Arte - Documentaire

Avec Marco Enríquez-Ominami


Amérique latine, l’année de tous les dangers, un documentaire diffusé sur Arte

Pourquoi la gauche subit-elle aujourd’hui des revers retentissants en Amérique latine ? Marco Enríquez-Ominami, candidat socialiste malheureux à la présidentielle chilienne en 2017, interroge le Bolivien Evo Morales, le Vénézuélien Nicolás Maduro, l’Équatorien Rafael Correa, l’Uruguayen José Mujica et la Brésilienne Dilma Rousseff, dans un documentaire de 52 minutes réalisé par Rodrigo Vazquez, diffusé sur Arte le 19 février à 23 H 45.

Photo : Amérique latine, l’année de tous les dangers

Défaite cinglante au Venezuela, virage à droite en Argentine, à l’extrême droite au Brésil, manifestations d’opposition en Équateur, fin de règne à Cuba… : après une vague de succès fulgurants en Amérique latine, à l’aube du XXIe siècle, la gauche est à la peine et subit aujourd’hui des revers retentissants. Comment comprendre les difficultés qui l’accablent ?

Candidat malheureux à l’élection présidentielle chilienne de 2017, Marco Enríquez-Ominami, héritier spirituel de ce courant progressiste, interroge ce bilan trouble et controversé. En allant à la rencontre de ses aînés, amis, modèles ou mentors –le Bolivien Evo Morales, le Vénézuélien Nicolás Maduro, l’Équatorien Rafael Correa, l’Uruguayen José Mujica, la Brésilienne Dilma Rousseff…–, parviendra-t-il à tirer les leçons de l’histoire ?

Au tournant du XXIe siècle, l’Amérique latine a connu un extraordinaire cycle de croissance économique et de développement social. Ce mouvement massif a radicalement changé le paysage et donné lieu à l’instauration d’une culture démocratique durable, à la mise en place d’États de droit, à une redistribution des richesses qui a fait reculer de manière impressionnante la pauvreté, à l’émergence de nouveaux leaders politiques.

Mais, depuis quelques années, cette ère glorieuse a cédé la place à une période de grande instabilité. Depuis 2016, les politiques de ces dirigeants sont remises en question par les citoyens mêmes qui les avaient portés au pouvoir ; le gong marquant la fin des politiques de gauche de l’Amérique latine a sonné.

La crise politique dans laquelle se sont englués plusieurs pays montre que les politiques hier opérantes ne sont plus adaptées aux défis qui s’annoncent. Comment éloigner les démons de la dictature ? Comment enrayer durablement la misère et les inégalités si profondément ancrées dans cette région ? Un tour d’horizon géopolitique qui questionne le passé pour mieux appréhender l’avenir.

D’après ARTE

Si vous manquez la diffusion en direct de ce documentaire Amérique latine, l’année de tous les dangers, vous pouvez le revoir gratuitement dans son intégralité sur le site d’Arte jusqu’au 19 avril 2019.

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter depuis le 11 mars

Articles par mois

Articles par catégorie