Le chronos de Guy Mansuy

La semaine du 2 nov. 2015


Chronos de la semaine du 2 au 7 novembre 2015

2 novembre – AMÉRIQUE LATINE – La moitié des Latino-américains sont pauvres ou risquent de le devenir. Selon la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL), agence de l’ONU, “la réduction de la pauvreté a stagné depuis 2012 et la pauvreté montre une légère tendance à la hausse”. Jusqu’à 2014, environ 167 millions de Latino-américains vivaient dans la pauvreté, ce qui représente 28 % de la population totale.

2 novembre – MEXIQUE – L’épouse de l’ancien président Felipe Calderón, Margarita Zavala cherche à obtenir l’investiture de son parti, le Partido Acción Nacional (PAN), pour la présidence du Mexique en 2018.

2 novembre – HAÏTI – Max Beauvoir a été appelé pour convertir le culte vaudou, un peu scandaleux, en une religion quelconque. Il fut en 2010 le chef suprême du vaudou haïtien. Il avait étudié la chimie à New York et la biochimie à la Sorbonne.

2 novembre – CUBA – L’Espagne et Cuba ont signé à La Havane des accords de collaboration en matière de relations commerciales et d’investissement en recherche et développement. Les ministres de l’économie espagnol, Luis de Guindos, et du commerce extérieur cubain, Rodrigo Malmierca, ont signé un protocole sur la coopération économique pour fournir un cadre institutionnel efficace et identifier les domaines prioritaires de collaboration pour une période de cinq années.

2 novembre – ÉQUATEUR – Pendant neuf ans, l’Équateur a été confronté à un litige avec l’entreprise pétrolière Occidental (OXY). Le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), dépendant de la banque mondiale, a ordonné à l’Équateur d’indemniser l’entreprise pétrolière états-unienne à hauteur de 1 061 millions de dollars pour avoir suspendu ses activités dans le pays de manière unilatérale en 2006.

3 novembre – COLOMBIE – Le président Juan Manuel Santos se prépare à ratifier le 3 décembre prochain l’accord signé en juin avec les autorités européennes afin que ses compatriotes puissent voyager à l’intérieur du territoire de Schengen avec un simple passeport électronique. Ce sont les nouvelles obligations pour les Colombiens voyageant en Europe pour des séjours de 90 jours. La liste des pays qui font partie de l’accord sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, Chypre, la République tchèque, le Danemark (sans le Groenland et les îles Féroé), la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France (excepté les territoires d’outre-mer), la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie et la Suède.

3 novembre – MEXIQUE – Le projet controversé du gouvernement mexicain pour réglementer les crimes sur internet a duré à peine une semaine. Le sénateur du PRI Omar Fayad a annoncé qu’il retirait formellement l’initiative de loi fédérale visant à prévenir et punir la cybercriminalité qu’il a présentée au Sénat et qui avait réveillé depuis son origine une cascade de critiques de la part de la société civile. Le gouvernement présentera un nouveau texte remanié.

3 novembre – COLOMBIE – Le rapport “Colombie : en restaurant la terre, on assure la paix”, rédigé par Amnesty International rappelle à l’exécutif de Juan Manuel Santos qu’il “doit mettre le droit de décider de sa terre avant la volonté des entreprises voulant exploiter ces zones riches en ressources naturelles.” Environ 14 % du territoire de la Colombie (environ huit millions d’hectares) sont restés à l’abandon ou pris par la force par les guérillas, les paramilitaires, les réseaux de trafic de drogue et les entreprises, en particulier celles qui sont engagées dans l’exploitation minière, qui n’a pas toujours bénéficié de concessions légales. “Le droit des victimes et la restitution des terres [adoptée en 2011] a seulement touché une petite partie des propriétaires”, rappelle l’ONG.

4 novembre – MEXIQUE – Dans une décision historique, la Cour suprême de Justice de la Nation, par quatre voix pour et une contre, a autorisé la culture, le transport et la consommation dans le cadre de clubs de consommateurs de marijuana à des fins récréatives et à but non lucratif.

4 novembre – ARGENTINE – La Cour suprême de l’Argentine est revenue sur une loi de la présidente pour que le Conseil de la magistrature nomme les juges suppléants, à la place du pouvoir judiciaire. “La Cour suprême a unanimement estimé que la loi était inconstitutionnelle parce qu’elle affecte l’indépendance de la Justice

4 novembre – VENEZUELA – Après le procureur Franklin Nieves, qui dans une vidéo dévoilée récemment aux États-Unis, avait dénoncé le simulacre de procès, la condamnation à plus de 13 ans de prison du leader de l’opposition Leopoldo López, c’est maintenant Rosa Amelia Azuajele, témoin vedette comme linguiste expert principale du jugement qui dit, avec des nuances, qu’elle a été utilisée par le régime pour condamner le fondateur du parti Volonté Populaire.

4 novembre – COLOMBIE – La Cour constitutionnelle a approuvé l’adoption égalitaire par des personnes de même sexe. Le débat, de plus de neuf heures, a pris fin avec la décision des juges de la cour par six voix pour et deux contre. Jusqu’à présent, ce droit était autorisé seulement si l’enfant était l’enfant biologique d’un des partenaires. La décision favorise les droits de l’enfant pour avoir une famille.

5 novembre – CHILI – Un document officiel du ministère chilien de l’Intérieur reconnaît pour la première fois qu’il est très possible que Pablo Neruda ait été assassiné. Le texte soutient que le Prix Nobel de littérature de 1971 n’est pas mort “des suites du cancer de la prostate dont il souffrait”, mais “très possiblement de l’intervention de tiers”. À cela s’ajoute une autre enquête scientifique avec la découverte d’un germe étrange dans le cadavre.

5 novembre – MEXIQUE – La Cour suprême a annulé l’autorisation que le gouvernement mexicain avait accordée à la société Monsanto pour produire du soja transgénique dans le sud-est du pays. L’approbation a été suspendue temporairement : la Cour a demandé une consultation parmi les membres des communautés autochtones concernées et organisées à Campeche et dans le Yucatán.

5 novembre – BRÉSIL – un barrage minier s’est effondré à Mariana dans le sud-est du pays. L’accident a provoqué une gigantesque coulée de boue. Le village de Bento Rodrigues, aux trois-quarts submergé, a été ravagé sur son passage. Au moins 17 personnes sont mortes et plus de 50 ont été blessées. Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n’est pas encore officiel. Le barrage retenait des boues toxiques de déchets minéraux dangereux pour l’environnement.

6 novembre – MEXIQUE – Un Conseil composé de 15 chercheurs de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM), a voté pour le successeur de l’actuel recteur José Narro. Sur les 16 candidats dont 10 ont été retenus, le Conseil a voté à l’unanimité pour Enrique Graue [photo] comme recteur pour la période 2015-2019. Enrique Graue, 64 ans, a été formé dans l’UNAM et est un médecin ophtalmologue de renommée internationale. Il prendra ses fonctions le 16 novembre.

6 novembre – HAÏTI Jovenel Moïse, candidat soutenu par le pouvoir en place, est arrivé en tête des résultats préliminaires du premier tour de l’élection présidentielle haïtienne, selon l’annonce du conseil électoral provisoire, mais ces résultats sont contestés par l’opposition. À 47 ans, l’entrepreneur agronome a obtenu 32,81 % des suffrages et se retrouvera au second tour, prévu le 27 décembre, face à Jude Célestin, du parti de l’ex-président René Préval, qui a réuni 25,27 % des voix.

6 novembre – MEXIQUE Dans l’affaire d’Iguala, une partie du Groupe interdisciplinaire d’experts indépendants (GIEI) de la CIDH qui se concentre sur les fours crématoires et la découverte de nouvelles tombes dans la région, a déploré dans une conférence de presse que le procureur général de la République (PGR) n’autorise pas des interrogatoires aux onze militaire du 27e Bataillon d’Iguala.

7 novembre – CUBA – Le président Raúl Castro est arrivé au Mexique pour une durée de deux jours seulement. C’est la première visite d’État d’un dirigeant cubain depuis 1960 et sa présence était attendue depuis longtemps par le président mexicain Enrique Peña Nieto. Raúl Castro s’est déplacé au Mexique pour accélérer les relations politiques et commerciales entre les deux pays. Les accords conclus dans les secteurs du tourisme, de l’éducation et de l’agriculture, permettront d’étendre la présence mexicaine dans l’île. “Nous apprécions les nouvelles opportunités qui se présentent avec Cuba”, a déclaré Peña Nieto. L’amélioration des relations économiques entre les deux pays donne au Mexique une chance de regagner du terrain face au Brésil et à l’Espagne.

6 novembre – PÉROU – Le gouvernement a approuvé la création d’un registre des victimes de la stérilisation forcée, une politique développée par l’administration de l’ancien président Alberto Fujimori au cours de son dernier mandat (1995-2000). Le médiateur a enregistré plus de 2 000 cas et 44 décès chirurgicaux alors appelés “contraception chirurgicale volontaire”. Le décret vise à “identifier la totalité des personnes touchées et de leur assurer l’accès à la justice” et permettre également l’accès aux soins de santé.

7 novembre – BOLIVIE – Lors d’une visite officielle en France, l’Université de Pau a nommé Docteur honoris causa le président Evo Morales pour sa politique anticapitaliste. Accompagné par le maire, le leader centriste François Bayrou, et de son ami le député européen José Bové, fondateur de la Confédération paysanne et membre comme lui de Via Campesina, Evo Morales a été acclamé lors de sa visite de la ville par les mouvements de gauche et alternatifs de la région.

7 novembre – MEXIQUE – Le Parti de la révolution démocratique (PRD), le parti hégémonique de la gauche mexicaine a choisi massivement – avec 95 % des votes – l’universitaire de 57 ans Agustín Basave comme nouveau président. Soutenu par les principaux courants, ce social-démocrate aux manières tranquilles et sans expérience dans le corps à corps politique devra maintenant démontrer sa capacité pour l’action et réordonner les files d’un parti qui traverse ses heures les plus fragiles.

7 novembre – VENEZUELA – Un tremblement de terre de 5,1 degrés sur l’échelle de Richter s’est produit dans les Andes du Venezuela et a fait un mort et quatre blessés. Il n’a pas causé de dommages importants sur les infrastructures dans la ville d’El Vigia, où a été enregistré l’épicentre, dans l’État de Mérida, à environ 680 km de Caracas.

Guy MANSUY

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie