Arte TV

Un thriller social brésilien


Aquarius, un film brésilien de Kleber Mendonça Filho sur Arte le mercredi 27 février

Après Les bruits de Recife, son très remarqué premier long métrage, Kleber Mendonça Filho poursuit sa radiographie lucide d’un Brésil livré à un capitalisme sauvage au travers d’un puissant portrait de femme, doublé d’une critique acerbe du capitalisme sauvage au Brésil. Aquarius retrace le combat d’une sexagénaire face à des ogres de l’immobilier à Recife. À voir sur Arte le mercredi 27 février à 20h55.

Photo : Aquarius

Clara, la soixantaine, ex-critique musicale issue de la bourgeoisie de Recife, habite un immeuble singulier des années 1940, l’«Aquarius», sur la très chic avenue Boa Viagem, face à l’océan. Un promoteur vorace a racheté tous les appartements de la résidence pour y édifier un complexe de luxe. Mais en dépit des pressions, Clara refuse de vendre le sien. Elle s’engage alors dans un combat solitaire contre la société immobilière, qui multiplie intimidations et harcèlement.

Résistance

Après Les bruits de Recife, son très remarqué premier long métrage (également diffusé le 27 février) où le réalisateur s’intéressait à la vie en société au Brésil, à partir du sentiment d’insécurité qui a envahi un quartier résidentiel surveillé par une milice privée, Kleber Mendonça Filho poursuit son analyse du Brésil contemporain au travers d’un solaire portrait de femme à l’esprit libertaire.

Porté par une sourde mélancolie et une bande-son suave, le film accompagne la lutte fière de cette intellectuelle contre le jeune loup qui convoite le sanctuaire de son histoire, empreint de ses batailles intimes –un cancer du sein, la perte de l’être aimé– comme de sa flamboyante carrière passée. Avec une superbe ténacité, l’héroïne –magnifiquement interprétée par Sonia Braga, actrice phare des années 1980– résiste aux temps qui changent comme aux dérives du capitalisme sauvage, non sans se débattre dans des doutes existentiels.

Au travers de son combat, Aquariuslivre en filigrane une subtile critique de la société brésilienne contemporaine : de l’urbanisation frénétique du littoral aux prégnants rapports de classes et à la corruption des élites. Une œuvre vibrante où Kleber Mendonça Filho exprime une fois encore toute sa virtuosité.

Le film Aquarius a reçu le prix du jury du festival de Cannes et d’interprétation féminine pour Sonia Braga, ainsi que l’Abrazo du meilleur film au festival Biarritz Amérique latine en 2016. Disponible sur le site d’Arte jusqu’au 5 mars prochain.

D’après Arte

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie