Elections présididentielles

Nouveau président d'Haïti


Jovenel Moïse, du parti haïtien Tét Kale est élu dès le premier tour des élections présidentielles

Le vainqueur du premier tour des élections présidentiellesen Haïti est le grand propriétaire terrien et producteur de bananes Jovenel Moïse du Parti haïtien Tét Kale (PHTK) avec 55,67 % des voix, loin devant Jude Célestin de la LAPEH (Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation de Haïti), de Moïse Jean-Charles, 11 %, et de Maryse Narcisse du parti Lavalas, 9 %.

Lors du premier tour des élections présidentielles, le 25 octobre 2015, Jovenel Moïse avait été déclaré vainqueur avec 32,7 % des voix devant Jude Célestin, 25,3 %, mais le scrutin avait été annulé suite à des accusations de fraude. Le président Michel Martelly avait alors été remplacé par un président par intérim, Jocelerme Privert, chargé d’organiser de nouvelles élections. Retardées par la catastrophe provoquée par l’ouragan Matthieu qui fit près de mille morts et beaucoup de dégâts aux maisons et aux infrastructures, elles ont finalement eu lieu le 20 novembre dernier.

Jovenel Moïse a reçu le soutien des oligarchies terriennes qui ont largement financé sa campagne. À noter que les Haïtiens pouvaient choisir entre 27 candidats et que la participation populaire n’a pas dépassé les 23 %, une nouvelle marque de désillusion ou de manque de confiance des électeurs en la capacité des politiques à résoudre les problèmes aigus de la population suite aux dégâts provoqués par le  séisme et l’ouragan Matthieu, de lutter contre la corruption et de sortir le pays du marasme actuel…

Jac FORTON

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie