La personnalité de la semaine

Marcelo Crivella, maire de Rio


Marcelo Crivella au cœur des actualités de la semaine du 26 octobre au 1er novembre 2016

Mercredi  26 octobre  ǀ CUBA-ÉTATS-UNIS ǀ Pour la première fois, les États-Unis et Israel se sont abstenus, lors de l’adoption de la résolution annuelle à l’Assemblée générale des Nations unies réclamant la fin de l’embargo imposé à Cuba depuis 1962. Le texte a été adopté par 191 pays sur 193. L’ambassadrice américaine, Samantha Power, a fait valoir la « nouvelle approche  » envers La Havane adoptée par le président Barack Obama, suscitant des applaudissements nourris.

 Jeudi  27 octobre ǀ COLOMBIE ǀ La négociation avec la guérilla de l’ELN a été suspendue. Le président Juan Manuel Santos a expliqué que le dialogue de paix « reste retardé jusqu’à ce que soit libéré sain et sauf Odin Sanchez« , un ex-député qui s’est livré en avril à l’ELN en échange de son frère malade, enlevé trois ans auparavant.

 Vendredi 28 octobre ǀ  MEXIQUE ǀ  À Iguala, État du Guerrero, où ont disparu 43 étudiants en 2014, les organisations civiles regroupées sous le collectif ‘Toujours vivants » qui recherchent les disparus ont localisé 172 corps dans des fosses communes.  Le collectif avait déjà trouvé 169 corps auparavant. Aucun des 43 étudiants.

Samedi 29 octobre  ǀ  EL SALVADOR ǀ L’ancien président salvadorien Antonio Saca a été arrêté à San Salvador. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds publics par la justice salvadorienne. Cet homme d’affaires qui fut à la tête du pays de 2004 à 2009 sous les couleurs du parti Arena (conservateurs) a été appréhendé avec six autres personnes, dont l’ex-ministre des communications, Julio Rank, et l’ex-ministre de la jeunesse, Cesar Funes.

Dimanche 30 octobre ǀ BRÉSILǀ  Le second tour des élections municipales a confirmé la déroute de la gauche, illustrée par l’élection de l’évêque évangélique Marcelo Crivella à la mairie de Rio de Janeiro. Voir notre article dans la chronique « Suivi de l’actualité ».

Lundi 31 octobre  ǀ ARGENTINE ǀ  Le Groupe de Travail sur la détention arbitraire des Nations unies a incité le gouvernement « à libérer immédiatement de sa détention arbitraire » l’activiste sociale Milagro Sala de l’organisation Tupac Amaru, incarcérée depuis 200 jours pour « malversation, corruption et actes de violence ». Pour les NU, « le gouvernement a produit des arguments dogmatiques au lieu de preuves ». Le gouvernement a répondu qu’il ne s’agissait que d’une « opinion technique ».

Mardi 1 novembre   ǀ HONDURAS  ǀ   Selon le Comité pour la libre expression (C-Libre), le président Juan Orlando Hernandez « criminalise l’exercice du droit à la liberté d’expression ». Le président a déclaré que « des journalistes s’adonnent au libertinage » et qu’ils sont « associés aux intérêts des bandes criminelles ». Ce même jour, le journaliste Ricardo Matute a quitté le pays après avoir essuyé des coups de feu…

 Guy MANSUY

 

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie