LE CHRONOS DE GUY MANSUY

La semaine du 8 nov. 2015


Chronos de la semaine du 8 au 15 novembre 2015

8 novembre – MEXIQUE – Au moins 12 personnes ont été tuées dont deux enfants et cinq blessées dans une fusillade dans une arène de coqs clandestine dans la ville de Cuajinicuilapa, au sud de l’État de Guerrero. Selon le Procureur de Guerrero, la fusillade est due à un conflit entre des groupes criminels rivaux de la région.

9 novembre – PÉROU – Le pays a créé, à travers un décret suprême, le Parc national Sierra del Divisor à la frontière avec le Brésil. Le territoire couvre 1,3 million d’hectares, que l’État a classés en 1991 “zone de vie et écosystème très menacés”. Il s’agit du troisième plus grand parc national du pays, entouré de concessions forestières et minières et de sites pétroliers. Il occupe le territoire ancestral des peuples autochtones dits isolés : les Isconahuas. Le Pérou compte actuellement 14 parcs nationaux sur plus de 9,4 millions d’hectares.

9 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Si aucune action n’est entreprise rapidement sur le changement climatique, presque trois millions de Latino-américains pourraient tomber dans l’extrême pauvreté d’ici à 2030 selon la Banque Mondiale. En accord avec le rapport Grands cataclysmes : Comment aborder les effets du changement climatique dans la pauvreté de la Banque Mondiale, une plus grande conscience climatique pourrait éloigner de l’extrême pauvreté plus de 100 millions de personnes en 2030.

9 novembre – BRÉSIL – Selon la Carte de la Violence 2015, créée par la Faculté latino-américaine d’Études sociales et publiée ce jour, le nombre de femmes noires assassinées a augmenté de 54 % en dix ans (2003-2013) dans ce pays, tandis que le nombre de crimes contre les femmes blanches ont chuté de 10 % sur la même période. En 2015, 2 875 femmes noires ont été tuées au Brésil. Au total, 55,3 % des crimes commis le sont dans un environnement domestique, et dans 33,2 % des cas, les tueurs étaient des partenaires ou d’anciens partenaires des victimes.

9 novembre – MEXIQUE – L’IMCO, un centre d’analyse composé d’universitaires et d’hommes d’affaires, a présenté un rapport sur la corruption intitulé – Transamos y no avanzamos (nous transigeons et nous n’avançons pas) – qui incite au renforcement des institutions autonomes du pouvoir politique. Le rapport montre que 63 % des chefs d’entreprise considèrent que la corruption fait partie du monde des affaires, et la moitié des entreprises reconnaît avoir payé des dessous-de-table. Enfin, toutes les années on enregistre plus de 200 millions de petits actes frauduleux.

10 novembre – CHILI – Le Tribunal suprême espagnol a ordonné à l’Audience nationale espagnole d’enquêter sur l’assassinat du diplomate espagnol Carmelo Soria Espinoza tombé entre les mains de la DINA, la police secrète du dictateur chilien Augusto Pinochet. La plus haute autorité judiciaire espagnole donne donc le pouvoir aux tribunaux compétents pour enquêter face « l’inefficacité » de la dernière enquête ouverte au Chili en 2013 à la demande de la fille de la victime.

10 novembre – URUGUAY – Le ministère des Transports et des travaux publics de l’Uruguay a accordé à la société Sacyr un premier contrat pour deux sections d’autoroute. Celui-ci comprend la construction, la rénovation et la gestion d’un tronçon de 179 kilomètres entre les villes de Nueva Palmira et de Mercedes. Les travaux représentent un investissement de 160 millions de dollars et l’ensemble du contrat va générer des recettes estimées à 340 millions de dollars.

11 novembre – CHILI – Le pays a été secoué par 15 tremblements de terre dont deux d’une magnitude de 6,9 sur l’échelle de Richter dans la région de Coquimbo – au nord du Chili -, et sorti de son sommeil la population dans la région. Selon les autorités, ces tremblements de terre dont les épicentres étaient situés sous la mer, à des distances entre 80 et 94 les kilomètres de la côte, n’ont pas causé de victimes ni de dégâts visibles.

12 novembre – VENEZUELA – Efraín Antonio Campo Flores, qui s’est présenté comme étant le beau-fils de Cilia Flores, épouse du président Nicolas Maduro, et Francisco Flores de Freitas, qui a affirmé être son neveu, ont été interpellés à Port-au-Prince (Haïti) par les autorités américaines qui les soupçonnent d’avoir voulu acheminer 800 kg de cocaïne aux États-Unis, a révélé le Wall Street Journal.

12 novembre – MEXIQUE – La plus haute distinction des lettres espagnoles, le prix Cervantes 2015, a été décerné à l’écrivain et poète mexicain Fernando Del Paso [photo] né en 1935 à Mexico. Le Mexique est ainsi devenu le pays détenteur du plus grand nombre de gagnants du prix après l’Espagne.

12 novembre – AMÉRIQUE LATINE – À une époque où de nombreux pays d’Amérique latine évoluent vers des politiques sociales progressistes, la question de l’avortement sur ce continent reste un tabou. Actuellement, l’avortement est légal au Brésil, en Colombie et en Uruguay mais seulement dans trois cas : le viol, la grossesse à risque pour la femme ou pour malformation cérébrale du fœtus. Au Mexique cela dépend des États sauf pour le viol. L‘Argentine permet l’avortement en cas de viol ou si la vie de la mère est en danger, de même qu’au Paraguay sauf pour le viol. Pour le Chili c’est encore l’interdiction totale.

13 novembre – MEXIQUE – Enrique Graue Wiechers, nouveau recteur de l’UNAM, se dit en faveur de la dépénalisation du cannabis en débat actuellement dans la société mexicaine.

13 novembre – CUBA – Des milliers de Cubains sont arrivés au Mexique au cours des derniers mois, après l’avalanche de rumeurs au sujet de la fermeture de la frontière avec les États-Unis et de l’abrogation de la loi d’ajustement cubain, qui permet aux insulaires d’obtenir des permis de résidence aux USA rapidement.L’institut de l’immigration mexicain a enregistré 9 319 entrées, soit cinq fois plus que l’an dernier.

13 novembre – AMÉRIQUE LATINE – Trois Chiliens et deux Mexicains ont été tués parmi les victimes des attentats à Paris. Un Brésilien et un Mexicain ont été blessés, mais sont hors de danger. Pour les Chiliens tués, il s’agit de Luis Felipe Zschoche Valle, un musicien de 32 ans qui résidait à Paris et était allé avec sa femme au concert du Bataclan. Les deux autres morts sont une mère et sa fille, également résidant en France : Patricia San Martín de 61 ans et Elsa Veronique Delplace de 35 ans, mère d’un enfant de 5 ans, qui assistaient également au spectacle du Bataclan. Selon la présidente du Parti socialiste chilien, la sénatrice Isabel Allende, Patricia San Martín est la nièce de l’ambassadeur du Chili au Mexique, Ricardo Nuñez. Quant aux Mexicains, ils se trouvaient dans le restaurant La Belle Equipe. Il s’agit de Michelli Gil Jáimez, 27 ans, et de Nohemi González, 23 ans, étudiante en Californie qui était à Paris pour passer un semestre d’échange dans une l’école de design lorsque les attaques ont eu lieu dans la capitale française.

15 novembre – PÉROU – Un jugement de la Cour interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) a ordonné à l’État péruvien, entre autres obligations, de livrer 10 alpagas et une maison à deux hommes qui, il y a 24 ans ont subi l’assassinat de leur famille, le vol de leur bétail et l’incendie de leurs maisons par une patrouille militaire. Dans la région de Huancavelica – Sierra centrale -, un groupe de soldats, en 1991 et sous le gouvernement d’Alberto Fujimori, a tué 15 personnes dont la moitié étaient mineurs.

Guy MANSUY

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie