Parutions Politiques

Taubira & Badiou


Deux essais dans l’air du temps

Le 2 février 2016 aux éditions Philippe Rey et le 6 février dans la collection “Ouvertures” des éditions Fayard sont parus deux essais importants liés aux questions politiques et sociétales de notre temps : Murmures à la jeunesse de l’ancienne garde des sceaux, ministre de la justice, Christiane Taubira et Notre mal vient de plus loin, penser les tueries du 13 novembre du philosophe Alain Badiou.

Dans Murmures à la jeunesse, Christiane Taubira expose les raisons de son opposition à la déchéance de nationalité, opposition qui a l’a incitée fin janvier dernier à démissionner de ses fonctions de ministre de la justice française. Cet essai, qui a été édité discrètement en Espagne et acheminé en France dans le plus grand secret, est un réquisitoire contre ce projet de loi constitutionnelle exposé à l’Assemblée nationale pour sanctionner lourdement et de manière symbolique les auteurs de crimes contre la nation. Tiré à 40 000 exemplaires, cet essai de 94 pages se veut comme un cri de résistance.

“Attentats, lutte antiterroriste, état d’urgence… comment, dans ce contexte, préserver les valeurs qui sont le socle de la République ? Déchéance de nationalité : peut-être est-ce faire trop de bruit pour peu de chose ? Peut-être serait-il plus raisonnable de laisser passer ? Je ne suis sûre de rien, sauf de ne jamais trouver la paix si je m’avisais de bâillonner ma conscience”. Christiane Taubira

 

 

Dans Notre mal vient de plus loin, penser les tueries du 13 novembre, Alain Badiou, philosophe associé à la pensée post-moderne française, revient sur les événements tragiques du 13 novembre dernier auxquels il propose une explication en abordant, entre autres, la structure du monde contemporain, ses effets sur les populations et les conditions favorables pour une sortie de cette structure grâce notamment à une politique d’émancipation. Alain Badiou, auteur de L’Être et l’événement (1988), dédie plus largement ses travaux philosophiques à la théorie de l’être et la théorie des ensembles et s’intéresse également au rapport de l’État à la situation.

“Qui sont les agents de ce crime de masse ? Et comment qualifier leur action ? Où en est notre monde, du point de vue de ce qui a été ainsi mis en place insidieusement, puis avec acharnement depuis un peu plus de trente ans ? Ce dont nous souffrons, c’est de l’absence à échelle mondiale d’une politique disjointe du capitalisme hégémonique. Tant qu’une proposition stratégique autre ne sera pas faite, le monde restera dans une désorientation essentielle. C’est un travail pour tous que d’essayer de faire que l’histoire de l’humanité change de direction et s’arrache au malheur opaque où en ce moment elle s’enfonce.” Alain Badiou

 

 

Ces deux essais parus la même semaine semblent avoir pour volonté commune de chercher à expliquer les mécanismes du terrorisme actuel et de proposer, peut-être, une manière d’en sortir, ou du moins une manière d’en minimiser les effets.

Mara KOLB

Murmures à la jeunesse de Christiane Taubira, éd. Philippe Rey, 96p., 7 €, paru le 02/02/16. SITE
Notre mal vient de plus loin, penser les tueries du 13 novembre de Alain Badiou, coll. “Ouvertures”, éd. Fayard, 72 p., 5€, paru le 06/02/16. SITE

 

 

 

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie