Un été en musique

Aux rythmes latino-américains


Il y a l’Opéra et… l’Opéra Underground de Lyon et son Péristyle. À découvrir cet été !

L’Opéra Underground, nouveau projet de l’Opéra, propose des musiques de tous bords, à l’Amphi et dans la Grande Salle, ainsi que des concerts gratuits sur la terrasse des Muses (afterwork, DJ set, soirées vinyles) et au Péristyle. Cet été, le café-jazz du Péristyle change de nom et devient le « Festival du Péristyle », orchestré par son nouveau directeur Olivier Conan.

Photo : Ceferina Banquez – Festival Péristyle

Olivier Conan a repris les rênes de l’Amphi Opéra de Lyon fin 2017, suite au départ de François Postaire. Le nouveau directeur de l’Amphi a passé 33 ans à New-York. Musicien membre du groupe Chicha Libre, créateur d’un club de musique, le Barbès, et d’un label, Barbès Records à Brooklyn, il est arrivé en septembre 2017 à l’Opéra pour préparer la programmation de l’Amphi et du Péristyle. Il aime dire que «les styles (de musique) ne sont plus définissables». Il souhaite faire découvrir de nouvelles musiques du monde, ainsi qu’une nouvelle génération de musiciens, qui ont puisé dans les musiques traditionnelles et en ont fait des choses très personnelles.

Le festival du Péristyle déclinera ainsi 75 concerts gratuits pour voyager au rythme des traditions musicales et du jazz du monde entier. Ces concerts auront lieu tous les soirs, du 7 juin au 1er septembre, à 19h, 20h15 et 22h. Entrée libre, sans réservation. La programmation contera de nombreux artistes régionaux, en résonance avec Jazz à Vienne et le Centre des musiques traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA), et également des invités du monde entier. Du jazz new-yorkais, lyonnais, manouche, le Rebetiko des Balkans, le chaâbi marocain et algérien, des mélanges hip-hop, de la musique éthiopienne, de la Réunion, afro-funk, de nombreuses musiques traditionnelles seront représentées, agrémentées de sons nouveaux et personnels.

Et comme Olivier Conan est passionné par la musique d’Amérique latine depuis toujours, une vaste programmation latino sera également proposée. Maa Ngala, du 7 au 9 juin : rencontre entre les musiciens Vénézuéliens de la Gallera Social Club et le griot Sénégalais Ablaye CissokoFree Cages, du 18 au 20 juin : Jaime Salazar, musicien colombien, sera accompagné des pianistes Yannick Lestra et Leonardo MontanaTrio Corrente, du 5 au 7 juillet : trio de référence du jazz instrumental au Brésil. Ceferina Banquez, du 9 au 11 juillet : la «nouvelle» reine du Bullerengue, musique de la côte caraïbe colombienne. C4 trio, du 30 juillet au 1er août : trio vénézuélien qui se produira pour la première fois en France. Il présentera un mélange de música llanera, musique traditionnelle des plaines, associée au jazz, à la musique classique et à toutes les musiques contemporaines. Ladama, du 6 au 8 août : ces 4 femmes venant du Brésil, du Venezuela, de la Colombie et des États-Unis présenteront leur nuevo folk panaméricain. Carina Salvado, du 16 au 18 août : française d’origine, elle proposera des compositions originales de fado moderne. Joao Selva, du 27 au 29 août : il explorera l’univers tropical brésilien des années 1970 mêlant samba, soul, disco et funk vintage. Et pour accompagner ces concerts, la terrasse du Péristyle sera ouverte de 8 h 30 à 23 h et proposera une «cuisine lyonnaise infusée à l’air New-Yorkais», ainsi qu’une sélection de vins, bières et jus de fruits. De belles soirées musicales en perspective pour tout l’été !

Caroline BRUYAS

Plus d’informations sur le festival du Péristyle

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie