LE CHRONOS DE GUY MANSUY

La semaine du 23 nov. 2015


Chronos de la semaine du 23 au 29 novembre 2015

23 novembre – CHILI – Deux projets menés par les États-Unis et l’Europe sont en concurrence pour la construction du télescope géant Magellan (GMT), le plus grand observatoire astronomique du monde. Le GMT sera construit à l’Observatoire de Las Campanas dans le désert d’Atacama au Chili. L’arrivée de cette nouvelle génération de télescopes fera du Chili l’épicentre de l’observation astronomique mondiale.

23 novembre – MEXIQUE – Andrés Manuel López Obrador – AMLO – entame une nouvelle étape de sa carrière politique en faisant appel à la résistance civile pacifique. Trois jours après avoir été élu président de MORENA, le parti qu’il a fondé en juillet 2014, le candidat à la présidence a visité son Tabasco natal, un État du Sud-Est du pays. Il a lancé 20 “brigades de résistance civile” qui parcourront l’État afin d’aider les habitants des villages à se défendre contre les tarifs “excessifs” d’électricité de la Commission fédérale d’électricité (CFE).

23 novembre – ARGENTINE – Dès qu’on aborde la question de la dictature militaire en Argentine (1976-1983), cela génère très souvent une controverse dans le pays. Le journal La Nación a publié un texte dans lequel on défendait la sortie de prison des oppresseurs les plus âgés. Ce texte, intitulé “Arrêtez la vengeance” a suscité de nombreuses critiques, qui ont été rapportées sur son site web du journal. La plupart des rédacteurs et les collaborateurs de La Nación se sont aussi mobilisés sur les réseaux sociaux pour montrer qu’ils n’étaient pas d’accord avec son contenu. La polémique a tellement gonflé que les autres médias ont commencé en parler et le journal lui-même a décidé de publier une photo sur laquelle apparaît une bonne partie de la rédaction réunie en assemblée avec des affiches disant “Je condamne l’éditorial”.

23 novembre – CHILI – L’ancien secrétaire général de l’OEA (2005-2015), José Miguel Insulza, représentera le Chili auprès de la Cour internationale de Justice dans le différend avec la Bolivie, qui réclame un accès à la mer à travers le territoire chilien. L’avocat socialiste âgé de 72 ans remplacera Felipe Bulnes, démissionnaire.

24 novembre – MEXIQUE – L’Association des académies de la langue espagnole (ASALE), fondée au Mexique en 1951, organise son XVe congrès ordinaire à Mexico sous les auspices de l’Académie mexicaine de la langue. Le congrès a lieu tous les quatre ans. La plupart de ces réunions ont été décisives pour le développement de la politique linguistique hispanique de l’Association et de ses 22 académies nationales présentes sur quatre continents. Lors de ce congrès, deux nouveautés sont présentées : le Corpus diachronique et diatonique de l’espagnol d’Amérique, qui réunit plus de 3 000 documents écrits en Amérique entre les XVIe et XIXe siècles ; et la présentation de l’édition commémorative de Don Quijote de la Mancha effectuée par l’ASALE. Francisco Javier Pérez, 56 ans, de l’Académie vénézuélienne a été élu nouveau secrétaire général de l’ASALE.

24 novembre – HAÏTI – Deux policiers ont été blessés, dont un par balle, dans une manifestation de l’opposition à Port-au-Prince. Ils ont été la cible de tirs et de jets de pierres. Les sympathisants de plusieurs partis d’opposition ont défilé dans la rue pour contester les résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle annoncés par le Conseil électoral provisoire. Le second tour opposera Jovenel Moïse, candidat du parti au pouvoir, à Jude Célestin. Lors du scrutin du 25 octobre, le premier a recueilli 32,76 % des suffrages et son principal concurrent en a obtenu 25,29 %.

24 novembre – PÉROU – Un tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter a secoué la frontière entre le Pérou et le Brésil ; l’épicentre est situé dans les environs de Puerto Esperanza, capitale de la province de Purús dans le département du Ucayali, en bordure du Brésil. Selon l’Institut de géophysique du Pérou, la première secousse s’est produite à 17 h 44, et l’autre à 17 h 52. L’épicentre a été enregistré à 580 km de profondeur et à 99 km de Puerto Esperanza. Dans cette zone isolée résident surtout des populations indigènes, principalement des ethnies Asheninkas et Yines, qui se consacrent à la chasse, à la pêche et à l’agriculture.

25 novembre – MEXIQUE – Treize personnes ont été assassinées en trois jours dans le Guerrero, dont un garçon de 16 ans. Ces tueries ont eu lieu à Chilapa, à mi-chemin entre la ville de Chilpancingo, la capitale, et l’État voisin de Oaxaca. Le nombre d’homicides dans cet État dépasse celui de l’an dernier. Le Guerrero est depuis quelque temps l’État le plus violent du pays, avec un taux de plus de 46 homicides pour 100 000 habitants.

25 novembre – COLOMBIE – Un groupe de 150 employés de ménage s’est constitué pour revendiquer et mieux défendre leurs droits. Ce métier est exercé par 750 000 personnes, selon des données officielles, mais on ignore le chiffre réel. “Nous sommes des survivantes de l’esclavage domestique”, ont déclaré pendant leur intervention les représentantes de l’initiative citoyenne Hablamos de empleadas domésticas.

25 novembre – MEXIQUE – Alors que le taux d’homicides à l’encontre des hommes baisse depuis 2011, celui des femmes est devenu un problème structurel : sept femmes meurent chaque jour au Mexique suite à des violences, selon l’Institut national de statistiques et de géographie (INEGI).

25 novembre – BRÉSIL – Le chef du Parti des travailleurs au Sénat, Delcídio do Amaral, et le président de la banque BTG Pactual, André Esteves, ont été arrêtés à Brasilia. Tous deux sont accusés d’avoir tenté de détruire des preuves et d’entraver le travail de la police dans le cadre de l’enquête sur le scandale de corruption Petrobras.

25 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Les femmes d’Amérique latine sont bien représentées en politique, avec un taux de 25 %. La région se situe juste derrière les six pays nordiques européens qui atteignent un taux de 41 %.

25 novembre – VENEZUELA – Luis Manuel Diaz, le dirigeant du parti Action démocratique (social-démocrate) dans l’État de Guarico, a été tué par balle à Altagracia de Orituco (centre du Venezuela), lors d’un meeting pour les législatives du 6 décembre.

25 novembre – NICARAGUA – L’entreprise chinoise HKND, propriétaire de la concession pour la construction d’un canal interocéanique au Nicaragua, a retardé le début des travaux – prévus pour le premier trimestre 2015 – et a annoncé que “la construction des écluses et la grande excavation commenceraient fin 2016”. La compagnie n’a pas expliqué les motifs de ce nouveau retard et assure qu’“elle optimise les paramètres de conception du canal”. Un groupe d’experts internationaux a demandé l’arrêt du projet.

25 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Malgré les lois de l’ONU interdisant dans 20 pays la violence envers les femmes, celle-ci continue de faire des victimes dans la région : être une femme représente un risque mortel pour beaucoup d’entre elles en Amérique latine. Selon la CEPALC, en 2014, plus de 1 670 femmes ont été tuées simplement en raison de leur sexe. Selon la Banque mondiale, la violence contre les femmes et les filles montre “l’inégalité des sexes et représente un obstacle fondamental à la participation des femmes et des hommes dans les sphères sociale, économique et politique”.

26 novembre – MEXIQUE – Dans l’État de Guerrero, personne n’échappe à la violence. Quatre officiers de police ont été tués à Tixtla alors qu’ils circulaient dans les rues de la ville. Les victimes faisaient partie de la Coordination régionale des autorités communautaires (CRAC), un système de sécurité créé par les habitants eux-mêmes face aux faiblesses du gouvernement local.

26 novembre – ARGENTINE – Mauricio Macri [photo] s’est entouré d’une équipe libérale pour rassurer les marchés et les citoyens argentins. Le ministère de l’Économie et des finances s’appellera désormais le ministère du Trésor et des finances et à sa tête, ce sera Alfonso Prat-Gay, cadre supérieur de JP Morgan et ancien président de la Banque centrale d’Argentine (2002-2004). Un autre économiste clé, Rogelio Frigerio, a été nommé ministre de l’Intérieur. La ministre des Affaires étrangères sera Susana Marcorra, actuellement chef de cabinet du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

26 novembre – MEXIQUE – Le Procureur spécial pour la criminalité électorale (FEPADE), qui dépend du procureur général, a demandé l’arrestation de l’ex-président controversé du Parti vert du Mexique, Arturo Escobar. Celui-ci, en tant que sous-secrétaire de la Prévention et participation des citoyens, du ministère de l’Intérieur, a violé la loi électorale en engageant une entreprise pour livrer des cartes aux électeurs pendant les élections du mois de juin dernier.

27 novembre – ÉQUATEUR – Pour mettre fin à l’arrivée de Cubains en Équateur, un visa leur sera demandé à partir du 1er décembre. Le vice-ministre des Affaires étrangères, Xavier Lasso, a déclaré que cette décision visait à honorer les engagements que le pays a pris lors de la réunion du Système d’intégration centraméricaine (SICA), qui s’est tenue à San Salvador. Cela devrait réduire le flux de Cubains qui se rendent en l’Équateur pour continuer leur voyage par voie terrestre jusqu’aux États-Unis.

27 novembre – PÉROU – Le VIH frappe l’Amazonie péruvienne et l’ethnie la plus touchée est l’Awajún, qui appréhende les traitements pour des raisons culturelles et une certaine méfiance envers l’État. L’UNICEF, dans le cadre d’un programme de santé maternelle dans la région, grâce à l’utilisation des nouvelles technologies de tests rapides, a découvert que le virus était plus répandu qu’on ne le pensait.

27 novembre – VENEZUELA – Les autorités se sont prononcées sur le motif de la mort de l’opposant Luis Manuel Diaz. Selon elles, il ne s’agit pas d’un assassinat politique mais d’un crime relevant du droit commun. Grâce aux réseaux sociaux, le gouvernement a commencé à répandre le nom de l’assassin présumé, un nommé Oscar Hernández Noguera, ainsi que des photos des commanditaires présumés.

28 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Il n’y a pas eu de massacres massifs des habitants du continent américain conquis par l’Espagne. La catastrophe démographique subie par la population indigène à partir de 1492 est due à la forte mortalité causée par la propagation de maladies apportées par les Espagnols. Des décennies après la parution du best-seller international Les veines ouvertes d’Amérique latine, son auteur, Eduardo Galeano a reconnu que quand il a écrit son livre il n’avait “pas la formation requise”.

28 novembre – MEXIQUE – Les familles des 43 étudiants disparus d’Ayotzinapa maintiennent aujourd’hui une présence à l’entrée du palais présidentiel de Los Pinos afin d’exiger un dialogue avec le secrétaire mexicain du gouvernement, Miguel Ángel Osorio, et une information sur la création d’un procureur spécial pour aider à résoudre l’affaire.

29 novembre – EL SALVADOR – L’archevêque de San Salvador, José Luis Escobar Alas, a révélé un deuxième cas de pédérastie et de pédophilie impliquant des prêtres de l’Église locale. Il demande à l’État de réformer la loi afin que ce type de crime ne puisse être prescrit. La hiérarchie catholique a annoncé la suspension de toutes les fonctions du prêtre Jesús Delgado, vicaire de l’archidiocèse de San Salvador et biographe principal de l’archevêque Oscar Romero, assassiné par les escadrons de la mort d’extrême droite. Le deuxième cas révélé concerne Juan Francisco Galvez, suspecté d’abus sexuels.

29 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Des milliers de personnes ont défilé dans les rues de plusieurs pays d’Amérique latine pour exiger de leurs gouvernements un plus grand engagement contre le changement climatique. Les manifestations en Colombie, au Chili et au Brésil se sont déroulées un jour avant la rencontre des chefs d’État de 150 nations du monde à Paris pour la Conférence internationale sur les changements climatiques.

Guy MANSUY