VENEZUELA

Alberto Barrera Tyszka


Né à Caracas (Venezuela) en 1960, Alberto Barrera Tyszka effectua des études de lettres. Il est désormais professeur à l’Université Centrale du Venezuela. Écrivain, scénariste et journaliste, il a publié aussi bien des poèmes, récits et romans que des articles pour des journaux comme El Nacional, Letras Libres, El País, ou Etiqueta Negra. Il est également l’auteur d’une biographie sur Hugo Cáavez. La Maladie, son premier roman traduit en français a obtenu en 2006 le prestigieux prix Herralde, décerné en Espagne par les éditions Anagrama.

Photo de C. Hélie

[toggle title= »La Maladie »]

Alberto Barrera Tyszka aborde avec justesse une question de tous les jours mais dont on ne parle pourtant que rarement. Andrès Miranda, médecin à Caracas, apprend que son père est atteint d’un cancer et n’ose le lui annoncer. Il préfère lui proposer un voyage dans les Caraïbes afin de trouver le moment propice pour lui parler en toute franchise. Préoccupé par la situation, Andrès Miranda demande à sa secrétaire de ne plus lui transmettre les messages que lui envoie l’un de ses patients, Ernesto Durán, dont il considère la maladie d’ordre seulement psychologique. Il ignore qu’il existe entre eux un lien secret. Une situation explosive en découle. La Maladie, par la finesse des situations relatées, par la subtilité des analyses psychologiques auxquelles se livre l’auteur, ne cesse d’interroger le lecteur et de le placer au centre d’un univers, celui de la maladie, des délicats rapports sociaux et familiaux. Alberto Barrera Tyszka aborde avec tact et talent le problème de la vérité que l’on doit en face de ceux qui la réclament. » Max Alhau sur Revue-texture.fr

[/toggle]

[toggle title= »Bibliographie »]

En français :

La Maladie de Alberto Barrera Tyszka, traduit de l’espagnol (Venezuela) par Vincent Raynaud, éd. Gallimard, Collection Du monde entier, 192 p., 20,20€.

En espagnol :

La enfermedad de Alberto Barrera Tyszka, éd. Anagrama, colección Narrativas hispánicas, 176 p.

Crimenes de Alberto Barrera Tyszka, éd. Anagrama, colección Narrativas hispánicas, 168 p.

Rating de Alberto Barrera Tyszka, éd. Anagrama, colección Narrativas hispánicas, 264 p.

Ed. Gallimard  – Editions Anagrama

[/toggle]

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie