Festival annuel

Festival International de contes


Veillée de contes au siège d’Espaces Latinos en présence de la conteuse équatorienne Ángela Arboleda

Le siège d’Espaces Latinos à Lyon (Croix-Rousse) accueillera la conteuse équatorienne Ángela Arboleda le vendredi 8 avril prochain à 20 heures, dans le cadre du 9e Festival International de Contes pour adultes De bouche à oreille et de boca en boca. Cette soirée ouverte à tous sera une belle occasion de se laisser transporter par la voix et l’imaginaire de cette talentueuse oratrice.

Après avoir reçu l’année dernière l’Espagnol José Manuel Garzón, Espaces Latinos accueille cette fois Ángela Arboleda, artiste équatorienne renommée. D’un père acteur de théâtre et d’une mère enseignante, elle baigne très tôt dans la fiction et apprend à lire dès l’âge de 4 ans. Elle étudie d’abord la communication sociale et la publicité à l’Université de Guayaquil, après quoi elle décide de se consacrer entièrement à la narration orale. Elle prend des cours de danse à Lima, à Santiago du Chili, puis étudie le théâtre, la narration ainsi que la littérature. Plus tard, elle obtient un diplôme en gestion culturelle à Barcelone qui lui donne les clés pour fonder, diriger et produire la Rencontre Internationale des Conteurs Oraux Un Cerro de Cuentos et la Rencontre Internationale de Contes pour enfants Un Cerrito de Cuentos, qui se déroulent tous deux à Guayaquil (Équateur).

Ne se contentant pas uniquement de raconter, Ángela Arboleda se livre également à la collecte des récits composant la tradition orale équatorienne et a notamment publié de nombreux récits, recueils et articles. Depuis 15 ans, elle fait voyager ses spectacles en Équateur, en Colombie, au Venezuela, en Uruguay, en Argentine, au Mexique, à Cuba, au Costa Rica, en Espagne ou encore en France. Le 8 avril prochain, c’est dans le cadre du Festival International de Contes pour adultes que vous pourrez la découvrir.

De bouche à oreille et de boca en boca est un festival itinérant qui met sur le devant de la scène des conteurs latino-américains et européens. Au total, ce sont des dizaines de spectacles réalisés par 12 conteurs professionnels venus d’Amérique latine, d’Espagne, d’Italie, de Belgique et du Portugal. L’édition 2016 du festival a débuté le 19 mars à Barcelone (Espagne) puis voyagera, entre autres, à Oeiras (Portugal), à Lyon, avant de se terminer à Strasbourg le 9 avril prochain. La soirée à Lyon sera organisée avec le concours de la conteuse d’origine cubaine Mercedes Alfonso.

Ce festival de mots et d’émotions est organisé dans le cadre du dialogue interculturel et de la coopération transfrontalière. Au-delà, l’intérêt est de ressusciter l’art ancestral de la narration de contes, entre tradition orale et expression scénique contemporaine. L’histoire est racontée sans support, uniquement avec les connaissances, l’imaginaire et l’improvisation du conteur. Il en revient donc aux spectateurs de se laisser transporter par la voix de l’orateur et de plonger dans l’univers des mots et des histoires. Car, qu’y a-t-il de plus important que de raconter des histoires ? “Les écouter, parce que sans spectateurs, elles resteraient statiques et ne pourraient s’élever” assure Ángela Arboleda.

Vaiana GOIN

Le 8 avril 2016 à 20 h 30 | 4, rue Diderot –  Nuit de contes en espagnol | Entrée 8 € – Site du festival de contes –  Site de l’artiste Ángela Arboleda
 
 

Articles par mois

Articles par catégorie