DOCUMENTAIRE - PÉROU

Sigo siendo


Un voyage au cœur des musiques populaires péruviennes

Sorti le 4 novembre dernier, le documentaire péruvien Sigo Siendo avait obtenu l’an passé le prix du meilleur long-métrage du notre 8e festival Documental que nous organisons chaque année et dont la prochaine édition se déroulera du 23 au 28 novembre à l’AmphiOpéra de Lyon.

Sigo siendo nous propose un voyage au travers des trois grandes aires naturelles et culturelles du Pérou. L’Amazonie d’abord, avec les Shipibos-Conibos, peuple indigène connu pour la bewa, un chant solo improvisé issu de visions ou de rêves et transmis de génération en génération. Amelia Panduro fait partie de ce peuple.

Dans les Andes, où on parle principalement le quechua alors que l’espagnol domine dans le reste du pays, on entend les huaynos, musiques et danses traditionnelles de célébration, originaires de la région d’Ayacucho avec les représentations traditionnelles de danses des ciseaux. Sur la côte pacifique, on découvre la culture afro-péruvienne, célèbre pour ses danses : le zapateado et le festejo, souvent rythmées par le cajón, percussion rectangulaire creuse, utilisé par exemple par le groupe du guitariste Paco de Lucía.

Enfin à Lima, la capitale péruvienne est le creuset du métissage culturel et musical du pays. S’y mélangent les traditions musicales andines, afro-péruviennes, liméennes, et les influences espagnoles, notamment au sein des vals ou des marineras – aussi appelées jaranas.

Ce film est pour moi un retour aux sources. J’ai voulu y raconter mon pays à travers sa musique, ses chants, car je crois que c’est là que réside l’âme de mon peuple. Sigo siendo est un film qui chante et rend hommage à l’eau, à la vie et à ceux qui donnent plus de vie à la vie, c’est-à-dire les musiciens. Sigo siendo établit un parcours de l’eau au Pérou, en commençant par les fleuves de l’Amazonie, puis en descendant et en passant par les vallées andines, pour finalement terminer en mer” déclare le réalisateur Javier Corcuera.

Ce périple dans le monde de la musique du Pérou donne à voir et à entendre une vingtaine de musiciens : une réelle immersion dans la musique traditionnelle et populaire du Pérou.

Alain LIATARD

Regarder la bande annonce ici.

Photo: © tous droits réservés

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie