COLOMBIE

Nouveaux membres à l'OCDE


La Colombie adhère à l’Organisation de coopération et de développement économiques

Le président de la République française, M. Emmanuel Macron, et le secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, ont ouvert la réunion annuelle du conseil de l’OCDE au niveau des ministres en appelant les pays à déployer davantage d’efforts afin que la coopération multilatérale réponde efficacement aux défis du monde d’aujourd’hui.

Photo : OCDE

Cette réunion ministérielle de 2018, présidée par la France, traitera de diverses thématiques, notamment la coopération pour promouvoir une croissance inclusive, le renforcement du commerce international, la coopération en matière de fiscalité et de changement climatique, les solutions pour répondre à l’impact de la transformation numérique et des nouvelles technologies, et le maintien du financement des Objectifs de développement durable. Sur le thème «Refonder le multilatéralisme pour des résultats plus responsables, plus efficaces et plus inclusifs», les ministres examineront comment améliorer le multilatéralisme et faire en sorte qu’il réponde mieux aux besoins de ceux qui estiment ne pas avoir recueilli les fruits de la mondialisation, tout en permettant de relever de nouveaux défis.

«La coopération multilatérale a donné lieu à des avancées sans précédent et a grandement contribué à l’amélioration de la vie des populations au cours des 70 dernières années, comme en attestent des accords phares tels que l’Accord de Paris sur le climat et les Objectifs de développement durable. Pourtant, nombreux sont ceux qui se sentent exclus des bienfaits de la mondialisation de l’économie, et estiment que le système multilatéral ne produit pas les résultats escomptés. Au cours des deux prochains jours, nous aurons l’occasion de commencer à remodeler les fondations du multilatéralisme pour le rendre plus responsable, plus efficace et plus inclusif, de sorte qu’il profite à tous», a déclaré M. Gurría devant les participants à la réunion ministérielle.

«Le multilatéralisme n’est pas une addition de bilatéralismes. C’est un dialogue à plusieurs voix, une polyphonie de l’action et de la pensée, et c’est cette polyphonie que nous devons apprendre ensemble à tisser, à réinventer, à rendre juste et efficace dans le monde qui est le nôtre,» a dit le Président Emmanuel Macron. «L’OCDE s’est judicieusement placée au cœur de combats contemporains décisifs, et notamment le combat contre les inégalités, et ce sont ces combats que je suis venu saluer et appuyer.»

«Avec l’adhésion de la Colombie et de la Lituanie, l’OCDE devient un forum plus dynamique, pluraliste et inclusif pour l’échange et le partage des meilleures pratiques», a déclaré M. Gurria lors de la cérémonie de signature. «Le processus d’adhésion a été un catalyseur pour des réformes impressionnantes, qui ont non seulement profité aux deux pays, mais qui sont également des sources d’inspiration et d’apprentissage pour d’autres membres de l’OCDE et partenaires confrontés à des défis similaires.»

Étaient également présents à l’ouverture de la réunion ministérielle, la présidente de la République de Lituanie, Mme Dalia Grybauskaitė et le président de la République de Colombie, M. Juan Manuel Santos, qui ont participé à une cérémonie de signature officielle consacrant l’adhésion imminente de leur pays à l’OCDE en tant que 36ème et 37ème membres. Leurs adhésions entreront en vigueur une fois que la Lituanie et la Colombie auront pris les mesures appropriées au niveau national pour adhérer à la Convention de l’OCDE et déposé leur instrument d’adhésion auprès du gouvernement français, dépositaire de la Convention.

D’après l’OCDE

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie