartel local. Face à ces soupçons, le Groupe interdisciplinaire d’experts indépendants (GIEI) avait demandé à interroger également les soldats. Le GIEI considère que le retard de la réponse du gouvernement “limite les efforts d’avancer dans la recherche des faits. Le nouveau procureur de la République, Arely Gómez se réunira prochainement avec les familles des 43.

29 juin – COLOMBIE – Le gouvernement colombien et les FARC ont commencé le processus humanitaire d’éradication des mines antipersonnel et entameront à El Orejón, une petite ville du département d’Antioquia, un projet pilote, résultat des accords conclus à la table de négociations de La Havane. Ce projet permettra un travail conjoint de l’Armée et des FARC. Environ 50 personnes se rendront à El Orejón : 40 membres de l’armée, trois délégués des FARC, un du gouvernement et un de l’ONG Acción Popular Noruega, un pays garant dans les négociations, qui supervisera le projet.

30 juin – BRÉSIL – Lors d’une visite à Washington de la présidente Dilma Rousseff, celle-ci et le président Barack Obama ont convenu de rechercher un accord ambitieux sur le climat. Les deux puissances ont signé une série d’accords allant du secteur de la défense à l’éducation, en passant par un autre qui prévoit de promouvoir le commerce en éliminant les lourdeurs administratives, ou d’un autre pour accélérer l’obtention de visas pour les Brésiliens qui voyagent fréquemment aux États-Unis.

30 juin – MEXIQUE – Avec une semaine de retard, le gouvernement mexicain s’est mis en conformité avec le calendrier prévu pour les tests que doivent nécessairement passer les enseignants afin d’être en accord avec la réforme de l’éducation dans les deux États de Oaxaca et Michoacán. Une forte opposition d’une partie de la communauté enseignante de ces deux États, plus précisément, la Coordination Nationale des Travailleurs de l’Éducation (CNTE) –une division du syndicat des enseignants– a réussi pendant des mois à tenir une grève contre le gouvernement.

1er juillet – CUBA – L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a reconnu Cuba comme le premier pays à éliminer la transmission mère-enfant du VIH et de la syphilis congénitale également. Chaque année, environ 1,4 million de femmes vivant avec le VIH deviennent enceintes et, si elles ne sont pas traitées, le risque que leur bébé soit infecté pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement est compris entre 15 et 45%.

1er juillet – CUBA – Les États-Unis et Cuba ont conclu un accord pour “rétablir des relations diplomatiques et rouvrir leurs ambassades. L’étape la plus symbolique dans le processus de normalisation a commencé il y a un peu plus de six mois. Le 20 Juillet, les États-Unis et Cuba ouvriront leurs ambassades à La Havane et Washington, respectivement. Le secrétaire d’État, John Kerry, va hisser fièrement notre drapeau [sur l’île], a déclaré Obama. Le pays a fermé sa délégation américaine sur l’île il y a 54 ans. Cuba a souligné son intention de développer des relations amicales et de coopération, tout en faisant observer : “Il ne peut y avoir de relations normales entre Cuba et les États-Unis tant qu’on maintiendra le blocus (…) qui est l’obstacle principal au développement de notre économie, il constitue une violation du Droit international et affecte les intérêts de tous les pays, y compris ceux des Etats-Unis”, insiste le message officiel cubain.

1er juillet –COLOMBIE –Le processus de paix en Colombie traverse l’un de ses moments les plus critiques. Alors qu’à La Havane, où le gouvernement et les FARC négocient actuellement comment les victimes seront indemnisées, le progrès est négligeable, le soutien de la population colombienne à une solution négociée au conflit, qui dure de plus de 50 ans, est en baisse. Pour la première fois depuis 2012, lorsque le processus a commencé, les Colombiens sont plus en faveur d’une solution militaire (46%) que d’un accord avec la guérilla (45%), selon les données d’un sondage Gallup.

1er juillet – MEXIQUE – Felipe VI et la reine d’Espagne ont mis fin à leur visite d’État au Mexique. Après trois jours de voyage, le couple royal a choisi de faire ses adieux à la ville de Zacatecas. La route, éminemment culturelle, a donné une note décontractée à des journées intenses, pendant lesquelles le roi a souligné la coopération dans deux domaines stratégiques: l’économie et la culture.

1er juillet – MEXIQUE – Les prix des aliments préparés à partir de maintenant devront inclure 16% de TVA au Mexique. Le gouvernement mexicain a établi cette taxe pour 28 produits vendus dans les épiceries. La liste comprend les sandwiches, les hot-dogs, les hamburgers, jusqu’aux baguettes et aux pâtés. La mesure prendra effet un an et demi après la mise en œuvre d’une taxe spéciale pour les aliments riches en calories pour lutter contre l’obésité.

1er juillet – VENEZUELA – Lilian Tintori, épouse du dirigeant de l’opposition Leopoldo López de l’Union populaire et Mizty Capriles, celle d’Antonio Ledezma le maire de Caracas, ont demandé à Madrid que l’Organisation des États américains (OEA), l’UNASUR et l’UE envoient des observateurs aux élections législatives qui se tiendront au Venezuela le 6 décembre, une demande qui rejoint le président espagnol Felipe González. L’ex-président du gouvernement espagnol a déclaré que 99% des électeurs n’ont aucune idée de ce qui se passe au Venezuela.

2 juillet – MEXIQUE – Seulement six sénateurs sur 127 et huit députés sur 504, c’est-à-dire, seulement 2,2% des législateurs ont montré leur déclaration patrimoniale, fiscale et de biens. Et aucun n’a révélé comment il a financé sa campagne, selon la plate-forme Atlas Político, un outil conçu pour surveiller la performance des politiciens lancés en mai de cette année. Sur une échelle de 0 à 5, le sénateur Sonoran Joel Ayala Almeida du PRI a la note la plus basse (0,03) et parmi les députés le pire est Hugo Jarquín du PRD (0,01). Aucun législateur fédéral n’a eu plus de quatre points.

1er juillet – ARGENTINE – Le gouvernement des États-Unis a lancé le processus pour rouvrir son marché à la viande bovine en provenance d’Argentine, après 14 ans d’interdiction. Le président Barack Obama a accepté une décision de l’OMC contre cette mesure envers ce pays d’Amérique du Sud. En 2001, quand la fièvre aphteuse a été détectée chez les bovins en Argentine, les États-Unis et l’Union européenne en avaient interdit l’accès. L’année suivante, l’UE a de nouveau commencé à autoriser l’entrée de viande d’Argentine.

1er juillet – ÉQUATEUR – Le président Rafael Correa fait face à la quatrième semaine de protestations et de marches des citoyens [photo] convoquées pour rejeter des projets de loi sur les droits de succession et la plus-value extraordinaire de la vente de propriétés. Ces actes sont soutenus par des politiciens d’opposition comme Jaime Nebot, maire de Guayaquil, ou l’ex-candidat présidentiel Guillermo Lasso. Pour calmer les esprits, le retrait temporaire des projets de loi n’a pas été suffisant, ni l’appel au dialogue national. L’opposition veut maintenant la démission du président. Rafael Correa a déclaré que l’Équateur est confronté à une sorte de coup d’État.

2 juillet – BOLIVIE – En prévision de son arrivée en Bolivie, le pape François a demandé à avoir des feuilles de coca sèches préparées à mâcher quand il arrivera à l’aéroport de El Alto, à 4000 mètres d’altitude. La Bolivie est le deuxième arrêt du voyage que l’Argentin Jorge Mario Bergoglio fera en Équateur, en Bolivie et au Paraguay, au cours duquel il rencontrera les présidents Rafael Correa, Evo Morales et Horacio Cortés.

2 juillet – COLOMBIE – Au moins huit personnes ont été blessées lors de l’explosion de deux colis piégés à l’intérieur d’un bâtiment de Porvenir, un gestionnaire d’un fonds de pension dans le nord de Bogotá, dans un quartier d’affaires. Quatre des blessés ont dû être transportés à l’hôpital, mais leur état n’est pas grave. Les autorités n’ont exclu aucune hypothèse sur l’auteur des attaques contre le siège de la caisse de retraite de Colombie. Le Premier ministre, Juan Manuel Santos, a avancé son retour à Bogotá en provenance du Pérou, où il a participé à l’ouverture du sommet de l’Alliance du Pacifique.

2 juillet – MEXIQUE – Il y a un an, l’Indice Mondial de la Paix (IPG) a placé le Mexique dans la position 138 sur 162 pays. Aujourd’hui il est le 144e le plus violent dans le monde, dit le rapport, et aurait devancé, entre autres, l’Inde, le Venezuela, les Philippines, le Tchad et le Rwanda. Les chiffres ne laissent pas de place à l’optimisme: le taux d’impunité dans des homicides s’est aggravé dans 24 des 32 États du pays durant la dernière année, pour atteindre 89% dans Guerrero, Morelos et Chihuahua. L’IPG, élaboré par l’Institut pour l’Économie et la Paix, est le principal indicateur de la paix mondiale. L’étude mesure les conflits internes et internationaux actuels, la sécurité et la protection dans la société, et la militarisation dans 162 pays.

2 juillet – BRÉSIL – La proposition d’abaisser l’âge de la responsabilité pénale à 16 ans pour les crimes au Brésil était en cours depuis 1993, mais 24 heures ont suffi pour gagner la bataille la plus importante. La Chambre des députés a approuvé en première instance un amendement controversé : Propuesta de Enmienda Constitucional (PEC) qui réduit de 18 à 16 ans la responsabilité pénale pour les auteurs de crimes graves tels que l’homicide et le viol. 87% des Brésiliens sont en faveur de l’abaissement de l’âge de la responsabilité pénale.

2 juillet – COLOMBIE – Selon un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), la culture de la coca et de la production potentielle de cocaïne en Colombie a augmenté en 2014. La première a augmenté de 44 %, puisqu’elle est passée de 48 000 hectares en 2013 à 69 000 hectares l’année dernière, tandis que la production d’un alcaloïde est passée de 290 tonnes à 442, ce qui signifie une augmentation de 52 %.

3 juillet – COLOMBIE – Le comité médical avec le soutien de l’Association colombienne de radio-oncologie et du Ministère de la Santé, a approuvé la demande d’Ovidio González Correa atteint d’un cancer du visage – sa douleur, intense, ne cessait jamais ; alors qu’il pesait 81 kilos il n’en faisait plus que 48 – pour mourir dans la dignité en Colombie. Le pays a approuvé la première mort légale par euthanasie.

3 juillet – VENEZUELA – Le nouveau secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), l’Uruguayen Luis Almagro, se rendra au Venezuela pour finaliser son offre d’envoyer une mission d’observation électorale pour les élections parlementaires du 6 décembre. Pour ce faire, a-t-il dit, il se réunira avec la présidente du Conseil national électoral (CNE) du Venezuela, Tibisay Lucena et d’autres personnalités politiques non spécifiées. Ce sera la première visite d’un Secrétaire général de l’OEA à Caracas en près d’une décennie.

3 juillet – MEXIQUE – L’assassinat de deux journalistes à Veracruz et à Oaxaca secoue le Mexique. Il s’agit de Filadelfo Sánchez Sarmiento et de Juan Mendoza Delgado. Le premier, les meurtriers l’ont attendu à la sortie de la rédaction, l’autre a été kidnappé dans sa voiture. Ces décès, survenus en moins d’une semaine et dans deux États marqués par de nombreux crimes contre la liberté d’expression, mettent à nouveau le Mexique face au miroir de l’insécurité terrible dont souffrent les journalistes. Filadelfo Sánchez Sarmiento dirigeait la station de radio La Favorita, dans la municipalité de Miahuatlán, à Oaxaca. Le journaliste Juan Mendoza Delgado dirigeait un modeste bureau d’informations locales appelé Escribiendo la verdad.

5 juillet – PARAGUAY – En Guarani, le mot “tekoha” signifie l’endroit où nous sommes ce que nous sommes. Précisément pour les autochtones, la terre est non seulement l’endroit où nous sommes, mais également où ils se développent et où les coutumes sont préservées. Cette idée a incité plusieurs communautés dans les domaines de San Pedro et Caaguazú, d’établir des titres de propriété foncière comme priorité pour le développement. Le défi n’est pas des moindres. Le Paraguay détient la propriété la plus inégale en Amérique latine: 2 % des exploitations agricoles possède 89% des terres utilisées à cette fin. Donc, avec le soutien du Ministère de l’Agriculture et du Bétail à travers le projet de développement rural durable, avec l’assistance technique et financière de la Banque mondiale, 40% des communautés ont réussi à obtenir leurs terres. Maintenant, les précieuses ressources naturelles qui abritent les plus de 6 000 hectares appelés terre rouge, sont entretenues et utilisées par les communautés locales.

5 juillet – ÉQUATEUR – A peine atterri à l’aéroport de Quito, le pape François a proposé au président Rafael Correa, l’engagement et la collaboration de l’Église catholique pour “les réalisations en progrès et en développement qui sont réalisées pour assurer un avenir meilleur”. Le souverain pontife, qui, dans les huit prochains jours se rendra en Équateur, en Bolivie et au Paraguay, a demandé à Rafael Correa de porter “une attention particulière” à ses frères les plus faibles”. “Les pauvres représentent la dette qu’a encore toute l’Amérique latine”, a-t-il dit.

Guy MANSUY

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie